undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Baby Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles14
4,6 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:14,33 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 septembre 2007
Je ne sais pas si c'est un piège à filles, mais c'est en tout cas un monument des 70's. La réunion de ces quatre là, dans un même concert est assez exceptionnelle. J'avais un peu peur d'être déçu, entre le souvenir du vinyl (disparu de ma collection ?? merci les potes!) et la réécoute 20 ans plus tard avec ce CD. Et bien pas du tout, c'est toujours aussi bon. Un vrai moment de bonheur, et un enregistrement de bonne qualité. Pour les viocs de mon âge, c'est le moment de faire écouter ça à votre progéniture... Enfin, si la progéniture a les oreilles assez ouvertes...
11 commentaire20 sur 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2001
Non seulement on a droit à ce qu'ils savent faire de mieux lorsqu'ils jouent ensemble mais en plus ce live laisse la part belle à chacun d'entre eux avec une mention spéciale pour "the Lee shore" (G. Nash) "Triad"(D. Crosby) ou encore le medley de Neil Young et une mention TRES spéciale pour la fabuleuse performance de Stills sur"49 bye-byes". On peut le réécouter et le redécouvrir chaque fois différemment...
0Commentaire24 sur 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Premier album live du quatuor magique, 4 Way Street sort en 1971.Passons sur les lauriers qui ont couvert cette aeuvre d'art...Il consiste en un double LP enregistré au hasard de concerts à New York, à Chicago et à L.A en 1970. Mi acoustique, mi électrique, 4 Way Street est la troisième fois que Crosby, Stills & Nash collaborent sur un disque (le premier live aussi). Avec Young, c'est la deuxième fois. 4 Way Street culmine en tête du Bilboard Top Albumset ce, en dépit de tensions internes qui ont accompagnées son enregistrement. Extrêmement bon, 4 Way Street est une vitrine pour les compositions individuelles des quatre membres. Varié et très intéressant, cet album capte tout ce qui fait la beauté de ce quatuor, leur folk (ou folk rock), leurs textes et leurs incomparables harmonies vocales. Il marque aussi la fin d'une aventure puisqu'à la sortie de 4 Way Street, Neil Young est déjà parti. Crosby et Nash en font de même pour se lancer dans des projets personnels. Cet album double, qui compte quelques compositions solos de Neil Young, notamment le sublime Ohio, retranscrit bien le mal-être et la rage habitent la génération de cette époque. Les autres perles, que cet album garde jalousement, sont les longs Southern Man et Carry On, Right Between The Eyes, Triad et The Lee-Shore sur lesquels on peut découvrir le talent de Crosby à l'écriture. Et puis Find The Coast Of Freedom, Love The One You're With, Black Queen...Encore un indispensable qui a été vendu à plus de 4 millions d'exemplaire. Ca signifie quelque chose, non ?
33 commentaires6 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pour tous ceux qui ont aimé l'époque de Woodstock, et tous ceux qui voudraient juste "savoir" en étant sélectifs : indispensable.

Les harmonies vocales sont au niveau maxi que l'on peut attendre d'un Live : précises et très touchantes.

Les guitares s'enchevêtrent, se épondent et s'enrichissent.

L'ambiance est palpable.

J'ai personellement une sensibilité particulière pour les morceaux électriques, comme Southern Man, Long Time Gone et Ohio. Les amplis grincent, râlent et ratafouinent sans jamais abuser.

Le bonheur.

La version CD nous réserve 4 morceaux supplémentaires par rapport au vinyl qui crachouille quand je le sors de l'armoire.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2014
c'est par pure nostalgie que j'ai acheté 4 Way Street, un disque que j'écoutais sans cesse à la fin de mon adolescence. Si j'avais oublié quelques morceaux, j'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir ces 4 musiciens qui jouent en très bonne communion avec le public puisque c'est un album live. Musique riche et travaillée, ce double album est une anthologie du quartet.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Au risque de fâcher les vieux babas, je trouve, après toutes ces années, que ce double live de CSN&Y se situe aujourd'hui loin, très loin derrière "déjà vu", illuminé par des harmonies vocales qui sombrent ici souvent dans la cacophonie et que le seul qui réussit vraiment à tirer son épingle du jeu reste Neil Young.

Et heureusement on trouve sur ce double, augmenté de bonus, pas mal de titres du Loner : "On the Way home", "cowgirl in the sand", "Don't let it bring you down", "Ohio", "Southern man" et le medley "The Loner - Cinnamon girl - Down by the river" .

Les autres titres demeurent bien sûr tout à fait écoutables, certains très bons ( "Triad", "the Lee shore", "Right between the eyes" "King Midas in reverse"), d'autres beaucoup moins ("Teach your Children", "Chicago", "love the one you're with", "Pre-road downs", "long time ago"), la grosse déception restant quand même la version plus qu'approximative de "carry on" dont on ne retrouve pas ici la magie de la version studio de "déjà vu".

A se procurer donc essentiellement pour Neil Young qui reste ici impérial de bout en bout....
1010 commentaires3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2010
Troisième album de CSN&Y, et premier Live enregistré lors de leur tounée US 1970 et sorti en 1971 pour atteindre la place de #1 au Bilboard. Entre temps le groupe tel quel se séparera avant même que l'album sorte, ce qui quelque part en fait déjà un document unique.
Difficile de choisir entre tous les titres tellement le style varie, mais personnellement j'ai un faible pour les compositions telles que "Long time gone", la longue version de "Southern man", "Ohio", "Carry on" qui sonnent plus rock que folk. Mais n'oublions pas des moments de pure plénitude avec "Teach your children", "Suite: Judy blue eyes", "Chicago" et une des meilleures versions entendue de "Love the one you're with".
Tout cela pour dire qu'avant tout, ce supergroupe se caractérisait par UNE GRANDE HARMONIE VOCALE avant d'être des musiciens de talent. Même si certaines compositions paraissent désuètes aujourd'hui pour la raison simple qu'elles collaient à histoire et à une certaine sociologie (guerre du Vietnam, libération de moeurs...)"4 way street" reste un document musicale majeur et essentiel pour tout fan de musique Rock des années 1970/80.
0Commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2008
Bonjour le vinyl est dans ma collection je vais le retrouver en cd
rien a jeter du très haut niveau!
0Commentaire4 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2013
Comment dire... j'ai acheté ce CD parce que mon double album vinyl est passablement usé. S'il est usé... c'est qu'il a été beaucoup écouté depuis sa sortie en 1971. Sans tomber dans une "nostalgia attitude" partisane et suspicieuse, je dois dire que la réécoute de cet album a été l'occasion de retrouver intact une ambiance artistique très particulière (sans doute liée aux courants de pensée des années 70) avec la surprise de ressentir le même plaisir qu'à l'époque où j'avais découvert l'album.
La première satisfaction a été de re-constater la qualité du son, notamment la sonorité des D45 Martin sur le premier CD. D'ailleurs, la partie acoustique mérite à elle seule l'achat de cet album, d'autant plus que la version CD s'enrichit de quelques inédits dont 2 titres chargés d'émotion de David Crosby, un medley convainquant de Neil Young et un titre de Graham Nash (pas indispensable à mon sens).
A l'époque, le double LP avait fait un carton (vendu à plus 4 millions d'exemplaires) malgré un accueil mitigé des chroniqueurs qui dénonçaient certaines approximations musicales. Depuis, les esprits rocks reconnaissent encore aujourd'hui la performance des joutes guitaristiques des 2 compères Stills et Young sur Carry On et Southern man. Pour ma part, j'ai toujours considéré le back line assuré par Johny Barbara (drums) et Calvin Samuels (bass) un peu lourd, en regrettant la finesse qu'aurait apporté Dallas Taylor par exemple.
Et les voix me direz-vous ? ...Evident mon cher Watson! Cela reste la marque de fabrique de ces 4 compères. L'exception absolue qui fait qu'aucun autre groupe ne pourra reproduire autant d'intensité harmonique et transmettre autant d'émotion. L'épreuve du live ne fait que confirmer cette force unique qui est à l'origine de leur collaboration et qui fait que cela dure encore 40 ans après. On ne s'en lasse pas!...
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2016
Je l'avais écouté à l'époque ou les CD n'existaient pas. Pour moi, il a gardé toute sa magie, avec les craquements en moins. Et quatre chansons en plus.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
6,26 €
6,99 €