undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:21,71 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 mars 2011
Qui penserait à ce pianiste pour établir un classement des meilleurs interprètes de Ravel ?
Et pourtant , quelle surprise !!
une musicalité , une technique , une prise de son à faire honte aux grandes compagnies qui l'ont ignoré !
A mettre en tête de la discographie avec Steven Osborne , et Samson François .
22 commentaires|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 décembre 2013
Les Ravels les plus lumineux, solaires ou lunaires, bondissants dans le vide sidéral, rêveurs et emplis de fééries que l'on puisse imaginer dans une gamme de nuances, de couleurs infinis et de résonnances à vous couper le souffle, à ne pas en croire ses oreilles ! Un prodige vous dis-je et c'est un pianiste qui vous le dit !

La première des 8 « valses nobles et sentimentales » vous propulse d'emblée dans la clarté des étoiles sur la profondeur d'une nuit sans lune! Trop souvent noyé dans les brumes d'une pédale sans frein ! (dommage qu'elles ne soient pas « plaginées », 14'54 d'un coup)

Un « Gaspard de la nuit » inénarrable. Des pièces qui composent « Miroirs » subtiles et flamboyantes
dont « Une barque sur l'océan » renversante, à vous chavirer dans la profondeur des abysses que ce piano soutient dans les giclées d'écumes qui éclatent jusqu'au ciel de plomb d'une tempête...

Un « Alborada » jamais entendu de la sorte, « une « Vallée des cloches » magique, scintillante comme des cristaux de neige dans la profondeur mystique d'une douce nuit étoilée et sans voile...
Une sonatine qui devient une grande musique, mais le merveilleux « Tombeau de Couperin » n'est pas plaginé dans ses 4 pièces, 23'37 d'un coup ! Des «Jeux d'eau » pétillants de champagne et d'une limpidité cristalline, et une « Valse... » holà ! Là...
Bref, je ne vais pas vous peindre tout le programme... trop occupé par ailleurs.

Personne n'est arrivé à ce niveau d'intensité, de puissance et de subtilité, de ductilité dans une nuance d'attaques prodigieuses.

Cette pureté poétique du verbe musical surgit d'un instrument magique que seul le piano peut rendre à ce niveau tout à fait exceptionnel !!! Son alchimie sonore nous imprègne de ces irisations panthéistes propres à l'essence Impressionniste comme pour mieux nous faire sentir la source et l'origine du grand mystère de la nature.
Ravel disait : « Je ne veux pas que l'on interprète ma musique, je veux qu'on la joue ! »
Seul un magicien de la trempe d'Abbey SIMON pouvait révéler LE GÉNIE VISIONNAIRE DE RAVEL en transcendant la matière pour vous faire entendre la vie du cosmos qui pénètre en votre âme !

Bien sûr, la clarté et la profondeur de cet enregistrement SUPERLATIF à quelque chose de miraculeux en soi, tant l'aura du pianiste y est palpable... Une des exceptionnelles « quadratures du cercle » de quelques prodigieux enregistrements de l'histoire de la musique où fusionnent la rencontre rare, inespérée des 4 éléments réunis de la perfection : le chef-d'œuvre et son médium, l'instrument et la prise de son.

Tout est tellement hors normes des habitudes d'écoutes. Ici tout est surdimensionné,car l'on y entend des choses insoupçonnées, inattendues, révélées comme l'exige d'ailleurs les partitions de cette musique vivante que je ne vais pas vous bassiner par des analyses longuettes d'un pensum intellectuel ou technique. C'est pourquoi le langage des images et des sensations peut seul aiguiser l'appétit musical sans que vous l'ayez entendue.

La musique se rapproche beaucoup de l'art culinaire, dans le goût, les saveurs et les couleurs. D'ailleurs le vocabulaire du sens auditif est extrêmement pauvre et ne saurait exprimer les impressions musicales, langage de l'émotion et des images pour connaitre le monde puisque « le spectacle est dans le spectateur ! »
Sans le secours des quatre autres sens il est quasiment impossible de transmettre oralement ou par écrit toute description évoquant le supplément d'âme qui irrigue l'écoute musicale. Lorsque la parole s'épuise dans le silence la musique commence.

A voir tous les Abbey SIMON disponible :
Abbey Simon joue les Etudes et Valses de Chopin
Nocturnes (Intégrale)
Oeuvres pour piano et orchestre (Intégrale)
Abbey Simon Plays Chopin : Sonatas / Ballades / Scherzi / Impromptus / Berceuse / Barcarolle
Oeuvres Pour Piano Et Orchestre : Concertos N°1, Op. 1, N°2, Op. 18...
1010 commentaires|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

21,71 €
18,44 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)