undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CDModifier
Prix:14,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Mendelssohn a composé huit cahiers contenant chacun 6 "Lieder ohne Worte". Assez peu joués, ces petits lieder sans paroles, dans lesquels seul le piano chante, sont pourtant magnifiques et envoûtants.

Certes, l'art de Mendelssohn n'est pas ostentatoire: pudique, secret, sobre, il ne se livre pas toujours immédiatement. Mais il n'en est pas moins grand et profondément touchant: l'ardeur, la fièvre intérieure, l'élan et la prière du cœur sont bien là, pour qui prend le temps de tendre l'oreille et d'écouter encore et encore.

Daniel Barenboim est l'interprète idéal de ces pièces, qu'il joue avec autant d'aristocratique retenue que de sincère épanchement.

Les enregistrements datent de 1973. Le son est très bon. En plus des huit cahiers (op. 19, 30, 38, 53, 62, 67, 85 et 102), ce double album contient les Kinderstücke op. 72, l'Albumblatt op. 117 et trois autres petites pièces.
0Commentaire8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 avril 2014
Daniel Barenboïm m'enthousiasme et m'émeut comme homme et comme musicien.
"Ses" romances sans paroles me séduisent et m'emportent dans une exaltation intérieure
qui m'enchante et me dope le moral.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847) Romances sans paroles/ 2 CD/Daniel Barenboim.
Ce sont d’adorables miniatures pianistiques que Daniel Barenboim nous offre ici, comme des carnets intimes du compositeur. La première fut composée alors que le jeune Félix n’avait que 19 ans (1828) et la dernière en 1845, à l’âge de 36 ans soit deux ans avant sa mort.
Légèreté, concision, subtilité, délicatesse des mélodies, élégance du chant du piano : Barenboim joue en toute simplicité ces esquisses, sans affect, pour un moment unique de piano romantique d’une grande sensibilité.
N’oublions pas que Mendelssohn était avant tout un pianiste de renommée quoi qu’il eût composé un concerto pour violon inoubliable, plusieurs symphonies restées célèbres et la musique du Songe d’une nuit d’été.
Pour Mendelssohn, ces petites pièces n’avaient aucune fonction descriptive : c’était une musique purement de sensation, pour notre plaisir puisqu’il suffit de se laisser aller à l’écoute de ces notes si magiquement associées.
Deux heures de rêve avec la romance N°6 opus 30, N° 6 opus 19 et N°1 opus 30 entre autres. Mes préférées.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 décembre 2012
De belles compositions et une interprétation toute en nuances, pleine de sensibilité.
Daniel Barenboim fait tellement corps avec la musique de Mendelssohn qu'on croirait qu'il l'a composée lui-même.
0Commentaire5 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2010
Ce coffret de deux CD regroupe des enregistrements des années 1970 de bonne qualité. Et puis il contient la version du générique de l'émmission culte de France Inter Le Masque et la Plume.
0Commentaire7 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus