undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:16,02 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Copland/Bernstein, une longue histoire. Pendant près de quarante ans, les deux hommes nouèrent une relation d'amitié et de respect mutuel durables. Ce fut Copland qui découvrit Bernstein lorsque celui-ci, encore étudiant à Harvard, vint interpréter brillamment certaines de ses pièces au piano au cours d'une party en l'honneur de l'anniversaire de Copland. Puis ce fut Bernstein qui servit fidèlement la musique de Copland et dont on trouve un nouveau témoignage ici. Certes, la musique de Coplan n'égale pas celle des grands compositeurs européens de la même époque; mais, comme le disait le grand chef américain, "c'est encore ce que nous avons de mieux". Il y mit toute son énergie, toute sa passion pour faire vibrer ces belles pages orchestrales toute entière au service d'une musique traditionnelle américaine encore rudimentale. On appréciera le lyrisme de Appalachian Spring magnifiquement interprété par le New York Symphony Orchestra. On aimera le rythme et l'enthousiasme communicatif des quatre pièces joyeuses qui forment "Rodéo". "Billy the Kid", plus connu,plus conventionnel aussi, paraît du coup plus fade aussi.

Au total, une réussite et une référence au sein d'une discographie qui ne croule pas sous les enregistrements.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il y a dans ces oeuvres célébres tout à la fois un enracinement profond dans les multiples traditions musicales de ce pays à une époque où ces authentiques traditions se croisaient dans ce grand 'melting pot', et une certaine distanciation, d'autant plus attachante qu'elle reste assez indéfinissable. Rien à voir par exemple avec l'idiome stravinskyen type 'Petrouchka' ou la 'note à côté' type groupe des Six en épigones de Cocteau - et il n'y a absolument rien de critique dans cette comparaison. On sent qu'il s'agit là de l'oeuvre d'un musicien intelligent, sensible et raffiné qui a "flirté" avec l'avant-garde, et su écrire des partitions d'une construction d'acier (je pense à sa sonate pour piano). Donc, ne boudons pas notre plaisir, car il est de qualité. Et pour faire ressortir ces qualités, qui pourrait arriver à la cheville de L. Bernstein, grand ami du compositeur de surcroît? J'ai un peu hésité pour la cinquième étoile... mais je crois qu'elle est méritée. (Anecdotiquement, je possède un livre d'orchestration où le début d'Apalachian Spring est cité en exemple, et j'avoue que cela a affiné mon écoute).
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2005
I am not in favor of short reviews, yet the names speak for themselves. It is not conceivable that you missed any of them unless you are new to this planet. That being said let me toss in some of the music before my opinion. Appalachian Spring - Rodeo - Billy the Kid - Fanfare for the Common Man.
Now here is the cliché. If you are starting out and only buy one Copland, this is it. There are many great recordings, yet you are not likely to find this combination of Composer and conductor and music again. My favorite on the set is Fanfare for the Common Man; however the others come close. You should obtain this album for your favorites also.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,43 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)