undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:18,74 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 23 septembre 2013
Le saxophoniste Lucky Thompson (1924-2005) fait le pont entre la swing era (il a travaillé avec Basie) et le bop le plus avancé, enregistrant avec Gillespie, Parker, Miles Davis ou Monk. Un musicien transcourant. Il a disparu à plusieurs reprises du paysage jazzistique et la fin de sa vie n'est pas des plus heureuse. Lucky le mal surnommé! Il nous livre ici un bien bel album, empreint de mélancolie. Un album prémonitoire peut-être de ce qui suivra?
Enregistré en 1964 avec trois musiciens de grande classe : Hank Jones au piano, Richard Davis à la contrebasse et Connie Kay à la batterie. Ils interprètent deux standards et six compositions de Lucky Thompson. Il alterne ténor et soprano dont il est devenu un des maîtres. En telle compagnie, il joue une musique assez élaborée. Une ambiance plutôt éthérée, poussant à la rêverie.L'interprétation tout en retenue de "In a sentimental Mood" donne le ton de l'album. Les deux derniers morceaux sont un peu plus dynamique, mais toujours avec un son feutré, doux ; un saxophone qui susurre de douces mélodies à l’oreille. Entre 4 et 5 étoiles
1717 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

16,70 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)