undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles10
4,7 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:9,29 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 septembre 2000
L'album le plus experimental et le plus primitif de Waits. 'Bone Machine' dégage une énérgie brutale et jouissive qui surpasse de loin celle du mouvement Grunge qui triomphait au moment de sa sortie. A ne pas mettre entre toute les oreilles, certes, mais si vous arrivez à passer les deux premiers morceaux vous n'en reviendrez pas. Moins beau que 'Swordfishtrombone', 'Bone Machine' n'en demeure pas moins un des trois disques chers aux fans de Tom : féroce, mobide et jusqu'au-boutiste.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Etrange et magnifique. Voilà comment je qualifierais cet album minimaliste de Tom Waits dans lequel sa voix prend une ampleur énorme. Une ambiance qui parvient à rendre beau le macabre. Des titres sompteux ("Earth died Screaming"; "Jesus Gonna be Here"). Quand Tom Waits rencontre Tim Burton, ça pourrait donner "Bone Machine", un des meilleurs albums de Waits.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
5 ans ! Il aura fallu attendre 5 ans pour découvrir le tant attendu successeur du déjà très réussi Frank's Wild Years... Une éternité, mais le jeu en valait la chandelle. Pour patienter, il y aura bien eu le live Big Time, la bande-son du Night on Earth de Jim Jarmush mais dieu que cette dixième oeuvre de l'improbable californien aura été attendue !

Pour le coup, c'est un Tom Waits bien noir, lugubre même, qui nous revient. Parce que dès sa pochette (signée Jesse Dylan, fils de Bob), pochette qui ne ment pas, Bone Machine s'affiche comme un étrange animal, une exploration quasi-gothique du versant waitsien de la musique américaine où, c'est heureux, les belles ballades tristes, qui sont devenues la trademark du possédé, ne sont pas totalement absentes et servent idéalement de respiration dans un ensemble plutôt beaucoup plus étrange et claustrophobe que ce que Tom avait eu l'habitude de livrer jusqu'alors. Et c'est en grande partie à cette intense bizarrerie assumée, à cette absolue noirceur que reviennent l'exceptionnelle réussite artistique de l'album.
Parce que si état de grâce compositionnelle et sonore il y a indéniablement, pour la rigolade, vous repasserez ! Obsédé par la mort textuellement, Bone Machine s'affiche en blues cassé et percussif orné des croassements si immédiatement du Maître de Cérémonie. De fait, pour parvenir à ses noirs desseins, Waits remanie en partie ses accompagnateurs, trouvant d'idéals nouveaux partenaires de jeu dans la (alors) jeune génération en la personne de Les Claypool et Brain des agités du bocal de Primus. Le résultat, outres les belles ballades tristes précitées, est souvent glaçant avec Tom en grand ordonnateur vaudou, en touche-à-tout instrumental aussi.
Les meilleurs moments ? Tous ! Même quand l'invité de luxe Keith Richards y va de sa guitare et de sa gorge (That Feel, qui clôt l'album), même quand un chicano rocker de Los Lobos, David Hidalgo sur Whistle Down the Wind, vient poser son habituellement clicheteux violon et accordéon (pas ici !), c'est dire !

Sur la lancée de cette épatante réussite, Tom Waits sortira son petit frère bâtard trop ambitieux, The Black Rider qui, s'il comporte quelques très beaux moments, n'a ni la classe ni l'esprit ni l'ambiance de son glorieux devancier. Un de chute pour Tom qui se remettra bien vite, mais ça vous le savez déjà. Reste donc Bone Machine, beau de toute sa laideur, laid de toute sa beauté, un opus noir toujours aussi indispensable. Le meilleur de Tom ? Peut-être même bien !

Tom Waits - Vocals (all songs), Chamberlin (1,6,9), Percussion (1,3,4,5,6,15), Guitar (1,3,5,12,14,16), Sticks (1), Piano (2,13), Upright Bass (7), Conundrum (9), Drums (10,11,12,16), Acoustic Guitar (14)
Brain - Drums (3,9)
Kathleen Brennan - Sticks (1)
Ralph Carney - Alto Sax (2,3), Tenor Sax (2,3), Bass Clarinet (2)
Les Claypool - Electric Bass (1)
Joe Gore - Guitar (4,10,12)
David Hidalgo - Violin (13), Accordion (13)
Joe Marquez - Sticks (1), Banjo (11)
David Phillips - Pedal Steel Guitar (8,13), Steel Guitar (16)
Keith Richards - Guitar (16), Vocal (16)
Larry Taylor - Upright Bass (1,2,4,5,8,9,10,11,12,14,16), Guitar (7)
Waddy Wachtel - Guitar (16)
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2000
Cet album représente une nouvelle naissance dans la création de Tom Waits qui invente ici un style, une atmostphère et même des instruments complètement incroyable. Il n'y a pas de doute qu'il s'est beaucoup amusé et nous aussi. Comme tous ses albums celui-là est très particulier mais mieux encore. Bravo
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 février 2012
Sorte de fusion rock, folk, psychédélique....des sons étranges d'outre tombe, une voix tellement rauque qui nous emporte dans des univers de bas fonds, des percussions non identifiées...le meilleur album de Tom Waits, le plus travaillé jusque dans la pochette ...S'il fallait en acheter un seul pour le découvrir, c'est celui-ci.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 avril 2005
C'est à travers cet album que j'ai découvert Tom Waits, et franchement ça fait du bien une telle musique. Avec cet album on entre dans une atmosphère très forte et prenante, un peu brute, parfois brutale, mais même si ça secoue un peu parfois, ça ramène à la vie, à la vraie, à la vie réelle...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2013
Finalement je me demande si c'est pertinent d'avoir plus d'un album de Tom Waits (vous m'embêtez — pour ne pas dire davantage — avec un minimum de mots requis)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2011
C'est féroce novateur grandiose complètement déjanté souvent et au final c'est waouh le meilleur de tom waits pour ma part
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juillet 2009
Surement l'enregistrement le plus profond, personnel et religieux de Tom Waits.
Disney's people s'abstenir, otherwise crise d'épilepsie assurée.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2009
super je l'avais pas écouté depuis trés longtemps; en plus il est trés trés difficile à trouver dans le commerce
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

21,23 €
6,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)