undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles6
4,2 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: CD|Modifier
Prix:22,47 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 août 2004
En oscillant entre rock et le jazz nous voici bien en présence de Soft Machine. Du premier au dernier morceau de chaque disque, on est emporté par les rythmiques très efficaces et en constante évolution (tantot lent et contemplatif, tantot d'une ferveur des plus contagieuse).
Le tout est savament entrecoupé par la voix si spéciale (et chaleureuse) de Robert Wyatt qui déblatère des textes tous plus fou les unes que les autres - entre la pataphysique du professeur Faustroll et des récits dadas: ça ne peut être que superbe et rempli de moment de bravoure.
Et puis on boucle parfois on bloque sur un mot, une lettre de l'alphabet ou une simple note.
Sous leurs airs psyché et suréalistes, les Soft Machine prouvent avec ce CD 1 et 2 qu'ils ont un pur talent de musicien; j'en veux pour preuve que 30 ans après leurs morceaux sont tout autant accrocheurs.
Ils ont réussi à mêler ce qui caractérise leur époque musicale: le rock qui devient furieux, du jazz en marche vers le free et la musique contemporaine qui exploire les répétitions.
Chapeau bas.
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2013
Pas de doute que les deux premiers albums de Soft Machine sont des incontournables, mais si cette réédition est celle de BigBeat (CDWIKD 920), je vous déconseille fortement ce CD.

D'abord, les deux albums se retrouvent sur le même CD, un choix discutable, mais bon, c'est pas la fin du monde. Ce qui est profondément dérangeant, c'est la piètre qualité de la retranscription: on entend clairement un bruit de coupure entre les titres. Il manque même des notes!

C'est particulièrement dérangeant sur le volume 2. Même s'il a y a théoriquement une vingtaine de titres, nous écoutions sur vinyle la face 1 puis la face 2, les enchainements de titres coulaient sans qu'on se rende compte. Cette réédition détruit complètement le plaisir d'écoute en introduisant ces coupures qui n'étaient absolument pas sur les originaux.

J'ai tout simplement jeter aux poubelles ce CD et me suis commandé le Vol 1 et 2 en édition séparée, en espérant que ces nouvelles éditions respectent ces monuments de la musique moderne.

Ajout 1 février 2013:

La réédition Polydor (2009) nous traite avec beaucoup plus d'égard: un livret, deux pistes supplémentaires et surtout à une restitution de la qualité sonore via un "remaster" numérique à partir des bandes originales.

Sundazed (2012) y va d'un "remaster" du volume 2 qui respecte infiniment plus l’œuvre originale. J'entends parfois encore quelques petites discontinuités entre certaines pistes, mais cette fois-ci, je suis certain qu'elles font parties des bandes originales. Que voulez-vous, ça m'avait échappé au début des années 70 quand j'écoutais le vinyle, mais comme on dit "Si vous vous souvenez des années 70, c'est que vous n'étiez pas là".

Je maintiens donc mon conseil, évitez à tout prix ce deux en un, un massacre, je vous dis.
11 commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2011
LE SOFT MACHINE à ne pas manquer le TWO ! ...GENIAL ! un must
Si vous aimez Soft THREE
le TWO va vous faire pleurer de joie
tellement ça SONNE !
La voix de Robert omni présente est de toute beauté
étrange , mélodique a souhait
quand il chante : on écoute
les arrangements sonnent dans tous les sens du terme
c'est un des plus magistraux album anglais
jamais réalisé ...du début à la fin du disque
on est emporté par des harmonies et des idées
super originales pour 1969 ..
a acheter sans reserve ..
je ne dirai pas la même chose pour le soft one
qui est tout de même super interessant
mais le TWO est tout simplement GENIAL
je l'ecoute depuis 40 ans ...il est
TIMELESS ...tout comme les deux albums de
Hatfield and The North et de
National Health ...eux aussi valent le détour
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 avril 2004
Et pour cause, ce double album est le meilleur de tous les temps!
Qu'est-ce qu'il faut donc faire pour que les gens l'écoutent??? Dire que Soft Machine sont les Radiohead des années 60??? Bon, et bien, je le dis: "Soft Machine sont les Radiohead (post-OK computer)des années 60, mais en mieux!!!! Na! C'est l'album que Pink Floyd aurait pû faire en 68 s'ils avaient été plus doués techniquement!
C'est un album qui devrait figurer au panthéon du rock (comme le double blanc, LZ II ou Disraeli Gears)
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2012
Super CD remasterisé ...un vrai retour aux sources du Free jazz ou du rock progressif/c'est bon de retrouver les sonorités des années 70/je me suis fait un super Kdo
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2001
Voici le premier groupe du génial Robert Whyatt (si ça s'écrit comme ça). Très expérimental, il a modifié, tout du moins influencé la face de la musique jusqu'à nos jours. les deux premiers albums de Soft Machine sont réellement extraordinaires et (du moins le premier),au moins aussi excellents que le premier album des Pink Floyd.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,27 €
20,13 €
12,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)