Commentaires en ligne 


12 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 KISSMANIA
Sans s'être encore accordés la moindre pause, transportés par le succès spontané de leur album live et bien décidés à asseoir leur suprématie par la réalisation d'un nouveau disque, les Kiss entrent au Record Plant Studio de New York début 76. L'intention du groupe est claire, l'album doit être...
Publié le 20 avril 2009 par StarChild - Destination Rock

versus
Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 euh...
elle est où la résurrection???? l'album était déjà excellent; il l'est toujours mais sans rien de plus ou alors... kiss s'est faire du business. incontestablement! ça manque de bonus, les gars!!!!!
Publié il y a 16 mois par wincepr


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 KISSMANIA, 20 avril 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Destroyer (CD)
Sans s'être encore accordés la moindre pause, transportés par le succès spontané de leur album live et bien décidés à asseoir leur suprématie par la réalisation d'un nouveau disque, les Kiss entrent au Record Plant Studio de New York début 76. L'intention du groupe est claire, l'album doit être ambitieux et affirmer une fois pour toute autant le décor musical que l'imagerie liée aux personnages. Concept album oblige, c'est Bob Ezrin qui s'occupe de la production, tandis que Ken Kelly assure définitivement la mutation de nos quatre héros. Passé maître dans l'art de l'arrangement, Ezrin connaît toutes les ficelles et habille chaque composition d'attributs originaux ou dérangeants. Stimulé par de telles intentions, le rock'n'roll du Kiss se hisse en première classe expérimentale tout en continuant à nous faire croire aux sorcières par un design élaboré.

Pochette réussie, plus diversifié que ces prédécesseurs, Destroyer célèbre heavy et hard tout en sucrant son rock de miroirs aux alouettes. Disons-le tout de suite, si la surprise est de taille, le cadeau lui est capital pour toute une génération. Assumant sa variété en alliant la construction sans faille d'un Detroit Rock City au défrichement d'un Doom métal improbable avec God Of Thunder, l'album impose un niveau de créativité, de maturité inattendu. Détonant mélange où se font face refrains altiers et lignes de chants sombres, ce disque cultive originalité, comme une réelle maîtrise musicale pour un billet aller-retour au pays de l'imagination au pouvoir. Emportés par la fougue d'une basse impérieuse, fun et noirceur se font du coude sans jamais se jalouser. Quelle prouesse !

Evoluant à des années lumière des trois premiers albums, Destroyer n'oublie pas de se rappeler aux bons souvenirs de ce qui fait que l'on identifie immédiatement le Kiss de tout autre groupe. A savoir, l'efficacité d'une alternance de voix au sein d'un même morceau, le brio de subtils entrelacements de guitares glissant jusqu'au solo, sans oublier cette dose de superficialité venant confirmer, si besoin est, que ce qui nous est proposé au travers de cette aventure musicale est avant tout destiné à produire un show et lumière de tout premier ordre. Malgré quelques dissensions déjà apparues entre les membres du groupe, l'itinéraire de nos quatre super héros semble irrémédiablement tracé. Décisif, tout en assurant la promotion d'un heavy rock pluriel, Destroyer est un album indispensable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une des 7ème merveille de KISS, 31 mai 2009
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Destroyer (CD)
"Destroyer" est un grand album de KISS, il est aussi un grand album de rock, et de Hard rock. Les chansons couvrent plusieurs styles différent, de la ballade mieilleuse de "Beth" au heavy lourd de "god of thunder", ce n'est pas pour rien que Kiss a continué à interpréter en concert les 2/3 de cet album. Stanley/Simmons n'ont jamais caché leur amour des Beatles, ils ont les moyens de rendre leur hard rock plus pop avec une production un peu léchée certes, d'y ajouter des orchestrations, etc ... L'ensemble des chansons pas toutes parfaites prises une à une rend cet album justement parfait dans la multiplicité des influences qui y règne. Un coup de maître.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La Consécration Studio, 19 avril 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Destroyer (CD)
Confortés par le succès inattendu de Alive ! Kiss décide de retrouver le chemin des studios et de donner une dimension plus grande à leurs enregistrements. Ils délaissent leur producteur fétiche Eddie Krammer pour s'adjoindre les compétences d'un réalisateur connu pour ses arrangements musicaux particuliers, Bob Ezrin. A la première écoute de "Détroit Rock City", le ton est donné. Ezrin privilégie les sons rapportés comme l'ambiance d'un fast food, les sons d'un autoradio, le bruit des toles froissés ou les violons sirupeux un peu plus loin dans "Great Expectations". Le résultat est là, controversé par une partie des fans de Kiss, mais d'une grande maîtrise musicale. Bob Ezrin a domestiqué Kiss pour en faire un groupe d'envergure internationale. Détail amusant : le premier 45 tours "Détroit ROck City" sera exploité en radio pour la première fois mais sur sa face B, le slow langoureux de Peter Criis, "Beth", qui consacrera le quatuor. Un seul regret, qui a fait date dans l'histoire de "Destroyer" : Ace Frelhey a vu ses compositions personnelles rejetées par Bob Ezrin et lui en a gardé une amertume farouche lorsque les Kiss referont appel à Ezrin pour "Music From The Elder". C'est pour la promotion de "Destroyer" que les fameux shows de Kiss vont faire leur apparitions pour perdurer tout au long de leur carrière.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Destroyer Forever !, 25 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Destroyer (CD)
Revenons en 1976.
Kiss est depuis près d'un an, le groupe numéro 1 aux Etats-Unis, et ce, depuis la sortie de leur formidable album live Alive!, et l'explosion du tube Rock And Roll All Nite. La KissArmy, et les fans demandent un nouvel opus studio au quatuor masqué.
Ils font donc appel au géant Bob Ezrin, qui avait bossé avec des gars comme Alice Cooper ou Pink Floyd, et entrent en studio fin 1975.
Ils font un séjour assez court, mais d'une rare éfficacité : Destroyer voit le jour en mars 1976, et est certifié double-disque de platine (2 millions d'exemplaires écoulés) rien qu'avec les précommandes !
A titre indicatif, il est aujourd'hui certifié neuf fois disque de platine rien qu'aux Etats-Unis !
Bref, passons au contenu de l'album : il s'ouvre déjà sur la bombe fantastique Detroit Rock City, jouée depuis lors à chaque concert, ou presque, qui est devenue un classique du hard-rock, et qui a inspiré nombre de rockers depuis.
Puis on passe à King of The Nightime World, qui est vraiment bien travaillée et propose un refrain vraiment cool.
Que dire de God Of Thunder ? Ce tube très lourd chanté par notre bon vieux Gene Simmons, est en tout points parfait !
Puis s'en suit Great Expectations, chanson plus calme chantée par le Démon, qui montre toute l'étendue de son talent.
Flaming Youth, et Sweet Pain marquent l'apogée énergétique de l'album, et plongent l'auditeur dans un univers Kissien par excellence !
Shout it Out Loud... Quelle merveille musicale ! Un refrain entêtant, des couplets chantés par Stanley, et Simmons, et un riff de guitare myhtique : Respect.
La ballade Beth, chantée par le batteur, Peter Criss, est à ce jour l'un de plus grand succès de Kiss : numéro 3 aux Etats-Unis dès sa sortie, elle est certifiée triple-disque de platine en très peu de temps. Et cela se comprend : une chanson mielleuse, chantée avec brio. Personnellement, j'adère grave !
Et pour finir, la chanson rock Do You Love Me, clôture avec classe et punch, un album que l'on a pas fini d'écouter, et d'admirer.
Je suis fan de Kiss depuis toujours, et cet album est mon préféré, et le restera toujours. Ne pas l'écouter serait honnêtement une grave erreur. Je vous le conseille vivement.
En plus, en 1976, Kiss est au sommet de son art, que ce soit en studio, ou en live, et cet album et leur plus grand succès, car composé de chansons formidables. Un seul mot : RESPECT.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 L e SON!!!, 15 février 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Destroyer (Resurrected) (CD)
Un album que j'ai en vinyle et que je pensais bien acheter un jour ou l'autre en cd. En fait j'aime bien les albums studio, mais la quand j'ai reçu le cd et que je l'ai écouté pour la première fois en voiture..... dès le premier titre (detroit rock city)ça été la claque sonore! Le remaster est exxxxxcellent...à la fin de "detroit rock city" j'ai cru qu'une voiture m'avait percuté. Avec ce son l'album à une nouvelle jeunesse.
Il y a longtemps que je ne m'étais pas régalé comme ça à l'écoute d'un album....je le recommande.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Enfin un album studio péchu !, 15 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Destroyer (CD)
Jusqu'à présent, KISS était aussi fabuleux en concert (Alive I), que mou du genou en studio. À tel point que ses albums ne laissaient pas présager à quel point le groupe pouvait se transcender sur scène.

Toutes les compos, même les plus hard, prenaient en studio une dimension linéaire, pour ne pas dire à côté de la plaque, pas du tout dans le ton. Ces mêmes morceaux, qui, en concert, sonnaient tout simplement exactement comme ils devaient sonner.

Mais là, avec ce "Destroyer" (dont la pochette annonce la couleur : les 4 marchant sur une sorte de ville en ruine et en feu), on comprend tout de suite que quelque chose a changé. Le son est plus brut, comme si on passait d'un groupe de glam-rock à un groupe de hard-rock, caractéristique qui correspond juste mieux à ces 4 là.

Les morceaux sont puissants (le disque débute avec l'enchaînement de "Detroit Rock City", "King of the Night Time World" et "God Of Thunder", avec cette voix de gamin en intro qui met tout de suite dans l'ambiance). On a l'impression que l'on va assister à une bataille de rues entre gangs new-yorkais.

La suite "faiblit" un petit peu avec des morceaux comme "Great expectations" et ses violons, ou "Beth" ballade au piano chantée par Criss Peter. Mais l'ensemble reste péchu et sombre, sans aucun doute la patte du producteur Bob Ezrin, qui remplace Eddie Kramer.

Ce joyau restera, à l'époque, une sorte de parenthèse dans la disco studio de Kiss qui retourne, à mon sens, à ses vieux "démons" dès l'album suivant : "Rock'n'Roll Over" avec une prode plate ne mettant pas du tout les morceaux en valeur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 la forme, 5 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Destroyer (CD)
un des albums en studio a avoir dans ca collection de hard rock le premier titre debute tres fort ppour moi le meilleur en studio de kisscar je prefere le groupe en public les voir en life vraiment tout un spectacle formidable
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 FANTASTIQUE, 27 avril 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Destroyer (CD)
Cet album est excellent et contient quelques classiques du groupe comme la ballade "Beth", "God Of Thunder" ou encore "Detroit Rock City". Toutes les chansons sont géniales. Un album à ecouter impérativement
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 euh..., 10 décembre 2012
Par 
wincepr (côte atlantique) - Voir tous mes commentaires
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Destroyer (Resurrected) (CD)
elle est où la résurrection???? l'album était déjà excellent; il l'est toujours mais sans rien de plus ou alors... kiss s'est faire du business. incontestablement! ça manque de bonus, les gars!!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur album de Kiss, 28 novembre 2012
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Destroyer : Resurrected (Album vinyle)
ça reste pour moi le meilleur album de Kiss, je l'ai pris en vinyl, car je suis fan et que ça me rappelle ma jeunesse, à l'époque il passait en boucle sur ma platine. En plus la pochette est terrible, sauf qu'ils ont raté le dessin de Ace Frehley pour celui la !
Pour le reste le son est bon, et les morceaux n'ont pas pris une ride. Detroit rock city reste mon morceau fétiche.

Kiss army
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xab189468)

Ce produit

Destroyer
Destroyer de Kiss (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit