undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:13,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 septembre 2012
Très beau disque de Anne Sophie Mutter. Le concerto de Berg est absolument remarquable, plus rhapsodique, moins radieux que celui de Perlman a qui j'accorde une légère préférence pour sa péroraison finale, sublime. Mais Mutter creuse davantage les notes, rendant très subtilement le caractère de l'ange dans le premier mouvement et sa lutte contre le mal inéluctable au début du deuxième. Elle est fort bien accompagnée par Levine, sobre et concentré. L'oeuvre de Rihm est loin d'être secondaire, sorte de déambulation superbe dans l'aigüe, nous faisant traverser des passages oniriques, plutôt menaçants (beau travail sur l'orchestre), avant l'étherification finale : une belle pièce, avec un vrai sens de la respiration musicale, pas si courant chez les contemporrains.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Anne-Sophie Mutter n'a pas toujours été secondée depuis Karajan par des chefs qui soient à la hauteur. Ici, par chance, tout va bien: Levine et l'orchestre sont au rendez-vous. La sonorité magnifique de la violoniste, la variété de son jeu et son engagement font merveille dans le Concerto de Berg, qui n'est pas tous les jours à pareille fête (le maniérisme discutable de beaucoup de ses prestations récentes est ici absent). L'oeuvre de Wolfgang Rihm est bien plus qu'un complément, ou une torture moderniste infligée au genre du concerto: elle est un hymne à l'instrument, écrit spécialement pour ASM, d'un lyrisme très pur.
33 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 avril 2013
Avec Perlman/Ozawa et Faust/Abbado, l’une des meilleures versions du Concerto à la mémoire d’un ange d’Alban Berg. L’oeuvre de Rihm est très belle elle aussi.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)