undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

  • Core
  • Commentaires client

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles9
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:9,39 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Essentiel bien sur , comment pourrait t'il en etre autrement ...!!!
Un des premiers disque du genre .. un son énorme qui influencera durablement une multitude de groupes d'un gabarit bien moindre ..
Monter le volume et prenez le temps de savourer pleinement cette puissance amplifiée , .. car en Anglais "Core" signifie "le coeur des choses" .."le coeur..."
car c'est bien d'énergie , de puissance fondamentale , de densité sonore et harmonique dont il s'agit .. un Album qui rugit et empli d'une force primordiale ... Des guitares au son profond et saturé , une voix d'une remarquable élégance .. puissante. Un album qui étonne encore aujourd'hui par l'énergie phénoménale qui s'en dégage ....
Mais voyez un peu : Que cela est artistiquement parlant , très au dessus du lot de la soupe habituelle .... ici aucun pseudo-musiciens . Tous les menbres du groupe sont tous très à leur affaire ...
Ecoutez donc un peu le fulgurant titre 6: "Naked Sunday" .. suivi de la très belle ballade,"Creep" promenade triste et habitée .. ou bien "PLUSH" le titre phare de l'album , et vous serez ébahi par ce son ....
Bien qu'intégré au mouvement Grunge , les "Stone Temple" ont toujours , et ce , dès le début , su ne pas seulement s'estampiller "Grunge Band" . Des musiciens avant tout , donc ...!
Aujourd'hui encore on se dit , tout de meme quel voix extraordinnaire pour Scott Weiland ,Leader et personnalité somme toute tout à fait "Baudelairienne".. profond, remarquablement intélligent , poétique et talentueux , mais qui connait dès le début de sa carrière des histoires réccurentes avec "les paradis artificielles"...
Pour les connaisseurs , c'est un disque "Atlantic Records" .. label légendaire !! s'il en est .. ce qui ne gache rien ..

cet album influença et influencera encore longtemps , légions de groupes .
PS: Brendan O' Brien fait merveille à la production.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 23 décembre 2008
"Core" est bel et bien un album culte. Emmené par un Scott Weiland qui a depuis fait un tour chez les ex-gunners de Velvet Revolver, force est de reconnaître que les pilotes du temple défoncé ont pondu-là un album du calibre de "Dirt" (Alice in Chains) ou encore "Superunknown" (Soundgarden). STP marque sa personnalité par des riffs ravageurs, des compos inspirées et un chant très typé. Plus festifs que AIC par exemple, on a là affaire aux trublions du grunge, se prenant beaucoup moins au sérieux que Kurt Cobain ou d'autres torturés du cortex... s'il en faut un, ce serait celui-ci...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 7 décembre 2015
Chronique du premier album de Stone Temple Pilots en souvenir de son chanteur, Scott Weiland, décédé cette semaine à l'âge de 48 ans.

Stone Temple Pilots est un groupe américain qui a connu son heure de gloire en pleine période Grunge.
Le groupe est né de la rencontre du bassiste Robert DeLeo et du chanteur Scott Weiland à un concert du groupe Black Flags en 1985. Ils sont rejoints par le batteur Eric Kretz et quand le premier guitariste du groupe, Corey Hicock les quitte en 1989, Robert propose aux autres son frère, Dean DeLeo, pour le remplacer. Le groupe prend le nom de Mighty Joe Young, enregistre une démo en 1990 et commence à faire quelques scènes dans leur secteur géographique, autour de San Diego (Californie).
Puis en 1991, le groupe commence à travailler sur son premier album avec le producteur Brendan O'Brien (Red Hot Chili Peppers, Danzig, The Black Crowes, etc...). Pendant l'enregistrement, ils reçoivent une notification judiciaire qui les informe que le nom Mighty Joe Young est déjà détenu par un bluesman. Ils doivent donc changer de nom. Ils optent tout d'abord pour Shirley Temple's Pussy, refusé par la maison de disque (tu m'étonnes !), puis Stereo Temple Pirats (ils veulent absolument garder les initiales STP qui sont celles de la "STP Motor Oil", car ils sont fans du logo) pour finalement opter définitivement pour Stone Temple Pilots.

Core, le premier album de STP est finalisé durant l'été 1992 et sort le 29 septembre 1992, le même jour que le Dirt de Alice In Chains.
Aussitôt classifié dans le Grunge, les critiques résumant l'album un peu vite comme un croisement Pearl Jam - Alice In Chains, ce qui fait que STP fut considéré comme des imitateurs, surfant sur la vague du succès de ces groupes. Pour les musiciens du groupe qui s’en sont défendus, les influences de STP sont à chercher dans le Hard Rock des années 70, Led Zeppelin et Aerosmith en tête, ou plus simplement dans le Rock au sens large (Neil Young, les Beatles). Après, c'est évident qu'on retrouve ici les mêmes influences que pour les deux groupes cités plus haut, ce qui peut expliquer une certaine ressemblance. De même, on a souvent comparé la façon de chanter de Scott à celle de Eddie Vedder (Pearl Jam). Lui cite comme influences Jim Morrison et David Bowie. Mais difficile de nier qu'il y a effectivement un petit quelque chose, intentionnel ou non, quand on écoute cet album.
De la même façon, c'est vrai que "Dead And Bloated" (évident sur le break au milieu du morceau), "Piece Of Pie" ou "Wicked Garden" sonnent un peu comme du Alice In Chains. La superbe ballade "Creep" pourrait être, elle, une ballade de Pearl Jam. Il faudrait être de mauvaise foi pour ne pas l’admettre. Et c'est peut-être pour couper court à ces comparaisons que le groupe sortira un second album assez différent de celui-ci en 1994.
Il est quand même à noter que les auteurs des critiques de ce premier album ont, après quelques années, admis qu’ils avaient peut-être eu tort de juger si sévèrement ce groupe.

Mais les critiques, c'est une chose, l'accueil de l'album par le public en est une autre. Et là, Core a fait un carton, sans doute au-delà des espérances des membres du groupe (certifié huit fois platine), aidé par les singles "Plush", "Sex Type Thing", "Creep" et "Wicked Garden" extraits de l'album ("Plush" gagna même l'award de la meilleure vidéo en 1993). De gros "tubes" en puissance, qui remplissent parfaitement le cahier des charges.
S'il y a parfois sur ce Core des ressemblances avec les groupes "grunge" qui cartonnaient à l'époque, ça ne retire en rien la qualité des compositions et de l'interprétation. Et STP propose tout de même sur cet album déjà sa patte personnelle ("Sin", "Naked Sunday", les superbes "Plush" et "When The River Goes"), celle qu’il développera avec Purple, l'album suivant.
Il en résulte un très bon album qui, effectivement, s’inscrivait parfaitement dans une époque propice à ce genre de musique, mais non dénué de grandes qualités. Et c’est bien là l’essentiel.

STP connaîtra encore un gros succès avec l’album suivant, Purple, puis changera un peu d’orientation musicale avec celui d’après, Tiny Music (1996). Le succès ne sera pas aussi important et les frasques du chanteur Scott Weiland, arrêté pour détention de drogues et obligeant le groupe à annuler sa participation en 1996 à la tournée mondiale de la reformation du Kiss maquillé – promise donc à un gros succès) a un peu ruiné les espoirs du groupe.
Le groupe splittera en 2002. Scott Weiland ira former The Velvet Revolver avec Slash, Duff McKagan et Matt Sorum des Guns N’Roses. Il quittera ce groupe en 2008 pour la reformation de STP avec lesquels il enregistrera un dernier album en 2010. Viré en 2013, il fondera encore deux groupes, The Wildabouts puis Art Of Anarchy avec lequel il enregistrera un album. Ce sera son tout dernier enregistrement puisqu’il décèdera quelques mois plus tard, en pleine tournée avec son groupe The Wildabouts.

Retrouvez cette chronique sur le site "auxportesdumetal" dans la rubrique "back to the past".
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ne connaissant scott weiland que chez velvet revolver,je voulais en savoir plus sur ce chanteur plus rock que nature.Et suivant les conseils des commentateurs je me suis acheté ce "core" de stone temple pilots(quel nom de groupe!)...et je ne suis pas déçu!Voilà un disque énorme qui figure comme parmis les meilleurs réalisations du rock 90's!Les riffs sont lourds et alternatifs,l'ambiance est assez grunge malgré un coté fun bien prononcé et le pére scott chante incroyablement bien.Son timbre est d'ailleurs assez éloigné de celui qu'il employait chez velvet,plus "pearl jam" si vous voulez mon avis.Alors au final voilà un skeud qui mérite sa place au milieu des perles grunge sorties entre 89 et 95,et qui j'en suis sur devrait plaire à ceux qui ne connaissent pas encore ce groupe hyper culte.à découvrir...vite!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 octobre 2012
Un album de l'ère grunge à ranger sans complexe à côté du Nevermind de Nirvana. Le son est lourd, le chant est rugueux, les guitares sont puissantes. Rien n'est à jetter dans cet opus!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2011
Si vous avez le materiel qui assure, vous placerez ce disque sur le haut de la pile de vos disques de demo toutes categories confondues. c'est hallucinant !!... musicalement c'est incontournable pour tout amateur du genre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 août 2003
Voici donc l'un des plus grand groupe de grunge ( avec Nirvana, Pearl Jam, Soundgarden ...) qui annonce la couleur d'entrée de jeu avec ce premier opus. Les caractéristiques de cet album : une voix puissante et expressive , des riffs de guitare percutants et d' une efficacité redoutable !!!
Tous les titres sont vraiment accrocheurs : on citera entre autre le rageur "Sex Type Thing","Wicked garden" et "Sin" heavy à souhaits, enfin des morceaux plus doux et langoureux comme la ballade "Creep" ou encore "Crackerman".
Il s'agit là d'un album culte dans l'histoire du grunge .
Les Stone Temple Pilots ont su, par cet album, créer leur propre style sans verser dans l'impersonnalité du genre.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2010
le meilleur album et le premier album des stone temple pilots, je suis un fan absolu de cet album que j'ecoute depuis sa sortie, malheureusement avec les années,les albums suivant sont plus decevant, sa reste du rock entre du led zep et du black sabbath avec le son actuel.
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2011
Stone Temple Pilots débarque sur la scène hard-rock avec ce bel album fourni en titres efficaces, soutenus par les riffs lourds de Dean DeLeo et la voix rauque de Scott Weiland : " Dead & Bloated ", " Sex Type Thing " et " Crackerman " notamment. Ceux-ci voisinent avec la superbe et très mélancolique ballade " Creep " : il n'en faut pas plus pour affilier STP au mouvement grunge bien que les musiciens soient originaires de San Diego. Une carrière qui démarre d'excellente manière.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,68 €
7,00 €
20,95 €
22,92 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)