Commentaires en ligne 


33 évaluations
5 étoiles:
 (30)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un album culte!
Close To The Edge (près de 20 minutes), And You And I (une merveilleux acosutique), Siberian Khatru (Rick Wakeman y va de son solo de clavecin pour le morceau peut-être le plus rock de toute la discographie de Yes)...trois titres seulement figurent sur cet album sorti en 1972, mais trois titres qui vont faire de Close To The Edge l'un des plus grands albums de rock...
Publié le 7 janvier 2010 par JEAN-CLAUDE

versus
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bel album de Yes
Bel album, des chansons inspirées, des morceaux d'une dizaine de minutes, bien dans l'époque des années 70 : à découvrir sans restriction !
Publié il y a 15 mois par 2nids27


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un Yes de très grande classe, 20 juin 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Close to the Edge (CD)
3 solides chansons, aux compositions sophistiquées, à telle enseigne que les titres ont été décomposées en sous parties. Plus de dix minutes sur ses deux premiers titres épiques ! Le travail d'assemblage de leurs 4 parties est-il ou non transparent à l'oreille ? Mon jugement, après pas mal d'écoutes, est à cet égard, tranché: Close to the Edge, ce sont 2 morceaux sans grand rapport collés l'un à l'autre, et qui ont chacun des aspects admirables (motifs de guitare extraordinaires de Steve Howe). Hormis le solo central de Wakeman qui me semble un peu boursouflé, on voyage d'un instrument à un autre avec délice.

'And you and I' est plus atmosphérique, plus doux, et aussi plus linéaire que la première piste (Retour au thème du début vers la fin, les 4 parties s'enchaînent paisiblement). Je ne l'écoute pas aussi souvent que les deux autres.

Siberian Khatru, c'est le 'défouloir' final, on sent que les instruments l'emportent sur la voix illuminée de Jon Anderson. La relation entre la guitare lead et la basse est d'une qualité exceptionnelle.

Les simples curieux du rock progressif ont tout à gagner à acheter ce disque, plutôt que la version enrichie de 4 titres ultérieure.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'album incontournable de Yes, 4 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Close to the Edge (CD)
Le très, très haut niveau technique que l'on retrouvait sur "Fragile" va encore être surpassé avec l'album suivant "Close To The Edge" qui arrive dans les bacs à l'automne 1972.
YES a conquis tout un public d'étudiants chevelus qui vénèrent les œuvres complexes et élaborées de groupes comme King Crimson, Emerson, Lake & Palmer, Soft Machine, Genesis ... avec "Close To The Edge" ils ne vont pas être déçus.
En effet, l'album est extrêmement ambitieux dans sa forme et dans son propos et il est unanimement, considéré par les fans, comme le chef-d'œuvre du groupe. Il ne contient que 3 chansons, mais quelles chansons !!!! "Close to the Edge", "And You and I" et "Siberian Khatru", de sublimes longues pièces, orchestrées de main de maitre par les 5 virtuoses du groupe, élaborées comme des morceaux de musique classique.
Produit par Eddie Offord, l'album est très riche au niveau des mélodies, des harmonies et de la rythmique (Bruford et Squire sont fabuleux).
Un des meilleurs album du rock progressif, voire même du rock tout court !!!

Retrouvez la "Yesstory" intégrale sur Le Déblocnot': ledeblocnot.blogspot.fr
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Haut niveau progressif., 31 juillet 2011
Par 
JEAN-CLAUDE "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : CLOSE TO THE EDGE (Album vinyle)
L'arrivée sur le marché de Close To The Edge de Yes est effective le 13 septembre 1972. Il prend place entre Fragile de 1971 et Yessongs de 1973. Cet album, pour lequel Yes a réussi à convaincre sa maison de disques de lui laisser trois mois pour l'enregistrer et, dans le même temps, d'abandonner les tournées pour mieux le préparer, a la particularité de n'être composé que de trois titres seulement: le plat de résistance que constitue la suite progressive du nom de Close To The Edge, qui occupe à elle seule, près d'une vingtaine de minutes, la balade romantique, apaisante, et mélodique And You And I, ainsi qu'un emballant Siberian Kathru sur lequel Rick Wakeman nous asperge de grandes envolées de synthés. Ces trois morceaux vont cependant faire de ce cinquième album de Yes, un des fleurons du catalogue de cette formation et un disque considéré comme l'un des meilleurs de la scène progressive du moment. Yes ne pouvait pas faire moins que Fragile, qui fit précédemment une très belle carrière. Soucieux de grande précision dans son art, Wakeman et consorts y font preuve d'une belle inventitivité, donnant le jour à une oeuvre très raffinée, riche, originale, subtile, parfaitement maîtrisée et superbement construite. Yes frise la perfection, portée par la sublime et cristalline voix de Jon Anderson. Rick Wakeman se contente de sobriété et n'en est que meilleur. Steve Howe a les crocs, Chris Squire est un bassiste aussi talentueux que Bill Bruford est un batteur d'excellent niveau (après cet album, il prend la route de King Crimson). Close To The Edge est un passage obligé pour se nourrir de ce que le rock progressif du moment considérait comme son élite discographique. Yes, même si c'est un groupe qui dérange et qui s'avère être souvent la cible privilégiée de certains détracteurs du genre, est une formation culte du rock. N'en déplaise aux sceptiques (PLO54).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le plus grand disque de rock progressif, 12 avril 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Close to the Edge (CD)
En 1972, YES enregistra son premier long morceau de presque 20 minutes à savoir ce fabuleux "Close to the edge" qui donne son titre à l'album. Jon Anderson n'a jamais aussi bien chanté, la furie électrique de Steve Howe épousa à merveille les longues plages planantes d'un Rick Wakeman en grande forme et jamais autant inspiré et que dire du travail rythmique irréprochable du duo Squire-Brufford. "And you and I" devint par la suite un classique du groupe et "Siberian Kathru" est sans doute un des morceaux les plus rock que YES n'a jamais enregistré. Si vous devez avoir un disque de ce méga groupe dans votre discothéque que ce soit celui ci...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Par les pionniers du rock progressif !, 16 novembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Close to the Edge (CD)
Vous êtes fan de Porcupine Tree, Flower Kings, Flaming Lips, Spock's Beard ou Dream Theater ? Découvrez ces groupes tels que Yes, qui ont inspiré ce mouvement musical appelé "rock progressif" (ou rock-Art) à l'époque.
"Close to the Edge", sorti en septembre 1972, est discret dans son petit coin, au fin fond des bacs de Fnac ou des médiathèques. Celui-ci n'est composé que de 3 morceaux, dont le premier occupe presque 20 minutes. La formation des musiciens est souvent considérée (par les puristes) comme la meilleure : Anderson (chant), Squire (basse), Howe (guitare), Wakeman (claviers) et Bruford (batterie).
"Close to the Edge" représente un peu l'aboutissement de toutes les pistes jusque là développée par ce groupe. Cet album est à mettre en correspondance avec leur autre chef-d'oeuvre de Yes : "Relayer", sorti 2 ans plus tard.
Dommage que Yes ne soit toujours pas très connu ici en France, hormi leur tube des années 80 ("Owner of a lonely Heart", peu représentatif de l'esprit musical du groupe) : tentez-votre chance avec Close to the Edge (et Relayer) !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le meilleur, 4 juillet 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Close to the Edge (CD)
Close to the edge est tout simplement le meilleur album de Yes. Tout y est : le son, la technique, la mélodie, la musicalité.

A écouter et à réécouter sans modération.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bel album de Yes, 23 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Close to the Edge (CD)
Bel album, des chansons inspirées, des morceaux d'une dizaine de minutes, bien dans l'époque des années 70 : à découvrir sans restriction !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Album culte, 5 mai 2008
Par 
Miedj (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Close to the Edge (CD)
Sans conteste le meilleur album du groupe et bien classé dans le top ten des meilleurs albums de progressive rock. Tous les ingrédients du chef d'oeuvre sont réunis dans cet album qui mélange mélodie, harmonie, poésie. Yes s'inscrit dans la grande tradition de la progressive basée sur une trame symphonique qui alterne une rythmique effrénée et des plages plus suaves et plus douces portées par la voix magique de Jon Anderson (unes des plus belles voix de la progressive avec Robert Wyatt). Nous sommes proches de l'album concept avec le morceau génial et épique qu'est "Close To the Edge". Un album culte.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 géant..., 28 mars 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Close to the Edge (CD)
close to the edge est un monument du prog.le morceau du même titre est grandiloquent et somptueux. je l'écoute depuis le jour de sa sortie (pas tous les jours ... car il ya d'autres albums géniaux). ce disque restera toujours d'actualité car il est intemporel.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 oui, oui, oui, 27 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Close to the Edge (Paper Sleev (CD)
Avec "Close to the Edge", Yes signe son meilleur album. Une débauche d'énergie, un déluge de raffinements pour une musique spatiale qui dépasse les générations et transcende les époques. Les frontières s'effrondent. L'art devient plénitude, porté par les sommets de la voix d'Anderson, propulsé par cette rythmique d'enfer, cette basse de Squire qui ronfle à merveille, et cette batterie tournoyante, virevoltante, abreuvée de cimbales et d'effets planants. Et les claviers... Et la guitare... Howe ! Howe ! Howe ! Oui, oui, oui, que la musique est belle et la partition fragile !I love.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit