undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles11
4,3 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:13,35 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 avril 2008
Uriah Heep, nom du méchant personnage dans "David Copperfield" de Dickens, est un groupe de Hard Rock dont la longue carrière a été parallèle à celle de Deep Purple, avec moins de succès. Selon la légende de Deep Purple, Uriah Heep répétait à ses débuts dans le même bâtiment que celui qui servait aux premières répétions de la seconde formation de Deep Purple, celle de "In Rock" et de "Machine Head". Les musiciens de Uriah Heep en auraient profité pour s'inspirer des idées du "pourpre profond". Il est vrai que les deux groupes ont la même formation: chanteur, guitariste, bassiste, batteur et organiste, et qu'ils ont toux deux connu leur heure de gloire à l'apogée du Hard Rock, au début des années 70, avant de subir un lent déclin marqué par d'incessants changement de personnel.

Pourtant, il serait injuste de ne considérer Uriah Heep comme le font beaucoup de critiques uniquement comme un sous-produit de Deep Purple. D'une part, le son de Uriah Heep est très différent, moins lourd, moins speedé, un peu moins saturé et plus varié. D'autre part, les leaders de Uriah Heep, en particulier l'organiste Ken Hensley étaient également des compositeurs de talent et ils ont choisi leur propre voix: une sorte de hard progressif-psychédlique assez original, mais jugé prétentieux par les critiques. Les prestations du groupe sur scène groupe étaient dignes des meilleurs, grâce à l'engagement des musiciens et à leur incontestable talent, à défaut de génie.

"Look at Yourself" est le 3 ème disque du groupe et semble être un de ceux qui a connu le plus de succès en son temps (milieu des années 70). Je le possède encore en vinyle et je ne connais pas cette édition CD ni les bonus qui complètent l'album original. Je ne juge donc que la musique des premiers titres.

C'est du très bon hard rock avec de très bon titres, certains très "speed" se rapprochant plus que sur les autres disques de Deep Purple, auquel Uriah Heep est souvent comparé. Mais peut-être à cause de celà, ce n'est pas mon disque préféré du groupe car ce n'est "que" un très bon disque de hard. C'est déjà beaucoup, mais ne mérite pas la postérité.

A conseiller donc aux amateurs de hard sophistiqué, d'une époque ou ce type de musique sonnait autrement que le métal lourd moderne. Et, pour les amateurs, à acheter après Salisbury dont les compositions sont à mon avis supérieures.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juillet 2009
Energie, puissance et musicalité. L'album le plus "Hard" du groupe, et à mon avis le meilleur... Si vous aimez Deep Purple, Boston ou Aerosmith, c'est pour vous...Qualité du son impeccable.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2008
Uriah Heep, nom du méchant personnage dans "David Copperfield" de Dickens, est un groupe de Hard Rock dont la longue carrière a été parallèle à celle de Deep Purple, avec moins de succès. Selon la légende, Uriah Heep répétait à ses débuts dans le même bâtiment que celui qui servait aux premières répétions de la seconde formation de Deep Purple, celle de "In Rock" et de "Machine Head". Les musiciens de Uriah Heep en auraient profité pour s'inspirer des idées du "pourpre profond". Il est vrai que les deux groupes ont la même formation: chanteur, guitariste, bassiste, batteur et organiste, et qu'ils ont toux deux connu leur heure de gloire à l'apogée du Hard Rock, au début des années 70, avant de subir un lent déclin marqué par d'incessants changement de personnel.

Pourtant, il serait injuste de ne considérer Uriah Heep comme le font beaucoup de critiques uniquement comme un sous-produit de Deep Purple. D'une part, le son de Uriah Heep est très différent, moins lourd, moins speedé et plus syncopé, un peu moins saturé et plus varié. D'autre part, les leaders de Uriah Heep, en particulier l'organiste Ken Hensley étaient également des compositeurs de talent et ils ont choisi leur propre voie: une sorte de hard progressif-psychédlique assez original, mais jugé prétentieux par les critiques. Les prestations du groupe sur scène groupe étaient dignes des meilleurs, grâce à l'engagement des musiciens et à leur incontestable talent, à défaut de génie.

"Look at Yourself" est le 3 ème disque du groupe et semble être un de ceux qui a connu le plus de succès en son temps (milieu des années 70). C'est du très bon hard rock avec de très bon titres, certains très "speed" se rapprochant plus que sur les autres disques de Deep Purple, auquel Uriah Heep est souvent comparé.

A conseiller donc aux amateurs de hard sophistiqué, d'une époque ou ce type de musique sonnait autrement que le métal lourd moderne. Et, pour les amateurs, à acheter après Salisbury dont les compositions sont à mon avis supérieures.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2007
Cet album du Heep fait suite à Salisbury, leur album le plus progressif. Celui-ci fait partie des albums les plus violents de l'histoire du rock. La plage titulaire est tout bonnement fantastique : pas une seconde de répit. Une attaque des claviers extra-puissante et des vocaux superbes. Cela vous chamboule tous les gènes. Autre morceau de légende avec "July Morning". Hensley y est absolument fabuleux à nouveau.

Pas possible de continuer comme cela sur la face B me direz-vous ? Et bien, si !

"Tears In My Eyes" est du même moule, mais orienté plus guitare. On continue avec "Shadows Of Grief" : on a même droit à quelques instants psychédéliques. Ceux-ci sont combinés à une furie instrumentale du meilleur effet. La filiation avec Deep purple n'a probablement jamais été aussi proche. On souffle un peu avec la ballade "What Should Be Done", le moins bon morceau de l'album avant d'être submergé à nouveau de claviers hyper-puissants dans "Love Machine". Ce morceau est précurseur de "Easy Livin". Après avoir écouté un album comme celui là, on reste abassourdi, sonné. Du très grand hard-rock. Vraiment.

Et dire qu'il existe une version remastérisée comprenant des versions éditées de l'album original, un inédit extraordinaire ("Why") et quelques morceaux live. De quoi achevé le plus endurci des amateurs du genre.

FABULEUX.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2011
Très bon album, très rock, il annonce les chefs d'œuvres à suivre.
Je conseil cette version avec des bonus très intéressant (comme toute cette série de remaster).
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 janvier 2012
Un album musicalement proche de Deep Purple à ses débuts par la place du clavier de Ken Hensley, mais aussi par les performances vocales de David Byron.
Le morceau July Morning est un petit bijou a lui seul.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 février 2003
Pour celui-ci aussi, rien à dire de mieux que 5 étoiles. Si vous avez aimé les albums Salisbury, Demons&Wizards, Magicians'Birthday, il vous faut celui-là. Peut-être un peu plus "hard"-rock que les autres, encore que....
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2013
Un must. L'un des grands classiques de Uriah Heep! Je les ai vu à St. Julien, ils ont une pêche d'enfer.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 septembre 2004
Cette édition DELUXE est indispensable à tout HEEP FAN, car, outre la jaquette avec les explications complètes sur les différents enregistrements et de multiples infos sur le groupe à l'époque, ce CD recèle des joyaux : bien sur, les tubes de l'album "LOOK AT YOURSELF", "JULY MORNING", une face B débordante de swing ("WHAT SHOULD BE DONE"). Mais surtout, deux superbes perles, totalement inconnues et non enregistrées à l'époque qui, à coup sur, auraient fait un malheur : "WHAT'S WHITIN MY HEART", une superbe compo à la gratte sèche et plus encore, "WHY", une magnifique chanson qui va crescendo, jazzy et swinguante sur plus de 11 minutes ; complètement envoutant ! une révélation. La voix de BYRON s'y révèle puissante et chaude et l'on se dit vraiment quece groupe n'a pas eu la carrière qu'il méritait avec un tel chanteur et de telles compos.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 décembre 2012
3ème volet de ce que j'appel le 1er triptyque du Heep.
Je trouve cet album décevant par rapport à ses 2 prédecesseurs même s'il contient de belles pièces comme le titre éponyme, ou encore "july morning"
Bien sur cet album sonne hard, mais je le trouve moins accrocheur, moins envoutant, moins puissant... La rythmique est moins lourde que celle de "very eavy.." la guitare plus effacée. La voix de Byron moins sensible que sur "Salisbury" ....
et bientôt nous aurons l'occasion de connaitre Lee et Gary, réciproquement à la batterie et à la basse....
Et le second triptyque "Démons..Magician's.. et Sweet freedom".....alors là je ne vous dis pas....succulent.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,00 €
10,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)