undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici NEWNEEEW B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles7
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 juillet 2012
24 ans que je l'écoute régulièrement et je ne m'en lasse pas ! D'abord il y a la pochette du disque. En fait, le dos de la pochette est encore mieux. Effectivement ça ne rigole pas, ni demain ni maintenant: les cinq compères de Suicidal-Tendencies sont alignés les uns à côté des autres devant cette petite église, en tenue "cholo" impeccable, le torse bombé, les yeux clos ou bien masqués par des lunettes de soleil, des casquettes ou des bandanas. Ils ressemblent à des révolutionaires mexicains faisant stoïquement face au peleton d'exécution. J'aurais d'ailleurs adoré que Suicidal-Tendencies fasse un jour un album en espagnol inspiré par l'humour macabre mexicain, Día de los Muertos et tout le toutim (d'ailleurs Mike Muir, le chanteur leader de ST, a des origines mexicaines). Pour ce qui est de la langue de Cervantès, on a pour l'instant juste eu droit à "Su casa es mi casa" (sur l'album "Free your soul and save my mind")... Mais revenons donc à "How will I laugh tomorrow...". Après un premier album plutôt trash et un second ("Join the Army") un peu plus mélodique, "How Will I Laugh Tomorrow..." (sorti en 1988) marque un tournant plus métal grâce à l'arrivée de Rocky George comme guitariste (il officiera plus tard dans Fishbone, le légendaire groupe de fusion funk-rock). Ceci-dit, ST reste dans une identité punk-hardcore et évite de tomber dans les excès "émo" des albums suivants tels que "Lights, Camera, Revolution" ou "The Art of Rebellion" (ils se rattraperont plus tard avec "Suicidal for Life" et surtout le surprenant "Freedumb", mais ça c'est une autre histoire). Ça attaque d'emblée avec "Trip at the Brain" qui, avec ses changements de rythmes et ses envolées épiques de guitare qui viennent se superposer au chant, marque bien la couleur de l'album. Les morceaux suivants s'enchaînent parfaitement (notamment "How Will I Tomorrow" qui suit "Pledge your Allegiance" juste après). "Surf and Slam" est un instrumental au ton plutôt surf-punk (on s'en serait douté) qui constitue une sorte d'interlude entre les deux parties du disque (il est au début de la face B sur la version vinyl). L'énergie de cette seconde partie (notamment dans "If I Don't Wake Up" et "Sorry ?!") est présente jusqu'à la dernière seconde du disque (avec "The Feeling's Back"). En conclusion, sans doute l'album le plus équilibré de Suicidal-Tendencies. Ces vétérans du hardcore ont connu de nombreuses métamorphoses de leur style au cours de leur longue carrière, mais ne m'ont jamais déçu. Si il y avait un seul disque d'eux à posséder, ce serait celui-ci.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
wow will I laugh tomorrow... when I can't even smile today est le troisième album de suicidal tendencies, mais le premier à être abouti et excellent pratiquement de bout en bout. je ne lui met que quatre étoiles, à cause de la production, pas mal mais quand même en deçà de leur chef d'oeuvre lights camera revolution, et à cause de deux ou trois titres moins forts.
il faut dire que la barre est placée haut avec les classiques que sont trip at the brain, pledge your allegiance, one too many times et surtout le title track, how will I laugh tomorrow. ce morceau emblématique résume tout le talent de suicidal tendencies, et sera d'ailleurs sorti en single en version plus courte et en version electro-acoustique (ces deux versions sont disponible sur le disque réunissant les deux maxis controlled by hatred/feel like shit déjà-vu).
ce disque est très fortement empreint d'un esprit metal 80's dans la mesure où le son est assez caractéristique des productions thrash/speed/crossover/metal de l'époque.
ça n'est pas une mauvaise chose, étant donné que cet album est l'un des meilleurs représentants de cette époque.

le style développé sur ce disque fait la part belle aux riffs ensorcelants et au soli aériens, fluides et mélodiques de rocky george. suicidal tendencies se révèle en effet maitriser parfaitement force, puissance, technique et feeling sur ce monument du metal à la croisée des chemin skate-core,speed metal et punk, etce, avec un chanteur qui chante vraiment.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2002
Pas facile de faire un choix parmi tous les albums de ST car il y en a beaucoup. Moi je retiens celui-ci car il contient des morceaux mythiques du groupe d'une part, et que l'instrumentation est de très bon niveau (solos guitares à tous bouts de champ, Rocky George mérite tout notre respect étant donné ce qu'il nous fait là malgré sa phalange en moins).
Autre chose, ST c'est bien du hardcore, par contre il n'y a pas de hurlements à s'arracher la gorge, et c'est une de leurs caractéristiques.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2008
... Je vous le demande! "How will i laugh..." est ce qu'on appelle communément une vraie tuerie! Que du bon je vous dis! Rien à jeter, nada! Je suis devenu un fan de ST le jour où un copain de lycée (que Dieu le bénisse!) m'a mis entre les mains une copie sur cassette audio de ce brulôt skatecore... C'était il y a pas mal d'années mais malgré cela, je peux affirmer que cet album n'a pas pris une ride. C'est simple, pour résumer, on peut dire que "How will i laugh..." est intemporel car dès le départ, il a été bien conçu... De superbes (et furieuses) compositions speed/thrash matinées de hardcore avec un chant militant sans être hurlé ni beuglé donne toute sa force et originalité à cette oeuvre majeure... INCONTOURNABLE !!!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2013
Tout est dit dans les autres commentaires, une tuerie rien que pour l'hymne Pledge Your Allegiance !!
ST ST ST, Soucydol, Soucydol !!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2011
en sortant son 3e album,ST franchit de nouveau un cap au niveau qualitatif.La production est encore un peu faible niveau puissance mais les compos sont efficaces."how will i laugh tomorrow"est un titre innatendu,power ballade au solo inspiré,"trip at the brain"et son break quasi rappé et au riff plombé,"pledge your allegiance",l'hymne qui reste un des grands moments live du groupe ou encore l'instrumental"surf and slam".Meme les titres moins célèbres ont chacun leur attrait particulier,le tout habillé par les solis permanents de Rocky Georges,forgeant ainsi le vrai son suicidal,le préféré des puristes.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2005
sans être le plus abouti de leurs albums, "How will I laugh..." est probablement le plus carré. Des rythmiques effreinées et très energiques, des solos pas trop longs bien intégrés et la voix inimitable de cycomiko par dessus...bref, une preuve que le métal lorsqu'il ne se prend pas pour ce qu'il n'est pas peut apporter d'excellents albums, cohérents et équilibrés. Mention spéciale au morceau éponyme d'une construction toute orientée vers l'efficacité. Un poil monotone peut-être ?
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

15,12 €
9,30 €
7,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)