Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un second album détonnant
Le premier album de Malmsteen lui a ouvert les portes du succès comme un Van halen en son temps. On a découvert un nouveau style de jeu extraordinare de vélocité, de précision mais aussi de feeling, n'en déplaise à certains. Ce second album qui ne contient que 2 instrumentaux a imposé le suèdois comme "Le"...
Publié le 27 octobre 2008 par Jean-marc Labbe

versus
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Little Big Man....
Juste après ma période punk rebelle et avant celle jazzman à la coule, j'ai eu ma période shredder fou...Je jouais des trucs en phrygien espagnol, je m'esquintais les doigts sur des modes mixolydiens demi-diminués ton par ton et j'écoutais Yngwie Malmsteen ! Bref... j'étais fou !

Souvenir de ces temps douloureux,...
Publié il y a 19 mois par Darko


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un second album détonnant, 27 octobre 2008
Par 
Jean-marc Labbe "yngwie" (nantes france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Marching Out (CD)
Le premier album de Malmsteen lui a ouvert les portes du succès comme un Van halen en son temps. On a découvert un nouveau style de jeu extraordinare de vélocité, de précision mais aussi de feeling, n'en déplaise à certains. Ce second album qui ne contient que 2 instrumentaux a imposé le suèdois comme "Le" guitariste du moment. Son style n'a pas évolué depuis cet album, même si il s'est impliqué plus dans les arrangements, les choeurs, etc..
Sur cet album, le son a un peu vieilli, mais on retrouve avec bonheur des titres inoubliables. "I'll see the light..", "don t let it end", " i am a viking", magistralement interprêtés, avec un jeff scott soto explosif.
A écouter également l'instrumental "ouverture 1383", avec la preuve parfaite du feeling extraordinaire de Malmsteen, ou le son et la maîtrise se confondent avec celui d'un violon.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Oh when the saints go marching out, oh when the saints go mar-ching out, 19 janvier 2010
Par 
Blaster of Muppets (Andrésy, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Marching Out (CD)
Je me rends compte que, ces temps-ci, quand il m'arrive de citer Yngwie Malmsteen, c'est souvent pour en dire du mal ou me moquer un peu. Et là, je culpabilise presque. Oui, c'est tout de même grâce à lui que j'en suis venu à écouter du hard rock. C'est, pour moi, avec lui que tout a commencé. Qu'est-ce que j'ai pu adorer ce guitariste... Aujourd'hui, je me rattrape donc et vais, pour une fois, en dire du bien. Attention, je ne m'attaque pas à n'importe quel album, on parle d'un classique là.

Marching Out est une bombe que tout fan de "hard rock, heavy metal, guitar heroes, super chanteurs qui tuent" se doit de posséder dans sa discothèque. Deuxième album du prodige suédois, sorti en 1985, il fait suite au sensationnel Rising Force, album quasi-instrumental qui avait déjà suscité un certain émoi (doux euphémisme) l'année précédente. Seulement, cette fois-ci, la tendance est inversée. Alors que le premier album contenait deux chansons contre six morceaux instrumentaux, celui-ci propose huit chansons contre une petite intro à la guitare et deux instrumentales. On ne s'en plaindra pas vu que le chanteur employé n'est autre que le grand Jeff Scott Soto qui, de sa voix chaude et puissante, illumine chaque compo figurant sur cet album. Niveau line-up, on aurait d'ailleurs tort de faire la fine bouche: Anders et Jens Johansson à la batterie et aux claviers (respectivement batteur chez Hammerfall et claviériste chez Stratovarius aujourd'hui), Marcel Jacob (RIP) à la basse (oui oui, le même Marcel Jacob avec qui Jeff Scott Soto formera le groupe Talisman quelques années plus tard), et bien sûr le père Yngwie à la guitare. Parlons un peu de ce dernier.

Qu'il est facile de se moquer de Malmsteen aujourd'hui, avec ses plans mille fois proposés, son égo surdimensionné, ses albums de plus en plus inégaux... A l'époque, c'était nettement moins aisé. Yngwie n'avait pas encore été copié un nombre incalculable de fois, et il avait beaucoup de choses à dire et à nous faire découvrir. Ainsi, sur ce Marching Out, la guitare est flamboyante. Les riffs sont acérés et ultra-efficaces, les soli sont époustouflants de rapidité mais sans être dénués de mélodie ou de feeling. Bref, on en prend plein les oreilles. Et pour les amateurs d'ambiance bien heavy, ce disque est un véritable régal. Pas de titres aux relents FM ici. Non, du heavy, du heavy et encore du heavy. On y trouve d'ailleurs de véritables classiques du genre. Connaissez-vous I'll See The Light Tonight ? Si c'est le cas, vous savez à quel point cette chanson est fabuleuse. Si la réponse est non, rattrapez-vous immédiatement ! Et ce n'est pas tout, de la lourde et guerrière I am a Viking en passant par la plus enlevée Anguish and Fear, sans oublier Don't Let it End, Disciples of Hell ou la magnifique Soldier without Faith (quelle intro, quelle ambiance avec ses claviers et ses bruits de canon résonnants au lointain, et quel riff !), on est face à un compositeur plus que doué quand il s'agit de livrer des mélodies accrocheuses, c'est une évidence.

Bref, Marching Out est un album inspiré, heavy, entraînant, et plein de morceaux de bravoure servis par une dream team en grande forme. Il possède un charme et une magie qu'on peinera à retrouver par la suite. Aujourd'hui, il reste l'un des grands disques du genre et s'écoute toujours (malgré les vingt-six années écoulées) avec un plaisir certain. C'était le bon vieux temps... A l'époque, Yngwie J. Malmsteen était LE guitar hero des 80's ! Il n'y en avait pas deux comme lui. Le problème, en 2011, est que ce surdoué de la six-cordes est toujours LE guitar hero... des années 80 ! Dommage qu'il n'ait pas su aborder les décennies suivantes avec autant de brillance et d'inspiration. Je dis cela en ayant bien conscience que le maestro a sorti de très bons albums dans les années 90, mais l'effet de surprise s'est dissipé depuis longtemps et, depuis une petite dizaine d'années, c'est malheureusement une autre histoire...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'album le plus heavy de Malmsteen, 11 janvier 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Marching Out (CD)
Ce second album du guitariste suédois est l'un des tous meilleurs et surtout le plus heavy. Les compositions sont de qualité. Les soli sont inspirés et techniquement époustoufflants. A retenir les imparables Don't Let It End / I'll See The Light Tonight / Disciples Of Hell / I'm a Viking / On The Run Again / Soldier Without Faith.
La belle époque de Malmsteen...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 excellent, 16 mai 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Marching Out (CD)
après un album quasi-instrumental, Yngwie sort de sa besace un tas de chansons superbes, dont quatre sont purement hallucinnantes: "I'll See The Light Tonight" "Disciples Of Hell" "I Am A Viking" et 'Anguish And Fear". Il y a quand même deux instrumentaux, "Overture 1383" et "Marching Out", mais il s'agit ici d'une réunion de chansons plutôt que d'une démonstration de guitare, même si comme Yngwie a tout composé, les descentes de manche sont légions!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un must du metal, 27 mai 2011
Par 
Bordg David "Papa bordg" (Vernon, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Marching Out (CD)
Oyez oyez si vous ne connaissez pas ce guitariste légendaire qui est ingwie malmsteen(tiens tiens encore un scandinave(suédois) mon dieu qu ils sont fort ceux la) ouha il vous faut rattraper le temps car sieur ingwie est sorti début 80 avec son jeu super technique mais loin d' être dépourvu de feeling monstrueux(en tout cas les premiers). Et pour moi ce marching out et son meilleur rejeton, terrible sont les chansons, avec un jeu de gratte des plus heavy, accompagne d' un grand chanteur le bien nomme Jeff scott soto, et une rythmique de folie!!! Ce skeud s avère le plus heavy de sa grande discographie et le meilleur pour moi!! Respect a l un des plus grand guitariste de tout les temps!!!! Fuck qu il est énorme cet album!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Little Big Man...., 9 mars 2013
Par 
Darko (Bretagne - France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Marching Out (CD)
Juste après ma période punk rebelle et avant celle jazzman à la coule, j'ai eu ma période shredder fou...Je jouais des trucs en phrygien espagnol, je m'esquintais les doigts sur des modes mixolydiens demi-diminués ton par ton et j'écoutais Yngwie Malmsteen ! Bref... j'étais fou !

Souvenir de ces temps douloureux, la présence dans ma discothèque de "Marching out", second opus du guitariste suédois, que je n'avais pas écouté depuis des lustres...Et inutile de vous dire que la première écoute fut éprouvante. Le chanteur Jeff Scott Soto possède la voix heavy de chat ébouillanté la plus épouvantable de tout le bestiaire métallique et Yngwie n'a pas changé, toujours aussi frimeur avec ses soli baroques de la mort et ses guitares harmonisées à la con.

Sauf que... j'aime toujours ça ! le gros son, les grosses rythmiques...ça a beau être super ringard, y'a rien a faire ! Ma tête et mes pieds bougent tous seuls. headbanger un jour, headbanger toujours ! Ecouter cette horreur, ça me donne une envie furieuse de brancher ma strat dans un gros Marshall et de faire un boucan de tous les diables !

Pas de doute....I'm encore a Viking !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Marching Out
Marching Out de Yngwie Malmsteen (CD - 2011)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit