Commentaires en ligne 


7 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 le meilleur !!, 23 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Out of the Cellar (Cassette)
c'est ici que tout à commencé (il y a bien un mini LP avant mais à l'ère des cd et autres dvd il ne sera sans doute jamais réédité). Cet album est un classique, les titres s'enchainent sans jamais vous laisser respirer et vous clouent sur place...
Pour tous ceux qui ont adoré Motley dans les années 80 si vous êtes passez au travers de Ratt voila le meilleur moyen de vous replonger dans cette époque "bénie".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 ...ET RATT DEVINT GRAND..., 17 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Out Of The Cellar (CD)
Après un mini LP autoproduit réussi RATT va etre signé par une major.(Le 1er mini LP de RATT a bien été édité en cd mais est aujourd'hui un véritable collector. Si c'est vrai puisque je l'ai).

Revenons a nos rongeurs californiens. Ce premier album va faire découvrir a tous le monde un hard U.S. mélodique appelé ratt 'n' roll. Ils vont créer avec leur producteur Beau Hill leur propre sonnorité avec un chanteur atypique mais reconnaissable entre mille.Le tout emmené par les guitares assassines de Crosby et de Martini et secondé par la rythmique implacable de Croucier et Blotzer. Cet album est rempli de hit de "Round and round", "Lack of communication" ou autre "Back for more" (tiré du 1er mini LP). Le son a certes un peu vieillit mais cela passe encore bien. Un album majeur de cette époque. Le meilleur album de RATT aprés "invasion of your privacy".

***********UN BON ALBUM DE HARD MELODIQUE DES ANNEES 80. A ECOUTER********
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Directement au sommet !, 28 mars 2013
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Out Of The Cellar (CD)
En 1984, les rats sortent enfin de la cave. Bien leur en a pris car ils vont jouer directement les premiers rôles sur la scène Hard US, en quête de nouvelles idoles.

Les origines du groupe formé par le chanteur Stephen Pearcy remontent à 1976 à San Diego, sous le patronyme de Mickey Ratt. Un groupe qui a vu passer entre autres les guitaristes Jake E. Lee et Chris Hager, le batteur Dave Alford et le bassiste Matt Thorr. Mickey Ratt déménage ensuite à Los Angeles, ville où tout semble possible, et le nom du groupe est ramené à Ratt. Ils recrutent un nouveau guitariste, Robbin Crosby mais le groupe se scinde en deux. Stephen Pearcy reste seul avec ce dernier, les autres partent fonder un nouveau groupe, Rough Cutt. De nouveaux musiciens intègrent alors Ratt : Juan Croucier (basse), à l'époque chez Dokken, Bobby Blotzer (batterie) et un tout jeune guitariste de dix-huit ans, Warren De Martini. Ratt enregistre alors avec ce line-up son premier EP en 1983 sur un label indépendant. Le succès étant au rendez-vous, c'est une major qui signe alors le groupe (par l'odeur alléchée des billets verts qu'ils vont pouvoir se faire) et "Out Of The Cellar" est enregistré dans la foulée.
L'album sort en mars 1984. Et tout comme le EP, cet album est unanimement salué, aussi bien par les fans que par les critiques. Il faut dire qu'il a tout pour faire un carton. Des tubes en pagaille à commencer par "Round and Round", LE tube du groupe, mais aussi "Wanted Man", "Back For More" (le réenregistrement d'un morceau du premier EP du groupe) ou "Lack Of Communication". Les gars ont le sens de la mélodie et du refrain qui fait mouche ("You're In Trouble" - autre titre issu du EP et réenregistré -, "Lack Of Communication", "Round and Round" évidemment). Les belles gueules des membres du groupe, c'est aussi un aspect non négligeable du succès. Et la pochette assez sulfureuse de l'album n'y est pas pour rien non plus. La belle jeune fille qui rampe n'est autre que le mannequin Tawny Kittaen, petite copine de Robbin Crosby à l'époque, avant qu'elle n'aille faire un tour quelques années plus tard dans les bras (et sur toutes les vidéos) de Mister Coverdale. L'anecdote de la pochette n'en est pas tout à fait une car, à partir de cet album, on en verra défiler pas mal des belles jeunes femmes en couverture des albums de Hard Glam US... Ratt avait lancé la mode.
Alors pour ceux qui ne connaîtraient pas du tout la musique de ce groupe, disons que Ratt propose un peu un croisement de Van Halen et d'Aerosmith. Aerosmith pour le côté groovy, parfois un peu bluesy de leur musique, et Van Halen pour le côté fun mais aussi et surtout pour les prouesses des guitaristes, et notamment du tout jeune prodige Warren De Martini. La complémentarité des guitaristes évoquera aussi un peu Judas Priest avec un peu moins d'agressivité quand même. Les morceaux sont globalement en mode mid-tempo mais Ratt sait aussi faire du titre plus rapide comme le prouve "She Wants Money". Et, contrairement à ce qu'on pourrait penser, pas une seule ballade sur cet album. Comme quoi, on peut aussi faire un carton uniquement avec des titres bien rock and roll.

Grâce au succès rencontré avec son premier album, Ratt est catapulté en haut de l'affiche et devient l'une des grosses stars du Hard Rock US, aux côtés des Van Halen, Quiet Riot et Twisted Sister.
"Out Of The Cellar" est toujours considéré aujourd'hui comme le meilleur album du groupe.

Retrouvez cette chronique sur le site "auxportesdumetal.com" dans la rubrique "back to the past".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'album ultime, 9 mars 2011
Par 
DUNCANIDAHO "DUNCANIDAHO" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Out Of The Cellar (CD)
Si vous vous replongez 25 ans en arrière et que vous essayez de vous souvenir d'UN disque qui représente le hard rock ricain tel qu'il a explosé à la face du monde dans les années 1984/85, je crois que ce disque en est le plus vivant témoignage.
Evidemment MÖtley Crüe ou Quiet Riot ont vendu plus de disques, Metallica était plus sauvage, Dokken et Y&T avaient plus les faveurs des "initiés", mais Ratt, sorte d'hybride entre Aerosmith pour le riff qui tue et Foreigner pour le refrain qui claque, est à ce titre LE groupe ultime.
Servi par une production ENORME signé Beau Hill, à mi chemin entre la touffeur d'un Jack Douglas (Aerosmith) et la clareté de cristal d'un Tom Allon (Judas Priest), le band enchaine les tubes comme à la parade : "You're in Trouble" et "Back for More" bien sûr, mais aussi l'entêtant "Round and Round" qui est un peu leur "Walk this Way" pour finir avec le diabolique "Lack of Communication" et le grandiose "The Morning After", tubes peut être moins évidents mais au combien imparrables après quelques écoutes (tous les potards au taquet bien entendu...)
En plus d'un incroyable faiseur de tubes, Ratt était avant tout une très très bon groupe de rock, bien meilleurs musiciens que 90% de leurs congénères, la souplesse du bassiste Juan Croucier, la frappe athlétique du batteur Bobby Blotzer, la rythmique rugueuse à souhait de Robin Crosby et les chorus louvoyants de Warren De Martini, sorte de Dave Murray sous amphétamines, donnent la réplique à Stephen Pearcy qui s'il n'est pas un extraordinaire chanteur possède un timbre indentifiable immédiatement, et vu la pléthore de groupes de hard rock ricain à cette époque c'était TRES important.
Ce disque inusable qui sonne encore maintenant comme s'il venait de sortir des presses est certainement avec le "Screaming for Vengeance" de Judas Priest, l'album le plus représentatif du hard rock des années 80.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un must, 16 août 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Out Of The Cellar (CD)
le début d'une trilogie d'enfer. toutes les compos sont d'un niveau exceptionnel et leurs variétés est idéales; les 2 gratteux s'éclatent comme jamais et à part le son qui semble faiblard aujourd'hui je ne trouve rien à redire à ce disque
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 A réserver aux nostalgiques d'un Hard un peu daté ., 22 août 2008
Par 
G. Vincent "The Chameleon" (Haute Savoie) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Out Of The Cellar (CD)
Si je devais découvrir Ratt aujourd'hui, il n'est pas sûr que cet album attirerait mon attention de la meilleure façon qui soit (Ah ces pochettes de girls !).

Bien que RATT ait souvent été comparé à son demi frère Motley Crüe, pour ma part, la bande à Nikky Sixx n'ayant jamais trouver grâce à mes oreilles (trop de frasques sans doute), dans la catégorie Hard/Glam, je lui ai toujours préférée la bande à Stephen Pearcy.
Leurs allures de Bad boys maquillés et sapés comme des Gonzesses n'étaient bien sûr guère mieux, mais en revanche, leur musique faisait toute la différence grace au jeu bien plus riche de guitariste soliste Warren De Martini (hips à la votre !).
Très acéré, tout en étant fluide, son incroyable jeu était (et est toujours) à rapprocher de celui d'un Georges Lynch (Dokken).

Si ce premier album est également servi par de très bons morceaux, il faut aussi admettre que la production de "Out of the Cellar" serre aujourd'hui de moins en moins bien ceux là, aux furent et à mesures que les années s'écoulent.

Pour une fois, je me montrerai généreux quant au barème de notation. 4 étoiles en guise de bons souvenirs auxquels ce disque me renvoi.

15/20
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 inusable, 23 janvier 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Out Of The Cellar (CD)
Ils sont arrivés en même temps que les Motley crue, WASP, Dokken...C'est un bon album, sans doute leur meilleur qui allie gros son, bonnes mélodies, bon musicos et bon ...marketing.
Rien de révolutionnaire, mais du heavy melodique qui ne vieillit pas.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xaae428b8)

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit