Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos undrgrnd cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:9,83 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Si Black Sabbath avaient de l'humour, ils s'appelleraient les Melvins.

Le résumé est un poil lapidaire mais fait bien la synthèse de l'esprit de ces vétérans, natifs de Portland (Oregon) dont Kurt Cobain était grand fan. Il est d'ailleurs co-producteur d'une partie du présent Houdini et y fait aussi quelques parties de guitare. On se doute aussi que son soutien vocal au groupe n'est pas étranger dans la décision d'Atlantic records de les signer, une partie de la promotion étant faite par un musicien alors quasi-intouchable.

A partir de là, il n'y a pas vraiment de surprise (à l'instar d'un Sonic Youth recruté par Geffen, par exemple) de constater que leur premier album pour une major est aussi, alors, leur plus accessible. Pas que le groupe se soit vendu ou quoique ce soit du genre cependant, on retrouve bien leur son lourd et sale et toujours le sens de l'humour décalé dont ces punk-metalleux émérites ont le secret. En l'occurrence, les Melvins paraissent creuser un sillon préalablement tracé avec un album somme de leurs capacités - pour une fois doté d'une production digne de ce nom (c'était l'un des points faibles des précédents opus du groupe, manque de moyens sans doute) - et une sélection de composition d'une implacable efficacité.

Il va sans dire qu'Atlantic ne trouva pas, avec ces trois zozos, le potentiel number one de demain. Les Melvins étaient, sont et seront toujours trop décalés pour prétendre à quoique ce soit de plus que le statut culte qu'ils ont depuis gagné et grandement mérité. Il n'en reste pas moins qu'Houdini - une des plus belles références du catalogue Melvinien encore aujourd'hui - et ses auteurs ont largement profité du soutien logistique et financier d'un mastodonte de l'industrie du disque tel qu'Atlantic pour s'établir durablement comme une référence du décalage du ton.

Evidemment, cette musique étrange, toute en riffs et en lourdeurs, ne plaira pas à tous - de toute façon les Melvins ne cherchent pas l'adoubement universel - mais pour ceux qui goûtent à ce genre de chose, Houdini risque fort de devenir un de ces albums référence sur lesquels on revient souvent sans jamais la moindre déception.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 6 décembre 2014
Je rejoins mon confrére commentateur pour faire la comparaison avec sabbath!En effet MELVINS ressemble musicalement à la premiére et meilleure période du sab'.De trés gros riffs pachydermiques mélangé à une mixture punk/hardcore old school du meilleur effet,et le tout chantés par un vocaliste au timbre rageur à souhait...buzz osborne.Le mentor d'un certain kurt cobain,qui signe ici la prod' du disque qui ressemble vraiment au son étouffé de "in utero" pour un rendu plus "in your' face"!Alors en somme si vous aimez le grunge et le metal sombre ce disque vous plaira sans doute!ps:une surprise "kissienne" vous attend également dans ce skeud.Que du bon!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2016
Si vous aimez le Noisy/grunge lourd, un poil sludge, dans la lignée du 1er album de Nirvana (et oui) "Bleach", cet album vous comblera. Au passage, K.Cobain et Dave Grohl ont participé à cet album, pour quelques plans percussions et pour des choeurs (sur le titre 5 "Set me Straight", qui fait très Nirvana période "Bleach" justement), et pour l'anecdote, King Buzzo à été le professeur de guitare de l'ami K.D.Cobain.

Des dissonances, des cris déchirés, des larsen, des compo lourde, une sorte de Black Sabbath version Alternative rock.

Assurément, l'un des 2 meilleurs opus des Melvins, l'autre étant "Stoner Witch", et je pense que beaucoup de puriste et fans serons ok avec ça. J'aime bien également "The Maggot" qui tape bien dans la noise/grunge également. Beaucoup d'albums, surtout dans les derniers, sont à éviter, car les bruitages électro systématique sont parfois insupportables, et très déçu par le Live très particulier qu'est "Colossus of Destiny", ou il n'y a aucun titre, mais plus de 50 minutes de bruits et distorsion sans queue ni tête, une arnaque, comme beaucoup d'album des Melvins, et je le répète, surtout dans les derniers. Un groupe pas connu aurait fait ça (surtout pour le fameux live), tout le monde aurait crié à la bouszzze infame, mais comme ce sont les Melvins, ça passe. Saleté de manipulation, une honte.

En tout cas pour "Houdini", une petite merveille dans le genre. Par contre, si certains d'entre vous ne supporte pas "Houdini", ce n'est même pas la peine d'écouter les autres albums, il vous plairons encore moins, voir pas du tout. Un groupe vraiment à part.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

25,90 €
32,98 €
13,99 €
19,24 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)