undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

7
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0
Sex Machine
Format: CDModifier
Prix:9,70 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

17 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
1970. James Brown est en passe d'être dépassé par l'allumé Sly Stone et sa Family. Le maître se doit donc de réagir et « Sex Machine » sera donc le disque de la rupture. Son groupe de musiciens est viré, un autre embauché, constitué autour des frères Collins (Bootsy, 17 ans à la basse, son frère Catfish à la guitare).

Les deux groupes, l'ancien et le nouveau sont présents sur ce faux-vrai disque en public (le nouveau groupe est enregistré « live » en studio, le « public » est rajouté au mixage). James Brown pulvérise au chant ses classiques et oriente sa musique vers le futur, épurant au maximum les structures rythmiques qui deviennent obsédantes, les cuivres ne servent plus que de ponctuations répétitives, le chant lui-même tend vers le cri ... La différence saute aux oreilles entre le nouveau groupe (au début du Cd), et l'ancien, beaucoup plus « classique » dans ses interprétations.

Pièce de choix : « Sex Machine », morceau dont existent quarante douze mille versions sur autant de compilations différentes, mais dont aucune ne vaut celle, turgescente livrée ici, avec le contre-chant du fidèle Bobby Byrd.
55 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 mai 2014
L'album est une tuerie: James au top de sa forme, les zicos déboitent et groovent comme c'est pas permis (même les "pains" de section cuivre paraissent faits exprès, vu le niveau des gars!). Clyde, Bootsy, Maceo, Fred, etc. Meilleur line-up n'existe pas à mon sens. James est ultra-locace (voire un peu racoleur avec le public d'Augusta à un moment), et avec une précision rythmique et une énergie d'extra-terrestre. Bref, hallucinant!
PAR CONTRE, l'édition CD est merdique, avec carrément un défaut dans le pressage: sur le 2ème titre (Brother Rapp je crois): la musique saute (il manque donc un bout du titre aux 3/4 de la chanson). Ce genre de connerie me rend marteau: comment ces attardés peuvent-ils vendre un cd qu'ils n'ont même pas réécouté avec soin avant?
J'ai espéré un moment que ça n'était un défaut qui n'apparaissait que sur mon cd, mais j'ai procédé à un échange, et l'autre cd a le même bug. Frustrant!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Nouvelle décennie (les années 70) et nouveau groupe pour James Brown. Sur ce disque, on entend des morceaux live de 69 avec l'ancien groupe, un disque en concert était donc prévu à la base, mais voilà, changement de personnel. James Brown propose donc aussi des titres avec ce nouvel orchestre, titres studio qu'il prend soin de maquiller avec des bruits de public pour faire croire à du live. Disque hybride, donc, mais qui fait mouche, James à la croisée des chemins, avec un funk particulièrement abouti et tranchant, ça joue et groove de façon phénoménale et la voix du grand chanteur domine tout cela avec aisance et sens du rythme incomparable. En vérité, bien que bancal dans sa conception, on tient là le meilleur album original de James. Il existe des compilations très bien foutues, des live très bons, mais ici c'est un morceau d'histoire en marche ("Sex Machine") et c'est super bon et chaud d'un bout à l'autre. De la grande musique noire américaine par l'un de ses meilleurs représentants et également une pierre de taille incomparable dans le funk.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 juillet 2013
BROTHER RAPP et magnifique "live" (Cincinnatti studio) et IF I RULED THE WORLD et magnifique live (Georgia auditorium).

GIVE IT UP OR TURNIT A LOOSE "live" et certainement explosif - live version de Georgia, non utilise!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 avril 2013
Si malheureusement vous n'avez jamais pu assister à un concert de James Brown, ce disque la vous donnera un aperçu de ce que c'était ,un des meilleurs live du Godfather avec celui de l' Apollo de 1967.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 27 décembre 2014
pendant que les collégiens et collégiennes tombaient en pâmoison en écoutant les chansonnettes des Beatles, il y avait la force vocale et rythmique de James Brown
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 23 décembre 2012
Enfin, j'ai retrouvé ce James Brown en version longue . Tout le CD est bon .Il n'y a rien à rajouter sauf pour avoir assez de mots !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

In The Jungle Groove
In The Jungle Groove de James Brown (CD - 2008)

Live At The Apollo 62
Live At The Apollo 62 de James Brown (CD - 2014)