Cliquez ici undrgrnd NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

25 sur 27 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Relire à l'âge adulte un roman qui vous avait emballée à quatorze ans est un exercice fatalement périlleux. Aura-t-il toujours le même charme? Ce qui, adolescente, me séduisait ne me semblera-t-il pas, bien des années plus tard, convenu et artificiel?

C'est donc avec un plaisir mêlé d'une sourde appréhension que je me suis replongée voilà quelque temps dans ce classique de Jules Verne. Mais très vite mes inquiétudes se sont envolées! Dès les premières lignes, en fait. Comment ne pas se laisser emporter par une prose aussi délicieuse?

Le portrait ironique que nous brosse Verne de Philéas Fogg dans le premier chapitre donne le ton de tout le roman. Un ton enlevé, dynamique, plein d'entrain, au diapason de l'histoire qui nous est contée. Mais un ton empreint en même temps d'un grand flegme, à l'image du principal protagoniste de cette chevauchée fantastique à la gloire de la Vitesse et du Progrès.

Bien sûr, Philéas Fogg est un cliché, diront certains, de même que Passepartout, mais si Verne use à l'envi des stéréotypes nationaux, n'est-ce pas aussi, au second degré, pour s'en moquer gentiment?

Ce qui transparaît au travers de ce récit, c'est surtout sa Foi inébranlable dans l'Homme et dans sa capacité à maîtriser sa destinée terrestre. Fogg n'est que l'incarnation volontairement caricaturale de cette Foi. Sa façon "mathématique" de sauter d'un train dans un bateau et d'un bateau dans une diligence pour boucler en 80 jours le tour de la Terre, pari insensé pour l'époque, illustre sa conviction profonde que l'homme et la machine peuvent coexister harmonieusement.

Théorie qui dévoilera son versant obscur dans "La Bête humaine", publié dix-sept ans plus tard. A l'optimisme de Verne s'oppose le scepticisme de Zola.

Mais qu'importe! Au-delà de la performance "sportive" de Fogg et Passepartout, au-delà des implications philosophiques -voire religieuses- de leur odyssée, si ce formidable roman d'aventures demeure aussi agréable à lire de nos jours, alors qu'il est possible de faire le tour de la planète en moins d'une journée, c'est parce qu'il est infiniment divertissant et se double d'un suspense qui trouve dans la scène finale une apothéose grandiose.

Voilà assurément l'une des plus grandes réussites de Jules Verne. Sinon la plus grande.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Reçu 2 jours après la commande dans un parfait état !
Cette version abrégée qui alterne les épisodes principaux et des résumés, permet de faire découvrir aux collégiens les célèbres aventures du flegmatique Phileas Fogg et de son fidèle Passepartout. Cette version plaît beaucoup aux élèves (œuvre étudiée en classe). Cette édition comporte des illustrations (celles de l'édition originale) qui rendent la lecture agréable.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
46 sur 54 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 juillet 2010
le texte est t-il intégral ? J'aimerais qu'amazon le précise pour chaque livre ! C'est un critère de sélection très important dont dépend l'achat du livre
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 mars 2014
Encore un classique de Jules Vernes. Histoire pleine de rebondissements. ça va un peu vite. On aurait aimé que l'auteur s'attarde un peu plus sur certaines scènes. Mais bon, faire le tour du monde en 80 jours à l'époque...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 22 février 2014
Phileas Fogg , gentleman anglais, membre éminent du Reform club est un homme curieux, à la fois ponctuel et méticuleux. Il parie 20 000 livres avec les membres de son club qu'il parviendra à boucler le tour de la terre en 80 jours : « un anglais ne plaisante jamais quand il s’agit d’une chose aussi importante qu’un pari. ».

« Donc, ajouta-t-il en consultant un calendrier de poche, puisque c'est aujourd'hui mercredi 2 octobre, je devrai être de retour à Londres, dans ce salon même du Reform-Club, le samedi 21 décembre, à huit heures quarante-cinq du soir, faute de quoi les vingt mille livres déposées actuellement à mon crédit chez Baring frères vous appartiendront de fait et de droit, messieurs ».

Le soir même , accompagné de son fidèle domestique français, Passepartout, il prend le train pour Paris.

Soupçonné, à tort, d'être l'intrépide voleur de la Banque d'Angleterre, il sera également suivi tout au long de ses pérégrinations par le détective Fix qui ne parviendra cependant jamais à l'arrêter, le mandat d'amener arrivant toujours trop tard.

Les aventures mènent nos deux compères aux Indes. N’écoutant que son courage, Phileas Fogg sauve du bûcher , la princesse Aouda, la veuve d'un maharadjah, laquelle le suit dans son périple. En Amérique, Phileas Fogg doit faire face à l'attaque du Pacific Railroad . Il parvient à sauver le brave Passepartout, enlevé par les Sioux.

Le gentleman anglais aussi ingénieux que courageux, parvient à se tirer de toutes les situations. Il n’hésite pas à emprunter une multitude de moyens de transport : paquebots, train, voitures, yachts, traîneaux, et même éléphants.

Le roman se termine par un coup de théâtre : alors que Phileas Fogg croit avoir une journée de retard, il s'aperçoit qu'il a gagné vingt-quatre heures sur le calendrier en voyageant d'ouest en est. Il se rend donc à son club à l'instant précis où expire le délai de 80 jours. Financièrement , le gentleman anglais ne gagnera rien puisque le coût du voyage représente à peu près le montant de l’enjeu. Mais il aura rencontré l’amour , sous les traits de la princesse Aouda , qu’il avait sauvé du bûcher en Inde, et qui deviendra sa femme.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 mai 2014
Vraiment il est splendide !
Je vous le conseille à toute le monde ...
Et encore une fois ....cool
Bizou
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 février 2014
je ne connaissais pas, en avais entendu parler bien sur, et ne m'attendais pas du tout à ce genre d'histoire
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 6 février 2014
Un livre qui se lit très rapidement, et dont le suspense ainsi que les rebondissements incitent à passer à la page suivante.
Autant dire qu'on ne s'ennuie pas durant toute la lecture!

Ce j'ai apprécié:
- Chaque personnage est attachant et possède un caractère propre: notamment Phil, personne froide en apparence cachant ses sentiments envers la jeune femme.
-Les rebondissements.
-Sa façon de décrire les alentours et paysages.
-la fin

Ce je n'ai pas aimé:
-Les noms des villes qui s'enchainent inutilement (notamment en Amérique): je dirais qu'une carte géographique est presque nécessaire!
-les miles non convertis en km
-Quelque terme Anglophone sans traduction.
-Au niveau du fond, je dirais le stéréotype des méchants indiens.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 mai 2014
Livre comme en papier. Bonne résolution d'écriture. Pratique et agréable qu'il soit gratuit. J'adore les bouquins donc en avoir quelqu'un de gratuit est chose fort agréable
Bonne lecture
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 décembre 2014
L'oeuvre est un classique sur lequel on ne reviendra pas en revanche, le confort de lecture sur Kindle est top, non nocif pour les yeux, transportable, adaptable à la vue, que du bonheur !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Le tour du monde en 80 jours
Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne (Broché - 27 août 2014)
EUR 5,50

Le Tour du monde en 80 jours
Le Tour du monde en 80 jours de Jules Verne (Poche - 31 août 2011)
EUR 4,60

Le tour du monde en 80 jours
Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne (Poche - 24 août 2013)
EUR 2,00