Commentaires en ligne


1 Evaluation
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Parfois gâché par le mixage, 4 mai 2014
Par 
Pèire Cotó (Occitània) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beethoven:die Streichtrios (CD)
On peut aussi trouver ces disques dans l'édition ASM35, publiée pour fêter les 35 ans de carrière d'Anne-Sophie Mutter.

J'avais déjà entendu à la radio plusieurs trios de cette intégrale, mais finalement j'ai choisi d'acheter celle du Trio Italiano d'Archi (Bruno Giuranna y était également présent à côté de Franco Gulli, violon, et de Giacinto Caramia, violoncelle) String Trios-Complete. Je ne regrette pas mon choix, maintenant que j'ai accès à cette version dans les conditions sonores bien meilleures que procure le CD.

Evidemment, il y a trois grandes personnalités, mais l'unité est moindre qu'avec un trio constitué. Particulièrement dans l'opus 3, l'écoute après celle de la version du Trio Italiano d'Archi donne une impression de confusion. On pourrait dire que Gulli et Caramia sont des musiciens plus incisifs que Mutter et Rostropovitch (qui ont d'autres qualités...). Mais je crois qu'une grande partie du problème vient du mixage : le résultat aurait peut-être été plus convaincant avec un seul micro, placé un peu plus loin... Si j'ose dire pour des cordes, les cordes graves sonnent presque asthmatiques de ce traitement artificiel du son. Par la suite, en écoutant le Trio Sérénade opus 8, qui suit, l'impression s'améliore sensiblement, mais sans donner la netteté et la franchise de la version la plus ancienne.

En dehors de ça, on pourrait qualifier cette interprétation de romantique et celle du Trio Italiano d'Archi de classique. Pour des œuvres de la fin du XVIIIe siècle, c'est exprimer une préférence. Néanmoins, Mutter, Giuranna et Rostropovitch prennent systématiquement plus vite les mouvements lents, en particulier ceux marqués Andante, qu'on ne peut donc confondre avec l'indication Adagio. C'est donc un point positif, dû à l'époque (l'enregistrement est de janvier 1989, alors que celui du Trio Italiano d'Archi a vingt ans de plus, 1968 et 1969). Pour le dramatique et sombre Trio opus 9 n°3, son pathétisme est mieux rendu par Mutter-Giuranna-Rostropovitch que par l'autre version, qu'on peut juger un peu réservé. De même, dans le Trio opus 9 n° 2, le mouvement lent est plus profond dans la version la plus récente, alors que le Rondo final a bien plus d'allant dans la plus ancienne. C'est pourquoi j'ai ajouté finalement une cinquième étoile, mais bien sûr ce serait plutôt 4,5 si c'était possible.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Beethoven:die Streichtrios
Beethoven:die Streichtrios de Ludwig Van Beethoven (CD - 1989)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit