undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles9
4,3 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 1 septembre 2015
Au bénéfice du premier vrai succès de sa carrière (THE IDIOT a été un hit en Angleterre et s'est même classé aux USA), Iggy Pop embarque David Bowie aux claviers pour la tournée de promotion au mois de mars et l’équipe toute entière (cette fois-ci Carlos Alomar et Ricky Gardiner aux guitares, Tony Sales à la basse et Hunt Sales à la batterie) retourne au studio dès avril, pour accoucher (en dix jours !) du deuxième grand classique de l’Iguane en solo.
Dans un désir manifeste de recoller au vrai rock, Iggy s’éloigne du bowiesque THE IDIOT et retrouve ses marques. A grand renfort de guitares fuzz aigrelettes, de tambourins sur caisses claires et de chœurs/miroirs décalés, il réalise un authentique album de garage-punk 60’s, ainsi que sa plus belle brochette de classiques. Déboulant sur un rythme à la Bo Diddley revu et stoogisé (LUST FOR LIFE, le morceau), Iggy s’affirme en Chuck Berry postmoderne (SIXTEEN), visite le hit punk à la Rolling Stones (superbe SOME WEIRD SIN), invente la croonerie héroïnomane (TONIGHT), se permet d’ironiser sur sa nouvelle position (SUCCESS), et pond son plus gros tube grâce à une suite d’accords séminale de Ricky Gardiner (THE PASSENGER). C’est avec ce grand disque de classic punk qu’Iggy Pop va définir tous les contours de son univers d’artiste en solo. Son meilleur album.
Tops : LUST FOR LIFE, THE PASSENGER, SOME WEIRD SIN, TONIGHT, SUCCESS, TURN BLUE
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Iggy qui s'est fait connaitre pour ses hurlements de possédé chez "the stooges" surprend sur cette galette!!!En effet,l'iguane se fait plus...pop et sort un véritable classique avec ce "lust for life" qui peut séduire une plus large audience que "funhouse" ou "raw power".Ici l'harmonie musicale est de mise avec ses claviers,ses rythmes alambiqués et un coté accessible totalement assumé.D'entré le morceau titre et son intro' mémorable vous met à terre tant son ambiance est hypnotique.De méme pour "the passenger" qui est peut-étre le meilleur morceau de iggy toutes périodes confondues.Mais tout est bon à prendre dans ce disque que vous écouterez avec un sourire aussi large que celui de pop sur cette pochette simple et démente!!!16sur20.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Iggy with Bowie, chapitre deux. Et une seconde réussite d'affilée pour une iguane qui trouve tout son avantage à se laisser influencer. Il y gagne un groupe de la mort (de Carlos Alomar à Ricky Gardiner aux frères Sales que Bowie réengagera dans sa renaissance rock, Tin Machine) et les chansons qui vont avec à commencer par un Lust for Life (composé par Bowie) qui trouvera une seconde vie dans les années 90 via la bande-son de Trainspotting et The Passenger (composée par Gardiner) qui reste un immanquable du répertoire de l'ami Iggy. Alors, certes, ce n'est plus tout à fait le trublion punkoïde de Stooges, c'est un Iggy un peu dompté mais, du coup, d'une efficacité, d'une consistance encore jamais entendue (sauf sur The Idiot, premier album de l'association avec David, y a pas de hasard) sur un album de rock où Mister Pop prouve même qu'il a ce qu'il faut pour concurrencer tant son mentor de l'occasion que le lippu vocaliste de certaines Pierres Qui Roulent (écoutez voir l'épique Turn Blue si vous ne me croyez pas !). Lust for Life demeure l'album le plus immédiatement recommandé de son auteur, à raison !

1. Lust for Life 5:13
2. Sixteen 2:26
3. Some Weird Sin 3:42
4. The Passenger 4:44
5. Tonight 3:39
6. Success 4:25
7. Turn Blue 6:56
8. Neighborhood Threat 3:25
9. Fall in Love with Me 6:30

Iggy Pop – vocals
David Bowie – keyboards, piano, organ, backing vocals
Carlos Alomar – rhythm guitar (lead on "Lust For Life" & "Turn Blue"), backing vocals
Ricky Gardiner – lead guitar, backing vocals
Warren Peace - keyboards and backing vocals on "Turn Blue"
Tony Sales – bass, backing vocals
Hunt Sales – drums, backing vocals
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2006
Ne serait je que pour THE PASSENGER, l'une des chansons les plus belles et jubilatoires de tous les temps, il faut posséder LUST FOR LIFE. Mais on peut aussi l'acheter pour danser comme une brute (Lust for life), pour les pop songs cinglantes et la production enragé de Bowie. Ou, tout simplement, pour se poiler devant la pochette, où Iggy, ahuri, invente un inimitable sourir psychiatrique.
0Commentaire11 sur 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2014
un bon album d' iggy pop; certes, ce n'est pas the idiot; ça, c'est le genre de disque qu'on ne fait qu'une fois dans sa vie; ici, par contre, tout respire davantage l'aisance et même une certaine joie de vivre par moments... i am a passenger and i ride and i ride etc.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2001
Ils sont peut-être plus jeunes, il n'empêche qu'Iggy Pop continue encore et toujours à donner la leçon à tous les apprentis rockers du moment. L'Iguane déborde d'énergie comme sur cet album que je place sans problème en haut de sa discographie. "Lust For Life" est comme un coup de griffe. Précis, violent et indélébile.
0Commentaire12 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2014
Je ne connaissais de ce morceau que la version de siouxtie. En farfouillant sur youtube et wikipédia, j'ai découvert que le premier à avoir interprèté "The passenger" était Iggy Pop vers 1984. Il avait donc dans les 36 ans. C'était juste avant sa collaboration avec les Stooges. La photo qui illustre le disque laisse à croire que ce morceau est sorti dans les années 60. L'ensemble du disque est de très bonne qualité. Seul regret, l'enregistrement analogique qui manque de punch. mais c'est le tribut à payer pour écouter ces excellents morceaux pop-rock.
Jean-Marie Regimbeau
0Commentaire1 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2010
HA Higgy Pop quel grand chanteur ce cd des débuts est d enfer vous devez l acheter absolument car ça c du punck d enfer!!!
0Commentaire1 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2012
Ce n'est pas le Iggy que j'aime, c'est mièvre, ramollo, bon passons, Bla bla ;Bla bla ,Bla bla ,Bla bla rien d'autre à dire excusez moi
0Commentaire0 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
9,99 €
6,99 €