undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:9,51 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Cet album fait partie des enregistrements live enregistrés en juillet 1977 au célèbre club new yorkais avec l'un des meilleurs groupes du moment, à savoir le fidèle complice George CABLES au piano (avec qui il enregistrera plusieurs autres albums), le bassiste George MRAZ et le batteur Elvin JONES.
Sur les 4 albums édités à cette occasion, les sessions de jeudi et de vendredi ont nettement ma préférence. L'album du vendredi est de très grande qualité (peut-être encore meilleur que celui du jeudi). Il comporte tout d'abord une belle composition de Art : « Las cuevas de Mario », puis une belle version un peu nostalgique de « But beautiful » ainsi qu'une longue version assez dynamique de « Caravan » où il intervient à l'alto, mais aussi avec beaucoup d'aisance au ténor, avec le soutien d'un Elvin JONES très présent en fin du morceau. Vient ensuite « Labyrinth », une bossa nova composé par Art et certainement le plus beau titre de tout l'album et de l'ensemble de ces cessions, improvisation géniale où le saxophoniste cherche et trouve en direct son inspiration parmi les connections neuronales de son cerveau : un superbe morceau de plus de 12 min ! Puis l'album se termine enfin avec un bonus constitué par une version assez courte, mais tonique de « A night in Tunisia ».
A noter qu'assez inexplicablement, parmi les 4 sessions actuellement disponibles, celle-ci est la plus disponible et la moins chère (avec le vol 4)...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 22 avril 2015
Ce CD fait partie des quatre enregistrés en live au club de New York, 28, 29 et 30 juillet 1977. Le direct donne souvent une ambiance plus spontanée, moins formatée que les enregistrements studio. Cinq magnifiques morceaux, dont un en bonus (A night in Tunisia). Art Pepper joue le saxophone alto, accompagné de George Cables (piano), George Mraz (basse) et Elvin Jones (batterie). L'enregistrement a été remastérisé en 1991. C'est tout simplement merveilleux.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2013
Je ne connaissais pas Art Pepper avant de voir son nom régulièrement dans les enquêtes de Harry Bosch. Je me suis donc intéressée à cet artiste et j'en suis enchantée.
Ralphe
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)