undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

  • W O F
  • Commentaires client

Commentaires client

3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
W O F
Format: CDModifier
Prix:10,13 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
sans être véritablement fan d'overkill, j'ai suivi la carrière du groupe depuis cet album qui m'avait vraiment épaté lors de sa sortie. des potes m'avaient déjà fait écouter les albums précédents, mais je n'avait pas eu le coup de foudre comme avec W.FO.
il faut dire que ce disque est un ovni dans la discographie des new yorkais: le mix donne une place égale à la basse par rapport aux guitares! ça surprend au début, mais moi j'ai adoré. cet album sort du lot avec sa rage presque hardcore et donnera ensuite lieu à la sortie d'un excellent album live dont je recommande la version triple cd.
à placer donc en ex aequo avec horrorscope comme meilleur disque d'overkill...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 25 août 2014
En 1993, Overkill avait sorti "I hear black", un album qui avait dérouté beaucoup de fans à l'époque de part son côté heavy très prononcé. Mise à part peut-être le titre "weight of the world", il ne sonne pas du tout thrash. Qu'importe, en ce qui me concerne il ne m'a pas déçu mais juste un peu surpris. Ce que je peux lui reprocher c'est qu'il contient des titres assez dispensables.

A peine un an après Overkill revient avec un nouvel album le bien nommé "w.f.o" et avec celui-ci ils sont bien décidés à remettre les pendules à l'heure.
Nous sommes en 1994, le thrash est pour ainsi dire mort. Pourtant certains groupes essaient de survivre, d'autres ont carrément disparus et enfin pour les plus connus ils ont sorti des disques qui n'ont plus rien à voir avec ce style musical.
Mais pour Overkill il n'en est rien, bien au contraire on a le droit à un véritable album thrash brut de décofrage qui pourrait en faire pâlir plus d'un quand on sait se qu'ils sont devenus.
Commençons par la production. Premier album produit par Overkill en personne, elle est d'une excellent qualité, la basse est au même niveau que les deux guitares ce qui donne plus de puissance à ce disque, Tim Mallare s'éclate sur sa batterie, Blitz a toujours cette voix hargneuse mais moins criarde, je la trouve très aggressive en parfaite harmonie avec la violence de ce skeud.
Les titres sont un pur condensés de thrash et de rage. On a également le droit à un interlude musical "R.I.P. undone" qui est un hommage au guitariste de Savatage Criss Oliva décédé. Puis un titre bien lourd "Gasoline dream" situé en fin d'album. Cependant il y a des titres auxquels je n'accroche pas comme "up to zero" ou encore "bastard nation" sachant que ce dernier est un mystère pour moi, mais cela n'enlève en rien l'excellent qualité de cet album.
Même si "w.f.o." reste un simple album de thrash sans grande surprise pour certains, Overkill nous prouve à nouveau qu'ils font ce qu'ils veulent.
Après cet album suivra une tournée anniversaire qui sortira en double et triple CD.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 janvier 2009
N'en déplaise aux puristes, le classique du groupe n'est pour moi ni Taking over ou un autre vieil album, mais bel et bien ce WFO sorti en 94.
Un disque qui sent plus que jamais le rues crades de Brooklyn et les bouges du Bronx.
Le mix, qui constitue une hérésie pour n'importe quel ingé son (la basse est presque aussi forte que les deux guitares réunies) contribue à l'identité très forte de cet album.
Presque que des hits, un groupe en colère et qui propose un thrash moderne, loin du "speed désuet" que j'ai pu lire dans la presse spécialisée (hahaha !) à l'époque, et qui débouchera sur le fantastique live Wrecking your Neck.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Horrorscope
Horrorscope de Overkill (CD - 1991)

I hear black
I hear black de Overkill (CD - 1993)

White Devil Armory
White Devil Armory de Overkill (CD - 2014)