undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CDModifier
Prix:11,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 juin 2002
Cet album a été enregistré aux States devant un public restreint et chanceux. On pourrait même qualifier ce disque de "live". Le + de ce disque c'est qu' il rassemble les trois originals Wailers, Bob, Peter et Bunny. Bob tchatche aussi tout au long du disque sur la vie, Ras Tafari, les Femmes, l'esclavage des Noirs, la Liberté...
Rien à voir avec tous les disques commerciaux qui polluent les bacs.
Les versions sont endiablées, "Get up Stand Up" n' a jamais été aussi puissante.
Des titres d' anthologie comme le sublime "Burnin and lootin", "Slave Drivers", le rare "Am a Do", "You can't blame the youth" chanté par Peter Tosh, "Kinky Reggae", le classique "Rastaman chant", "Talkin' Blues...
Je reprendrais donc les mots de Bob pour conclure cette chronique.
Les hommes redeviendront poussière et seule la musique survivra... Indispensable.
11 commentaire8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2014
Ce "Talking Blues" est un disque un peu gadget sorti bien après la mort de Bob Marley et dont le but était d'alterner des "talks" de Bob avec des titres live. Pour les "talks", on trouve ça partout, donc ça n'a pas grand intérêt. Ce qui fait en revanche le réel intérêt de ce disque, ce sont les 10 titres enregistrés en condition de live au KSAN Broadcast (Radio) à Sausalito, Californie USA, le 31 octobre 1973. Ne manque de ce set que le titre "Keep the Faith". Pour le reste, les Wailers sont au grand complet et leur groove est au top ! Une belle prise de son radio live fait de ces 10 titres une excellente raison d'acheter ce "Talking Blues" !
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sur cet album sorti dix ans après la mort de Bob, on trouve deux versions différentes de "Talking Blues" et de "Bend Down Low" tirées des séances qui donneront naissance au fabuleux album "Natty Dread" ainsi qu'une inédite valable de ces mêmes séances, "Am-A Do". La compilation se termine sur une version différente, moins pro et propre que sur l'album original mais très intense et habitée du "I Shot The Sheriff" du live au Lyceum de Londres de 1975. Mais le gros truc du CD est bel et bien cet enregistrement pour la radio live in the studio effectué pendant la première virée des Wailers aux US en 1973. Les Wailers ont donc deux albums Island sous le bras et on les entend ici dans des versions brutes, chaudes et sans chichis des morceaux de ces albums. Et on parle bien des Wailers: Peter Tosh et Bunny Livingstone sont toujours de la partie et participent comme il faut à ces enregistrements. On tient donc là un témoignage fascinant, documentant les Wailers première mouture alors qu'ils vont se séparer, mais aussi un disque tout bêtement jouissif de par la qualité des interprétations, fiévreuses, dans un contexte live avec un son (radio oblige) remarquable. Le disque fait plus dune heure, complété par des interventions parlées de Bob dans son délicieux patois jamaïcain enregistrées lors d'une interview. Et Bob qui parle, ça reste plus musical que beaucoup de musique actuelle aseptisée et sans aspérité. Au final, un ajout très conséquent à la discographie du grand Bob, remarquable, de qualité constante.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2001
Cet album enregistre pour une emission de radio que Bob donnait a San Francisco et LE must pour tout amateur de Bob. Tous les titres sont sublimement chantes par Bob (Slave Driver) ou Peter Tosh (Can't Blame the Youth) et les guitares wah-wah de ce meme Tosh vous couperont le souffle. Pour le meme prix, on peut aussi entendre Bob nous parler de son groupe de la Jamaique,... alors n'hesitez pas a vous procurer cet album.
0Commentaire5 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2013
Doit faire partie de toute collection bien structurée.
Doit faire partie de toute collection bien structurée.
Doit faire partie de toute collection bien structurée.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
11,54 €