undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles63
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:15,85 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 24 septembre 2015
Ah les loulous son t des requins de la prod également. Je crois que comme cd c'est probablement celui des stones le plus marquent et couvrant le mieux ce que nos papys rock on pu (re) produire a cejour.
Vraiment ce cd reste du grand art et il est du type a finir par fatiguer une platine.
Pourvu que l'album qui semble être en gestation soit du même tonneau que celui ci.
Merci les vieux.....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2010
Comme la description de ce produit a l'air d'être aux abonnés absents, un petit commentaire afin d'informer les acheteurs qui ne seraient pas au courant que cette pochette de "Sticky Fingers" est celle qui fut commercialisée en Espagne en 1971, à la sortie du disque. En effet, sous Franco, la pochette originelle de Wahrol avec sa braguette, ne passa pas la censure ibérique. Il lui fut préféré celle-là. A savoir aussi, que pour les mêmes raisons, le morceau "Sister Morphine", trop orienté "usage de stupéfiants", fut remplacé par une version live de "Let It Rock" (reprise de Chuck Berry). Sinon tous les autres morceaux y sont.
11 commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 avril 2012
Une pépite qui n'a pas pris une ride en 40 ans ! Que des classiques ("brown sugar", "wild horses", "bitch", "dead flowers"...) et des morceaux de grande classe :"Can't You Hear Me Knocking", "I got the blues", "sister morphine"...
Le sommet de la carrière des Stones ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2015
Ce disque reste un immense moment dans la vie des Stones. Le cd "bonus tracks" est très bon et intéressant , le dvd ( 2 morceaux seulement) contient un " midnight rambler" d'anthologie.. Énorme ... Merveilleuses guitares tant de Keith que Mick Taylor .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2012
Les Rolling Stones deviennent en 1971 le 1er groupe du monde, eh oui les Beatles ne sont plus... D'ailleurs jamais compris la bataille Rolling Stones-Beatles, mais ce qu'on réussi les Beatles en 10 ans les Rolling Stones l'ont fait en 45 ans tellement leur discographie est inégale: il y avait les surdoués (Macca/Lennon) et les très bons élèves (Jagger/Richards)... Pour Sticky Fingers provoc Wharolienne avec le contenant (levi's (le vice) moulant) et ode aux substances illicites pour le contenu (exprimé sur la photo du groupe, drogue endormissante pour Jagger, hilarante pour Richards, une préférence pour la coco pour Wyman)...Et quelle ode, vraiment un quasi sans faute pour cette galette hallucinogène à souhait: prise de qualité dès le départ avec les 4 premières doses (Brown Sugar, Sway, Wild Horses, Can't you Hear me...), on se relache un peu pour digérer sur les 3 suivantes , et on fini par une explosion de feux d'artifices totalement planantes (Sister Morphine, Dead Flowers et Moonlight Mile)... Vraiment ces dealers de Stones nous ont refourgué l'une de leur meilleure dope..
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juin 2016
Le contenu musical et la présentation font rapidement oublier le prix conséquent ( 92, euros port compris ) A voir le volume du coffret, on découvre certainement l'une des plus belles réalisations dans ce domaine . Une présentation impeccable augmentée d'un livret très complet , une musique et un son énormes ,

On y trouve une partie de concert à Londres en 1971 sur le deuxième cd, ainsi qu'un concert complet à Leeds en 1971 sur le troisième cd . Concerts aussi excellents que rares , enregistrés et apparus, enfin !!! Sans rentrer dans les détails d'explications et de ressentis musicaux , on entre dans l'immensité d'interprétation des Stones Restons les mélomanes qui osent tout simplement s'exprimer à travers leurs
émotions !!! .
J'ajouterai juste que les présences des pianistes jouant avec les Stones , ont beaucoup contribué à la finesse de leurs interprétations .
Ian Stewart, Nicky Hopkins , deux pianistes très "choisis" ... Dans ces domaines, on trouve Ollie Halsall, qui jouait du piano sur des morceaux du groupe anglais Patto , à écouter sans retenue. On a également Seth Justman , dans le J. Geils Band , et un autre pianiste appartenant au Muscle Shoals ( Alabama) Barry Beckett , que l'on peut découvrir sur les deux excellentes anthologies de Duane Allman , Vol. 1 et 2 , fortement conseillées , deux compilations extraordinaires avec des morceaux sublimes... (Deux doubles cd )
Voilà pour quelles raisons je me suis procuré le coffret Sticky Fingers . Nous remercions tous ces gens qui l'ont conçu et réalisé .

Avec mes salutations les meilleures . Gérard D.

PS: Très conseillé, l'ouvrage de Keith Richards , Life , paru récemment , complet, magique, plein de références apportant le pourquoi du comment , et surtout sur la naissance de leur musique , leurs influences , des noms et des lieux partout ... Quelles références, quel bonhomme, ce Keith Richards, et quel guitariste !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2016
La Rolling Stones Records Corporation a un sens aigu du marketing/repackaging! Après Exile On Main Street en 2010, elle nous propose, cinq ans plus tard, décliné en plusieurs éditions (vinyle, CD et DVD), Sticky Fingers, album à l'importance historique indéniable, d'abord parce que c'est le premier 33 tours paru au printemps 1971 sur le label fondé par le groupe, ensuite parce qu'Andy Warhol créa pour lui une pochette révolutionnaire, un short avec braguette dotée d'une véritable fermeture-éclair. Entre le 31 juillet 1970, date de la fin de leur contrat chez Decca et le 7 avril 1971, date de leur signature chez Atlantic pour la distribution de leurs prochains albums, les Stones étaient autant occupés à préparer leur exil fiscal qu'à compiler Sticky Fingers, album de transition au contenu disparate, en puisant dans des bandes enregistrées en majorité en 1969 et 1970 aux studios Olympic de Londres ou à Muscle Shoals aux USA, alors qu'ils étaient encore sous contrat chez Decca . En effet, "Sister Morphine" date de mars 1969, "Brown Sugar", "Wild Horses" et "You Gotta Move" de décembre 1969, "Can't You Hear Me Knocking" et "I Got The Blues" de mars 1970, "Dead Flowers" d'avril 1970. En mars 1971, le groupe s'embarquait pour une mini-tournée de neuf dates en Angleterre, à la fois pour la promotion du nouvel album et pour dire adieu à son public britannique, avant de partir s'installer sur la Côte d'Azur. La réédition de 2015 est certes luxueuse dans son contenant, mais plutôt maigre dans son contenu. Le CD bonus nous gratifie d'un enregistrement différent de "Brown Sugar" avec Eric Clapton à la guitare, d'une version acoustique sans grand intérêt de "Wild Horses", et de prises alternatives de "Can't You Hear Me Knocking", "Bitch" et "Dead Flowers". Pour le reste, ce sont cinq morceaux captés Live at the Roundhouse, et c'est tout! De manière incompréhensible mais pas surprenante (Mick Jagger a déclaré dans une récente interview avoir cherché mais rien trouvé, tout en avouant qu'il n'était pas le meilleur historien des Stones!) , pas de "Travellin' Man", pas de "Wild Horses" avec l'impeccable overdub de pedal-steel-guitar par le brillant Sneaky Pete Kleinow des Flying Burrito Bros, "pas de "I Don't Know The Reason Why (Hillside Blues)". Dans la version Super Deluxe du coffret, un troisième CD contient l'intégralité du concert donné le 13 mars 1971 à l'Université de Leeds, connu depuis longtemps des collectionneurs, puisqu'il avait fait l'objet d'une retransmission par la BBC: il est cocasse de constater que le titre donné en 1992 par le label bootleg Swingin' Pig, Get Your Leeds Lungs Out, a été conservé. Les deux morceaux de début de concert, absents du pirate, "Jumpin' Jack Flash" et "Live With Me", sont un ajout appréciable. L'obligatoire 45 tours vinyle du Box couple "Brown Sugar" et "Wild Horses" dans leur version 7" officielle. Pour être tout à fait complet, il faut mentionner un DVD immortalisant deux morceaux Live at the Marquee, (en attendant From The Vault: The Marquee – Live In 1971, qui proposera l'intégralité du concert en DVD+CD chez Eagle Rock) et un magnifique livre de 120 pages, avec des notes rédigées pour la circonstance et de nombreux clichés inédits de l'époque. De quoi contenter les fans les plus avides.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2012
le colis est vite arrivé, bien empaqueté et le disque neuf,le "sticky fingers " des rolling stoe en fort bon état, merci à vous!j'ai retrouvé un de mes plus vieux disque , il donne la pêche!
je recommande ce site donc et y reviendrai!

pascale
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2012
Réception rapide, produit en excellent état. Pouvoir réécouter ces anciens vinyls en cd remasterisé, un vrai plaisir et à un prix que je considère comme "normal", malgré que ce soit une promo !!. Que dire de plus, un vrai bonheur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2015
chez amazon je ne suis jamais déçu , autant les produits que les livraisons toujours en temps et en heures ! je recommanderai jamais assez amazon , que ce soit toutes l'année ou pour les fêtes , c'est toujours impeccable !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)