Commentaires en ligne


13 évaluations
5 étoiles:
 (11)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une référence monumentale !, 1 février 2007
Par 
gégé-blues (FRANCE-Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Derek and the Dominos : Live at the Fillmore (CD)
Enregistré fin 1970 au Fillmore East de New-York, le double album qui en découle n'est sorti qu'en 1973 et réédité en CD en 1994 agrémenté par 4 morceaux supplémentaires pour notre plus grand plaisir. Le groupe est ici formé de 4 musiciens dont Eric Clapton, que l'on ne présente plus, étant une référence dans le petit monde des grands guitaristes. Ce double CD est bourré de solos ahurissants que Clapton nous joue avec une technique et un feeling extraordinaires ! Tous les titres sont excellents, qu'ils soient rock ou blues, rien à jeter ! Même le long solo de batterie sur "let it rain" est superbe ! sans parler de "little wing" une reprise de Jimi Hendrix ou encore "crossroads" de Robert Johnson, magnifiques ! En plus le son est au top ! Vraiment un album sublime qui restera un monument pour tout amateur de blues-rock.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Derek is God !, 18 octobre 2014
Par 
Darko "From Hell !" (Bretagne - France depuis 1492) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Derek and the Dominos : Live at the Fillmore (CD)
Il y a beaucoup de choses que je n'aime pas dans la discographie de Clapton, mais il y a aussi beaucoup de choses que j'aime et ce double live de Derek and the Dominos en fait incontestablement partie ! Enregistré les 23 et 24 octobre 1970 au Fillmore East de New York, le concert donne à entendre l'une des toutes meilleures prestations du guitariste britannique, même s'il faut bien le dire, celui ci apparait rarement décevant en Live.....

Pourtant, le temps n'est pas au beau fixe. Hendrix vient de décéder stupidement le 18 septembre, une mort qui affectera beaucoup Clapton et qui explique, outre la magnifique reprise de "Little wing", que l'ombre du voodoo child apparaisse, aux accents de la wha wha, à plusieurs moments de ce concert . Mais les ennuis ne s'arrêtent pas là. L'album studio du groupe enregistré durant l'été avec la participation de Duane Allman se vend mal, les problèmes de coeur persistent et les usages abusifs et combinés de drogues et d'alcool ne font rien pour arranger les choses. Bref, Clapton, qui ne le sait pas encore, va débuter après ce concert une longue traversée du désert qui durera jusqu'à la résurrection du Rainbow Concert du 13 janvier 1973....

Sinon que dire de ce double album à part que tout y est fabuleux avec un Clapton vraiment en état de grâce. Je ne suis pas sûr que ce disque soit sorti en vinyle à l'époque. La version CD date de 1994 et n'a pas été remasterisée depuis, ce qui pourrait laisser craindre un son de mauvaise qualité (à cause des transferts AAD faits par dessus la jambe de l'époque), mais il n'en est rien, même si le signal est un eu faible, le son à volume un peu plus élevé se montre irréprochable...

A ranger religieusement en présence du Lord entre le "Rainbow Concert" Eric Clapton'S Rainbow Concert et "Just one night" Just One Night.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


21 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Layla extended !, 5 juillet 2006
Par 
Luc B. - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Derek and the Dominos : Live at the Fillmore (CD)
Sur mes chroniques Amazon, j'ai fait les louanges du disque "Layla & other loves songs" de Derek and Dominoes, que je considère comme un des plus grands albums pop qui soit. Le groupe a ensuite enregistré un live, qui s'appelle "In Concert". Epoustouflant. Grâce à la technique du CD, ce concert, qui était une sélection de titres, est ressorti sous le nom "Live at The Fillmore", agrémenté de titres coupés au montage.

Parlons tout de suite du seul regret qu'inspire cet album : l'absence à la slide guitare de Duane Allman, présent dans l'enregistrement studio (et qui décèdera 1 semaine après ce concert d'un accident de moto). Dommage, car le duel Clapton-Allman sur scène avait tout pour être historique ! Donc Eric Clapton assure seul les parties de guitare, autrement dit, il assure tout seul tout le concert ! Car, même si le groupe est très pro (Carl Radle à la basse restera un fidèle de Clapton jusqu'en 78), on regrette tout de même que le clavier (Bobby Whitlock) se contente d'assurer la rythmique, et ne prenne aucun chorus.

Pour le reste, cet album est une merveille, on y retrouve les titres de "Layla" en version longue, le talent d'improvisation de Clapton est intact, loin des délires sous acide de Cream, toujours très juste, subtil, créatif. Parmi les must de la set-list, retennons l'enchaînement entre "Blues power" et "Have you ever loved a woman", "Nobody knows you", un classique à vous coller des frissons (Clapton sait aussi chanter, on l'oublie souvent !), la reprise en hommage à Hendrix "Little wing", les 18 minutes de "Let it rain" (avec solo de batterie très intéressant), et bien sûr, cette mémorable version de "Crossroad" dont le tempo très lent s’accélère presque sans qu'on s'en rende compte au fur et à mesure du morceau. Ceux qui possèdent le disque "In Concert" s'amuseront à comparer les interprétations, les solos, différents d'une version à l'autre. Il faut expliquer qu'au Fillmore, il y avait deux concerts par soir. Le groupe passait à 18 heures, puis repasser plus tard le soir, et généralement jouait jusqu'à l'aube. D'où les mentions "second show" sur la pochette.

Ce disque est aussi le témoignage d'une époque héroïque, où les musiciens très influencés par la fusion des genres, expérimentaient drogues et improvisations, où les concerts se transformaient en hymne aux racines noires de la musique. Au même moment, émergeront d'autres groupes, en rupture, qui reviendront au format 3 minutes : MC5, New York Dolls, Ramones... les futurs punks !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La magie du live!!!, 13 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Derek and the Dominos : Live at the Fillmore (CD)
Que dire de ce live? Toute l'émotion d'un Clapton tiraillé par un amour impossible était apparue dans ce qui est sans doute un des plus grands album blues-rock du 20ème siècle (le plus grand pour moi ;-p)... La magie est encore là sur scène.... Un must de la guitare live, une preuve supplémentaire du talent immense d'un formidable artiste!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 eric clapton flamboyant !, 8 janvier 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Derek and the Dominos : Live at the Fillmore (CD)
grand fan d'éric clapton depuis le millieu des années 70 , je viens de découvrir en allant à la peche sur amazon ce double live qui est fantastique !
les trois musiciens qui accompagnent clapton sont au top.
éric clapton à 25 ans est touché par la grace , il joue du rock,
du blues , avec son style absolument magnifique .
pour un cd live de 1970 ! le son est excellent .
avec " just one night " ce"live at the fillmore " fait parti des meilleurs albums live de tous les temps pour un amateur de guitaristes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 God save the blues, 16 mars 2013
Par 
Jf Genasi "jeff" (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Derek and the Dominos : Live at the Fillmore (CD)
Que dire de plus ce disque que j ai decouvert apres 461 Ocean boulevard; l album du retour de Clapton aux affaires. Je decouvrais alors ce guitariste a travers ses groupes passés..Cream etc..je n etais pas forcement fana de toutes ses productions anterieures. Je l ecoutais et re ecoutais sur le Bangla Desh sur le While my guitar gentlys weeps. Et un jour par hasard, j ai achete ce vinyle . Derek and Dominos in concert. La grosse claque; le son de sa strato et les trois autres qui assurent derriere a la perfection ! C 'est Clapton a son zenith apres le fameux album Layla avec Duane Allman que j ai achete par la suite . Je l ecoute et le re ecoute en vinyle a l infini ! With Derek Eric was God !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fabuleux témoignage., 2 décembre 2011
Par 
jean-claude "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Derek and the Dominos : Live at the Fillmore (CD)
Vous en voulez du disque mythique ? En voilà un qui ne déparera pas le décor, qui met sous la lumière le gars Clapton, du temps où il zonait sous l'étiquette Derek And The Dominos. Mythique et live, par-dessus le marché, je ne suis pas regardant sur la marchandise ! Autrement dit, l'affaire est datée année 1970. C'est à cette époque que les enregistrements ont été captés pour ce qui va alimenter Live At The Fillmore (Fillmore East de New York s'entend), après avoir fait servi de fonds de commerce au LP du nom d'In Concert paru en 1973. Réédité, remixé et numérisé en 1994, ce live de Derek retrace la période glorieuse de la carrière de cet énorme guitariste et fait suite au gigantesque Layla And Other Assorted Love Song (peut-être le meilleur album de Clapton) pour la promotion duquel le groupe s'est embarqué dans une tournée américaine. Les 23 et 24 octobre 1970 restituent à merveille ce témoignage complètement dingue. La réédition agrémente l'offre de 1973 de titres supplémentaires, étirant sa durée d'écoute d'une heure et demie à deux plombes. Le hic, c'est que ceux qui pensent y trouver Layla ou Anyday seront Gros-Jean comme devant ; ceux qui se frottent les paluches à l'idée de réentendre la slide de Duane Allman (qui faisait partie du groupe sur Layla) l'auront dans le fion. Par contre, les fondus de blues-rock allongés et improvisés, les frappés de solis claptoniens auront frappé à la bonne porte. Le line-up de cette tournée recense, outre le God à la guitare et au chant, Carl Radle à la basse vrombissante, le claviériste Bobby Whitlock et l'excellent et percutant batteur qu'est Jim Gordon, ce que confirme sa prestation, un peu trop prolongée à mon goût, sur les 20 minutes de Let It Rain. Pendant deux heures, nous avons droit à un florilège des meilleurs titres du répertoire du moment de cette formation. L'album remastérisé réunit donc divers pièces dont six figurent à l'identique sur In Concert (sur 9), trois des inédits étant des versions alternatives (Let It Rain, Tell The Truth et Why Does Love Got To Be So Sad), le reste n'étant alors jamais apparu sur un live du God. Au hasard de la lecture, relevons les Little Wing, emprunté à Hendrix, alors tout récemment disparu, Presence Of The Lord (repris de Blind Faith, le précédent projet avorté du virtuose de la 6 cordes), Tell The Truth, Key To The Highway, Why Does Love Got To Be So Sad ou encore l'inamovible Crossroads, Blues Power, Bottle Of Red Win, Nobody Knows You When You're Down And Out. Tous démontrent le caractère essentiel de l'achat de cet incomparable et indispensable disque de blues. On n'est pas bien loin de ce que Slowhand a fait de mieux dans sa carrière. Live At Fillmore est assurément mythique et malheureusement un témoignage unique de sa carrière sous Derek. On eut aimé qu'il y en ait d'autres de cette qualité (PLO54).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 super mais cher...!!, 22 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live at the Fillmore (CD)
je sais bien que c'est 1 double cd fabuleux mais je trouve que c'est franchement abuser que de proposer 1 réedition d'album à 1 prix aussi prohibitif.... je ne suis pas sûr d'avoir envie de manger des patates et des paes pendant au moins 1 mois et voire plus pour m'offrir cet album..... Si les Majors du disque veulent empêcher le piratage qu'ils cvommencent par baisser des prix qui ne se justifient pas tjrs quand il s'agit de réedition....!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Derek & the Dominos, 20 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Derek and the Dominos : Live at the Fillmore (CD)
A sa sortie, je 'voyais' les titres que je connaissais déjà; aujourd'hui les morceaux en live sont fantastiques: seul regret, l'absence de Duane Allman
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Que c'est bon!, 19 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Derek and the Dominos : Live at the Fillmore (CD)
Quel fabuleux album de Derek alias God alias Clapton et ses Dominos,mais que des doubles six!Rien à jeter et un son époustouflant.Mais comment font-ils pour nous servir du son aussi formaté et synthétique sur la plupart des productions actuels.Bref un chef d'oeuvre de Blues avec le coffret crossroad live et just one night,les trois bijoux live du God!Sans hésitation,à posséder pour tous les amateurs de musique bluesy!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit