Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une RESTITUTION Historique et sensationnelle de l'esthétique de Chopin !, 13 novembre 2013
Par 
L' AIGLE (Paris France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Frédéric Chopin : uvres pour piano et orchestre (Intégrale) (CD)
La légèreté légendaire d'un Chopin méconnu et flamboyant revisité par un pianiste unique qui renoue avec l'esprit de cette musique très particulière, une spécialité dont beaucoup de pianistes insistants sont passés à côté.

Frédéric CHOPIN n'a pas composé que deux opus pour piano et orchestre, mais SIX, vous avez bien entendue : 6 !
Les 4 autres sont délaissés ou méconnues, très peu enregistrés et jamais donnés en concert.
Leur écoute avec ABBEY SIMON est une RÉVÉLATION et on comprend pourquoi ce mépris.
Elles nécessitent un SUPER VIRTUOSE que l'on compte sur les doigts d'une main en un siècle!
Seulement 5 versions ont été réalisé par un seul pianiste, ce qui ne veux pas dire qu'ils étaient tous à la hauteur de l'exigence !
Il semblerait de toute évidence que la coterie de la médiatisation moderne ait tenu éloigné d'un large public
les très grands virtuoses pour ne pas faire de l'ombre à des pianistes que l'on a monté au pinacle pour différentes raisons inavouables.
Il faut connaître la mentalité de ce milieu particulier pour le savoir !

SUR LES OEUVRES

Les deux concertos portent les Opus 11 et 21 (le 1er concerto étant en réalité le second, comme chez Beethoven !)
Ces 4 œuvres délaissés portent les numéros :
Opus 2 (!) : Variations sur un air de MOZART : Là ci darem la mano ».
Opus 14 : Rondo à la Krakoviak »
Opus 13 : Grande Fantaisie sur des Airs Polonais »
Opus 22 : Andante Spianoto et Grande Polonaise »
(Les deux concertos porte les opus 11 et 21)

Ces 4 opus sont de la période d'adolescence et de jeunesse de Chopin marqué par la virtuosité ultime et sans limite de l'hirondelle aguerrie qui fend les airs avec l'ivresse de la danse ! Ce sont des aeuvres majeures dont la pyrotechnie ne cache pas la profondeur, mais la magnifie...
Il y a urgence, pour tous ceux qui ne connaissent pas ces 4 Opus, mélomanes ou chopiniens confirmés, de découvrir ces merveilles dans cette RESTITUTION incroyable par ce pianiste américain avec des moyens sans aucune limite.

Comme il existe très peu d'enregistrements de ces 4 Opus, ainsi que couplés avec les deux concertos, nous les avons mis en lisse (en incluant subsidiairement les deux concertos) confrontant les rares pianistes ayant enregistrés les 6 aeuvres : Arthur RUBINSTEIN ( 4 sur 6); Claudio ARRAU (1971-1972; Abbey SIMON (1972); Kun-Woo PAIK(2003).
Nous n'avons pas écouté Nelson GOERNER (2008) ni Tatiana SHEBANOVA (2009) pour l'instant.
Il est étonnant que des spécialistes confirmé comme Artur RUBINSTEIN(Op.13 et 22), Vladimir HOROWITZ, Sanson FRANÇOIS, Nikita MAGALOFF (opus 14) Milosz MAGIN, Tama VASARY, Vladimir ASHKENAZY n'aient pas enregistré ces 4 opus, ainsi que NEWTON-WOOD, GILELS, RICHTER, CZIFFRA etc.

Il est dommage d'avoir si peu de témoignages des grands pianistes dans ces 4 Opus majeur.
* POUR L'OPUS 22 « ANDANTE SPIANATO ET POLONAISE » (souvent joué sans l'orchestre) nommons cependant :
- Arthur RUBINSTEIN, 4 fois : 1935 -1950 -1958 et 1964 avec orchestre. Très belles prestations.
- Sanson FRANÇOIS, le 28 nov. 1957 avec l'OSCC et G. Tzipine à Paris, Salle de la Mutualité.
Sans orchestre le 31 Jan. 1969, Salle Wagram.( ses deux versions sont absolument sublimes !)
- Sviatoslav RICHTER le 18 juillet 1961 en concert avec la LSO et KONDRASHIN au RAHL. (BBC Portrait of a legend) très bonne prestation du pianiste russe.

* POUR L'OPUS 13 « FANTAISIE SUR DES AIRS POLONAIS » :
- Arthur RUBINSTEIN, 1968 avec orchestre + l'opus 21 (Concerto n° 2) et opus 22 (1958) : très belles prestations ! (CD 69 de l'Édition Rubinstein de 2000)

SUR LA CONFRONTATION

« Qui n'entend qu'une cloche n'entends qu'un son » affirme la sagesse populaire et la confrontation est très cruelle pour certains :
- CLAUDIO ARRAU est un pianiste lourd à la virtuosité assez limité et qui peine dans les 6 pièces avec orchestre avec un tempo moins rapide. Il a donné une image sombre et poussive de Chopin qu'il joue comme du Brahms, et que l'on a pris pour référence : (avant de hurler, continuez à lire !)
« Claudio Arrau, comme Arthur Rubinstein, reste un grand classique de Chopin » (Diapason) Sic !
Et tout le monde répète sans appel les mêmes louanges univoques en faisant l'économie de confrontations sérieuses très gênantes concernant le premier !

De plus, la stature imposante d'ARRAU n'est pas celle de CHOPIN ! Or, le jeu pianistique est très physique et Chopin a obligatoirement composé une musique à la mesure de sa constitution fragile, d'autant que de son temps personnes ne pouvait jouer ses œuvres à cause de cette technique pianistique nouvelle qui lui était propre, nécessitant un jeu super virtuose d'une extrême légèreté reconnue par les nombreux témoignages de ses contemporains !

Chopin a voulu réunir au piano les trois points les plus extrêmes de tout le jeu instrumental et qui restent uniques jusqu'à présent. Il visait à faire fusionner en un tout l'élément didactique issu de l'esprit formateur d'un Bach avec l'incandescence passionnée et le défi technique de Paganini ainsi que la dimension vocale d'une jeune cantatrice dont il était amoureux !
Chopin est le seul génie musical du XIXe siècle à s'être délibérément et exclusivement consacré à son médium qui était pour lui plus qu'un instrument à marteaux et dont il a dû en transcender la technique pour exprimer toute la musique qui était en lui.
Ainsi chaque compositeur pianiste crée à la mesure obligatoire de ses propres moyens physiques.

Il paraîtrait évident que « les interprètes » devraient " se couler dans la peau " du compositeur pour en restituer son esthétique, et nous en sommes très loin !

- KUN-WOO PAIK reste égal à lui-même, la plupart du temps raide et empesé, dès que la vélocité devient exigeante sans nuance notable et avec des maniérismes désopilants en fin de phrases .

- ABBEY SIMON, ce super virtuose ailé, RESTITUE les 6 opus du compositeur Polonais avec une légèreté fascinante et scintillante du trait, fantastique et magique : incomparable et avec les deux précédents, au point que l'on n'entend pas les mêmes œuvres !!! A. SIMON est très poche de ce sommet inégalable et inabordable de Noêl NEWTON-WOOD dans les deux concertos : Concerto Pour Piano N 1 Op 11 Vol 1

Écouter ARRAU après le pianiste américain et australien est très pénible, tant on a du mal à croire qu'il s'agit des mêmes aeuvres : le pachyderme et le Lépidoptère ! Inutile de protester, écouter les deux et vous serez sidéré de la révélation ! Une très bonne expérience de prise de conscience sur la réalité musicale fluctuante : ARRAU Complete works for Piano and Orchestra

CONCLUSION

La légèreté légendaire d'un Chopin méconnu et flamboyant revisité par un pianiste unique qui renoue avec l'esprit de cette musique très particulière, une spécialité dont beaucoup de pianistes insistants sont passés à côté.
L'enregistrement en 1972 des 6 opus d'affilés par Abbey SIMON reste donc le MUST incomparable dont on ne se lasse jamais, et plus on l'écoute et plus grandit l'admiration de ce super virtuose musicien hors norme au toucher magique. On ne peut guère espérer une approche concurrente.
Abbey Simon joue les Etudes et Valses de Chopin /
Nocturnes (Intégrale)
Abbey Simon Plays Chopin : Sonatas / Ballades / Scherzi / Impromptus / Berceuse / Barcarolle
Oeuvre Pour Piano Solo (Intégrale) - Valses Nobles Et Sentimentales...
Oeuvres Pour Piano Et Orchestre : Concertos N°1, Op. 1, N°2, Op. 18...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit