Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 « Quelle profonde et délicieuse expérience pour moi d'enregistrer ces trois chefs d'oeuvre avec Manny et Yo-Yo..., 27 août 2010
Par 
Mélomaniac (France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brahms / Beethoven / Mozart: Trios for Clarinet, Piano & Cello (CD)
..., amis et collègues de longue date » écrit Richard Stoltzman au sujet de ces sessions captées à Boston fin juin 1995, apparemment marquées par la convivialité.
Avec humour, le clarinettiste américain ajoute que le Finale du Trio Opus 11 de Beethoven (variations sur l'air « avant le travail, je dois manger quelque chose » tiré de l'opéra "L'Amor marinaro" de Joseph Weigl) leur inspirait escapades dans les restaurants japonais pour se sustenter en leur bonne compagnie.

Interprétation légère, élégante et frugale : une estampe. Beaucoup moins délurée que la version gravée par Peyer / Du Pré / Barenboïm (Emi).
Du Trio opus 114 de Brahms, l'équipe estompe le dramatisme, les ambiances douces-amères, pour émulsionner l'osmose sonore de trois instruments que, par leur nature de timbres, on n'imaginait pas si miscibles.
Esquissant une humeur songeuse, les trois musiciens raffinent le "Kegelstatt-Trio" avec toute la délicatesse d'un camaïeu, où le contraste (dynamique comme rythmique) s'efface... pour mieux rêver.
Transposant à l'aigu de sa tessiture, le violoncelle parvient à trouver la propreté d'intonation de l'alto sans chevroter.
Le Rondeaux final atteint la grâce absolue, si essentielle pour extraire Mozart de la galanterie des salons.

Ce CD fut récompensé par un Diapason d'or dans le magazine de novembre 1995.
Avant de succomber à l'achat, sachez qu'une récente réédition nous offre en complément la Sonate K292, par Yo-Yo Ma à ses débuts, accompagné par le basson d'Alexander Heller.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 vraiment musical, 30 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brahms / Beethoven / Mozart: Trios for Clarinet, Piano & Cello (CD)
Très grande symbiose entre ces trois musiciens passionnés. Car de la passion, il en faut pour interpréter cet immense chef d'oeuvre du répertoire de chambre qu'est le trio de Brahms pour clarinette violoncelle et piano. La sonorité de Stoltzman est très typée mais attachante, les phrasés du piano sont ceux d'un brahmsien accompli et la présence de Yoyo Ma toujours aussi formidable. La prise de son et l'enregistrement sur 20 bits est assez remarquable avec du relief, de la dynamique et une belle définition. Bravo messieurs !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Brahms / Beethoven / Mozart: Trios for Clarinet, Piano & Cello
Cliquez pour plus d'informations
Pas de stock; commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit