undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

34
4,6 sur 5 étoiles
Wind & Wuthering
Format: CDModifier
Prix:7,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Sorti la même année (!) que A TRICK OF THE TAIL, WIND & WUTHERING est avant tout l'œuvre de Tony Banks (le travail sur les synthétiseurs est plus remarquable ici que jamais) et va devenir l'un de leurs albums les plus (injustement) décriés.
Revenant à des formats épiques dignes des premiers disques, Genesis ose et redevient aventureux. La suite ONE FOR THE VINE, en particulier, ravive l'intérêt du groupe pour l'alternance entre le calme et l'envolée, décollant sur sa partie instrumentale avec un mouvement de synthétiseurs au lyrisme écervelé (presque du J.-M. Jarre !) et s'apaisant sur les délicats arpèges acoustiques du thème principal. La suite qui clôt l'album (divisée en trois morceaux distincts) emmène carrément l'auditeur dans un univers proche de King Crimson - avec des moments frôlant la terreur (l'hallucinant IN THAT QUIET EARTH) - et se termine par un hymne à l'émotion à fleur de peau, l'énorme AFTERGLOW, qui clôtura leurs concerts pendant un bon moment. Quant au seul hit du disque, le délicat YOUR OWN SPECIAL WAY, il est dû au bassiste/guitariste Mike Rutherford (dont la plume s'affine de plus en plus) et transporte Genesis dans le monde des morceaux qui pourraient émouvoir un barreau de chaises !
Le guitariste Steve Hackett, lui, malgré un superbe BLOOD ON THE ROOFTOPS co-écrit avec Collins, ne s'était pas retrouvé dans les travaux de son groupe sur cet album et il quitta le navire peu après ce très beau disque au romantisme enivrant.
Tops : AFTERGLOW, ONE FOR THE VINE, YOUR OWN SPECIAL WAY, BLOOD ON THE ROOFTOPS, ALL IN A MOUSE'S NIGHT
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 17 septembre 2002
Second album depuis le départ de Peter Gabriel, il est également plus réussi que le précédent. Plus calme, mais aussi plus construit, les deux premiers titres sont de pures merveilles où Tony Banks donne le meilleur de lui-même, et l'album se clôt avec une des plus belles chansons de toute l'oeuvre de Genesis, Afterglow. Il vaut mieux l'écouter en hiver près du feu, et se laisser emporter par les arrangements délicats autant que par les histoires qu'ils nous content: certains textes sont superbes d'inventivité.
Malgré tout, ce sera le dernier album avec le guitariste Steve Hackett (si l'on excepte le merveilleux live Seconds Out), et son départ signera étrangement la fin du groupe première période.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Combien de fois ais-je pu l'écouter ? Impossible à dire, tant fût fort mon émerveillement lorsqu'il sortit.
L'occasion de découvrir un groupe qui allait malheureusement décliner, mais avait déjà produit Foxtrot, Selling England by the Pound, Nursery Crime et le très psychédélique Lamb lies down on Broadway !
Un des incontournables du groupe, pour le grandiose des accords synthétiseur et la nostalgie des chants.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 octobre 2013
5 étoiles... alors qu'il en vaudrait au moins le double. Peut-être le meilleur album de l'ère après Peter Gabriel, c'est dire !
Cet album est tout simplement magique: ces nappes de synthé planantes qui vous élèvent toujours plus haut, le son de la guitare de Steve Hackett sur "Blood on the rooftops"...
Et dire que j'ai attendu tout ce temps pour redécouvrir cet album en CD, maintenant je ne me lasse plus de le repasser en boucle.
Un seul mot: SOMPTUEUX !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 8 mars 2015
Avec à trick of à rail premier album sans peter genesis s impose dans un style différent avec un steve hacher au top de sa forme ( on sens presque cependant qu il va quitter le groupe )un Phil Collins qui s assume en tant que leader du grouoe un cd plus mélancolique ( blood on the rooftop )mais parfois surprenant avec un solo époustouflant de Phil ( one for thé wine ) enfin bref que du très très bon
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 février 2009
...et de la pochette! Cet album est beau, fin, élégant.
Fi des écoles et des partisans quasi-fanatiques de telle ou telle "période", cette série d'albums de Génésis ("A trick of the tail", celui-ci, et le très critiqué "And then there were three") est de grande tenue musicale. Plus "faciles" d'écoute que les précédents, ils n'en sont pas moins bons.
Cette édition remasterisée de 1994 est une merveille, le son est clair sans être agressif, la musique est là tout simplement.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 juillet 2014
PEUT-ETRE UN DES MEILLEURS GENESIS. TONY BANKS Y EST TRES INSPIRE ET LA VOIX DE PHIL COLLINS Y EST PARFAITE. C'EST LA GRANDE PERIODE DE FECONDITE MUSICALE DU GROUPE (1976).cette meme annee, ils avaient deja publie " a trick of a tail".Bref , un GENESIS incontournable.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 août 2012
Avec cet album, le groupe atteint en 1976 un sommet, dans la créativité, la richesse harmonique et instrumentale.
La voix de Collins est assurée, mais pas agressive ou nasillarde comme parfois. Sa batterie n'assomme pas la délicatesse des claviers et guitares voisines. Aucun titre vraiment mineur pour ce joyau, avec simplement à mon goût une étoile individuelle de moins pour les titres ouvrant et fermant l'album, mais largement compensés par les sublimes "All in a Mouse's Night", "Blood on the Rooftops" et les autres dont l'instrumental "Unquiet Slumbers for the Sleepers".
Aux sons acoustiques médiévaux succèdent des ambiances modernes faites de riffs lourds de guitare saturée ponctués de batterie encore naturelle, qui nous font voyager sans effort dans l'univers du génial Quatuor.
une bien belle année qui vit également sortir "A trick of the Tail", qu'on ne présente plus.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le dernier disque avec l'incroyable guitariste Steve Hackett, qui encore une fois se surpasse. Eleventh earl of mar est une longue chanson avec plusieurs passage à l'effet excellent. One for the vine est de Tony Banks et on peut se rendre compte que c'est un bon ! C'est également lui qui a écrit Afterglow, ma chanson préférée de Genesis. Les instrumentaux sont tous formidables et on ne passera pas à côté de Blood on the rooftops. Mais tout est à écouter et ré-écouter. Indispensable !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 25 novembre 2012
LE COMBO MAJEUR DE ROCK/PROG DELIVRE ICI TOUT SIMPLEMENT SON PLUS BEL OUVRAGE HARMONIQUE CISELE PAR DES ARTISTES INSTRUMENTISTES A LEUR SOMMET. ALBUM IMMANQUABLE !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Foxtrot
Foxtrot de Genesis (CD - 1990)


Nursery Cryme
Nursery Cryme de Genesis (CD - 2011)