undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:18,93 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 31 août 2009
Witold Lutoslawski est né en 1913 à Varsovie, Russie (Pologne). En 1915, devant l'avance de l'armée allemande, son père, d'origine noble, se réfugia à Moscou, où il continua son combat politique en faveur de l'indépendance de la Pologne au sein du « Polish National Democratic Party » mais, en 1918, après la Révolution d'Octobre et la signature d'un cessez-le-feu entre les nouvelles autorités soviétiques et l'Allemagne, il fut arrêté et exécuté. La famille s'établit alors dans la Pologne nouvellement indépendante. Un concert de Karol Szymanowski (1882-1937) l'impressionna vivement et, en 1926, il devint étudiant à temps partiel du Conservatoire de Varsovie que Szymanowski dirigeait. En 1932, il rejoignit la classe de composition de Witold Maliszewski (1873-1939), élève de Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), dont il sortit diplômé en 1937. Durant la Seconde Guerre mondiale, il fut fait prisonnier par les Allemands, s'évada, et, en 1945, il fut élu président et secrétaire de l'Union des Compositeurs polonais, mais, en 1948, étant opposé au « Réalisme socialiste », il démissionna de toutes ses fonctions. Toutefois, en 1954, son Concerto pour orchestre, commandité par le chef d'orchestre Witold Rowicki, le fit reconnaître comme un compositeur majeur, et lui valut deux prix d'Etat l'année suivante. Sa renommée internationale crut encore en 1966, lorsque Pierre Boulez (né en 1925) créa le second mouvement de sa seconde symphonie, alors inachevée, et que Mstislav Rostropovich créa son Concerto pour violoncelle à Londres en 1970. Dans les années 1970 et 1980, Lutoslawski soutint activement le mouvement Solidarnosc, rompit tout lien avec le gouvernement polonais, et n'accepta que ses oeuvres ne soient jouées au Festival d'Automne de Varsovie qu'en 1988, après un accord entre le gouvernement et l'opposition. Il est mort en 1994 à Varsovie.

Parmi ses oeuvres majeures, on peut noter une Sonate pour piano, la Variation « Sacher » pour violoncelle seul, des « Variations sur un thème de Paganini » pour deux pianos, une Partita pour violon et piano, « Grave » pour violoncelle et piano, un Trio pour vent, un Quatuor à cordes, les « Préludes et fugue » pour treize instruments à cordes, une Partita pour orchestre de chambre et violon, « Paroles tissées » pour ténor et vingt instruments, une « Musique funèbre » pour orchestre à cordes, un Concerto pour piano, un Concerto pour violoncelle, un Double Concerto pour hautbois et harpe, le Concerto pour orchestre, un « Livre » pour orchestre, quatre Symphonies, « Chantefleurs et Chantefables » sur des poèmes de Robert Desnos, pour soprano et orchestre, « Trois Poèmes d'Henri Michaux » pour choeurs et orchestre, ou bien encore les « Chants de Noël polonais ».
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)