Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un sommet artistique des années 80, 9 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blame It on My Youth (CD)
Un magnifique album qui doit figurer dans la collection de tout amateur de jazz.
Les musiciens sont tous excellents (mention particulière à James Williams au piano) et la cohérence de l'ensemble est totale.
Il y a comme une évidence dans cette musique, une sérénité qui dépasse la simple maîtrise de l'ensemble. Personnellement j'adore les titres 1,2 et Summer Serenade qui est de toute beauté. Il y a une certaine gravité dans cette musique, une pointe de nostalgie qui touche au coeur (Art Farmer n'a jamais plus sonné pareil depuis la disparition de son frère jumeau, bassiste de son état). On peut voir ce disque comme une sorte de sublime chant du cygne.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 C'est de l'art, et du fameux., 19 mars 2010
Par 
Philiplo (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blame It on My Youth (CD)
Le trompettiste Art Farmer a joué avec Wardell Gray (1951-1952) ; avec Gigi Gryce (1954-1956); Horace Silver (1956-1958); Gerry Mulligan (1958-1959), etc. En 1959 il forme avec Benny Golson un excellent quintet "the Jazztet" qui laissera des enregistrements marquants (The Complete Argo-Mercury)*. En 1968 il s'installe à Vienne et joue avec l'orchestre de la radio autrichienne. Il se fait plus rare aux USA, mais il y retourne régulièrement pour se produire ou enregistrer comme cet album, un des meilleurs de la seconde période de sa carrière.
Cet album démarre par une superbe ballade "Blame it on my Youth" qui vous prend aux tripes avec une tres belle interprétation au bugle d'Art Farmer et un magnifique solo du pianiste James Williams. Art Farmer est un fin mélodiste, plein d'inventivité. Ce morceau est plein de délicatesse, de fragilité, on se tait et on écoute. A lui seul il mérite l'acquisition de l'album.
Mais les autres titres ne sont pas mal non plus avec de très belles interventions du saxophoniste Clifford Jordan. Le contrebassiste Rufus Reid et le batteur Victor Lewis complètent ce groupe. Un excellent disque enregistré en février 1988. Des compositions intéressantes et originales comme "The smile of the snake" aux accents de musique contemporaine. Superbe composition de Clifford Jordan "Third Avenue". On retrouve la douceur du bugle sur "Summer Serenade". Que du très très bon!

Un très bon disque à la grande diversité de thèmes par cinq excellents musiciens.
___________________
* Nos amis de Gambit ont ressorti récemment un CD Art & Perception qui compile les excellents albums Art et Perception (sans Benny Golson comme le laisse croire, à tort, la présentation sur Amazon).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Blame It on My Youth
Blame It on My Youth de Art Farmer (CD - 2011)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit