undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:21,73 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'adore Zoot Sims, tranquille, cela semble facile, une progression et une inventivité dans tous ces solos. On a ici un disque abouti et habité de l'âme de Billie. Il est accompagne par l'excellent Jimmy Rowles au piano et George Mraz à la basse ainsi qu'un batteur, que je ne connais pas, Jackie Williams. 50 minutes d'un climat langoureux par un saxophoniste au son de velours. Quelques mois plus tard en aout 1978, en concert a Copenhague, il gravait In Copenhagen. Un disque au climat différent plus enlevé où il démontre encore tous ses talents d'improvisateur. Il est entouré, soutenu, propulsé par des pointures comme Kenny Drew au piano (qu'on peut voir aussi dans un excellent concert en 1992 At the Brewhouse), NHO Pedersen est à la basse et Ed Thigpen à la batterie. Un tres bon et beau concert.

Parmi d'autres disques hommage à la grande dame du jazz signalons l'excellent Flowers for Lady Day par Hank Jones au piano, Roy Haynes à la batterie et George Mraz (encore) à la basse. superbement enregistré et un régal de sensibilité comme sur "Don't explain". Egalement plus recemment Gardenias for Lady Day par James Carter accompagné par John Hicks au piano , Peter Washington à la basse et Victor Lewis à la batterie. On peut regretter toutefois le recours un peu excessif à mon goût à des cordes sonnant trop retro. Je prefere de loin l'hommage de Zoot Sims. Signalons également, en 1987, par le trompettiste Doc Cheatham Tribute to Billie Holiday un autre bel hommage.

Si vous preferez plutôt écouter ou réecouter la chanteuse Billie Holiday, les années Commodore sont incontournables The Commodore Master Takes.
22 commentaires|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

16,05 €