undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères cliquez_ici

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:26,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 janvier 2011
J'ai découvert Paracuellos au fur et à mesure que les albums paraissaient traduits en français. Cette édition qui les réunit tous dans la langue d'origine est une véritable aubaine pour les hispanophones.
Des situations comiques bien sûr, des dialogues émaillés d'expressions vernaculaires désopilantes, des chamailleries et des bagarres d'enfants... Le désarroi de ceux qui n'avaient jamais de visite de leur famille.
Mais cette bande dessinée, cet ouvrage, doit être lu aussi comme un témoignage de la tragédie vêcue par ces gamins placés dans cet orphelinat de la phalange franquiste.
Il est question bien sûr de l'incompétence et de la cruauté des adultes chargés d'encadrer les enfants (coups, privation de nourriture et boisson) de leur sadisme : menace terrifiante de brûler le sexe de ceux qui pissaient au lit.
Sans être "militant" cet ouvrage évoque aussi discrètement qu'efficacement le contexte historique : l'interdépendance de la religion et du franquisme, la porosité de la frontière entre les repris de justice et les phalangistes, les minables corruptions au quotidien des cheffaillons. Une époque où on allait plus souvent en prison "por rojo" (parce qu'on était rouge -entendez républicain-) que "por robo" (pour vol).
Un complément indispensable à tous les ouvrages "sérieux" qu'on aura pu lire par ailleurs sur le guerre civile d'Espagne.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Paracuellos raconte la jeunesse de Gimenez sous le régime franquiste, dans un orphelinat, loin de sa mère, malade, et de son frère, trop grand pour l'orphelinat, qui doit bosser pour nourrir la famille. Les dessins sont déchirants, l'histoire aussi, on a envie de pleurer tout du long malgré les rares moments de sourire, une lecture intense, poignante, dont je garde la trace près de 20 ans après l'avoir découverte. Il faut du courage pour tourner les pages, et l'on s'enrichit à chaque planche un peu plus. Ma belle-mère a vécu dans un orphelinat espagnol à cette époque, elle en garde encore des séquelles profondes, ce qui équivaut pour moi à un certificat de véracité sur ce récit...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2015
Un ouvrage exceptionnel qui informe de la vie des enfants dans le "Auxilio Social". L'auteur a une telle capacité à nous emmener dans cette époque qu'il en est même étonnant. Il nous informe, pour ma part, très bien sur les conditions de vie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus