undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles13
4,5 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:5,64 €+ 2,49 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

L'album Montrose fait figure de précurseur. En effet, quand Deep-Purple, Led-Zep et consorts posèrent les jalons du Hard 70's, Montrose posa celle des 80's. Notamment par une Les Paul trés saturée, chargée de basse et medium, donnant l'impression de remplir, voir de déborder de l'espace sonore (Van Halen devait certainement vouloir retrouver ce son, ou du moins s'en inspirer, lorsqu'il trafiqua ses micros en 76).
Montrose nous assène des rocks lourds, belliqueux, chargés d'électricité, au tempo souvent lent mais trés appuyé. La voix de Sammy Hagar est chargée d'émotion ; la frappe de Denis Carmassi est lourde et précise ; quant à la basse de Bill Church, elle fait référence au jeu de John Paul Jones. La cohésion du groupe donne une puissance incroyable.
Chaque titre fait office de classique, et l'ensemble présente un condensé dans ce qui s'est fait de mieux dans le Heavy Rock. La présence de Ted Templeman et de Donn Landee à la console (comme par hasard, futurs producteurs de Van Halen) n'ait certainement pas étrangère à ce son énorme, tellement en avance sur son temps. Ici, la dénomination "Grosse Guitare" prend toute son importance et n'est aucunement galvaudée.
Un classique indispensable à toute CDthèque digne de ce nom, dont la production en version "Gold" est entièrement justifiée.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Montrose est un groupe de hard-rock américain créé par le guitariste Ronnie Montrose. Pour son premier album éponyme, il est entouré de Bill Church, bassiste avec lequel a joué dans le groupe de Van Morrison, du batteur Denny Carmassi et du chanteur Sammy Hagar (vous savez "Van Halen"). Montrose s'inscrit bien dans la lignée "Hard " des années 70 : un son bien lourd, bien gras, bien appuyé par des riffs à gogo. Un groupe qui s'inscrit dans la lignée des Budgie, Cactus, Steppenwolf et autres MC5. C'est costaud et ça déménage. Montrose n'a pas révolutionné le genre et reste un très bon groupe de hard et ce premier album plutôt court, ramassé, très direct et réussi ne semble pas trop dater. A découvrir.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Gros son, une pêche d'enfer. La Les Paul de Ronnie MONTROSE détruit tout sur son passage.
La voix de Sammy Haggar est au top.
Très très bon disque Hard des 70'.
En plus n'a pas beaucoup vieilli.
A conseiller si vous aimez Led Zeppelin.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2011
Album indispensable .Une oeuvre mythique.A acquérir sans aucune retenue.Très bonne qualité de l'enregistrement (remasterisation).Un pur régal pour le connaisseur et une remarquable découverte pour celui ou celle qui veut écouter du vrai rock comme on n'en fait plus
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cet album est parfait, assez hard pour combler les admirateurs de Led Zeppelin ou d'Aerosmith, il diffère cependant des premiers géants du hard US (Steppenwolf, Cactus et Mountain) par un son ahurissant pour l'époque, ce son de guitares et de batterie on allait le retrouver quelques années plus tard avec Bad Co qui vulgarisa ce son mi acier mi dentelle qui fit les beaux jours du hard dit FM.
Ce son on le doit à un des plus grands producteur américain : Ted Templeman qui fit ses premières armes avec les Doobies Bros et catapulta Van Halen en tête des charts US. Car il ne faut pas se mentir, si un disque est bon et que le son est mauvais... ce fut assez rare et Led Zep compris cela dès ces débuts.
Mais Montrose est encore loin de Journey et Foreigner quoique en réecoutant ce disque je me dis que TOUS lui doivent quelque chose et ce n'est pas Tom Scholz le petit génie de Boston qui me contredira.
Montrose c'est avant tout du très bon hard US, une bonne rythmique, Dennis Carmasis le batteur fera ensuite une très honnorable carrière, Sammy Hagar le chanteur y fit ses premières armes et Ronnie Montrose s'avère un guitariste étonnamment fin et inspiré.
Tous les titres accrochent et certains firent même un belle carrière dans les charts à la sortie de l'album, un disque qui ne fut jamais dans le Top 10 US mais qui est un des disques de hard rock les plus vendus depuis sa sortie.
Malheureusement la suite ne fut pas à la hauteur (comme pour Van Halen qui nous gratifia d'un premier album incroyable pour se ramasser ensuite) Ronnie Montrose s'orientant même dans un jazz rock assez classieux par la suite.
Preuve que ce gars là savait tout jouer...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 février 2007
A sa sortie, une presse dite "spécialisée" avait descendu l'album en flèche, peut-être n'était-elle pas préparée à cette grosse claque!
Aujourd'hui il reste, pour moi, une des meilleures productions des 70's.
"Rock Candy"-"bad motor scooter"-"rock the nation"-"space station" valent à eux quatre l'achat de cette galette, et le reste n'est pas du remplissage croyez-moi!..
Ronnie Montrose créa quelques années plus tard le groupe GAMMA et je vous recommande le premier album "Gamma I".
0Commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2012
Décidement avec Amazon, que de surprises. Ça faisait belle lurette que je n'écoutais ce disque. En format cd il a été introuvable pendant des décennies. En 1974, étant ado j'achetais mon mag favori "Best" qui me fournissait les disques incontournables à acheter. Ce disque fut le disque du mois. J'attendais impatient la fin du mois pour aller à la FNAC Wagram. Je l'écoutais en high rotation.
Gros son, énorme guitare, proche de Led Zep, et les chansons percutantes et musclées. Les 2 premières de chaque face (du temps du vynile) sont des classiques. Rock the nation, Bad Scooter, Rock Candy, Space station.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A force d'entendre dire que ce disque devait figurer dans la discothèque de tout fan de hard rock qui se respecte, j'ai fini par craquer....et effectivement je confirme c'est bien un disque de hard rock !

Sorti en 1974, l'album, comme certains l'ont écrit à juste titre, marquait bien le renouveau d'un genre qui devait connaitre une nouvelle apogée en Angleterre, et dans une moindre mesure aux USA, au début de la décennie 80. Nul doute que certains groupes parmi les principaux animateurs de la New Wave Of British Heavy Metal, (NWOBHM pour les intimes - pronounced : HainedobelyouObihacheemme) ont du beaucoup l'écouter : Saxon, Girlschool, Tygers of Pan Tang et j'en passe...

Le disque est carré, efficace, le son agressif à souhait, mais avec le recul on peut lui reprocher un léger manque de fantaisie. C'est quand même un brin bourrin et rétrospectivement pas si original que ça, car, si mes souvenirs sont bons, Ted Nugent faisait déjà un peu dans ce style là au milieu des années 70. A titre de comparaison, je continue largement de préférer Free, Bad Co, et même Cactus, sans parler de Led Zeppelin, qui me semblent avoir mieux résisté à l'usure du temps.

Un bon disque quand même, à la production impeccable avec une remasterisation 24 bits qui tient ses promesses . On peut toutefois regretter que cette édition cd 2009 ne comporte aucun bonus.

A ranger entre le 2ème et le 3ème Saxon
1111 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2015
Faisant partie de la vieille garde du rock (sorte de demi-solde napoléonien), je regardais et surtout écoutais les nouveaux groupes métallo/hardos d'un œil condescendant et d'une oreille distraite. Pensant que les piliers de base étaient largement suffisants pour tenir solidement le Panthéon du rock (Led Zep, Deep Purple,...) et que les nouveaux venus n'apportaient qu'un élément décoratif somme toute secondaire à l'édifice.
Ben non, le vieux s'est gouré. Il y avait d'excellents groupes dans les années soixante dix.
En voilà un ici, j'ai nommé Montrose: composé d'une basse/batterie efficace sans bourdonnement, ni tambourinage intempestifs ; un chanteur (Sammy Hagar, qui a réapparu récemment au sein du groupe Chickenfoot, en assez bonne forme d'ailleurs) à la voix pleine de feeling qu'on peut placer entre R. Plant et P. Rogers (j'entends des grognements désapprobateurs, mais je persiste et signe...) enfin le lead guitar Ronnie Montrose précurseur du genre guitar hero. Dans un des comm. précédents, on décrète qu'il a dessiné les contours de ce type de guitariste à venir (ex. : E. Van Halen). Bien évidemment tout ceci avant que cela ne dégénère en compétition sportive: genre championnat du monde de vitesse sur manche, mais là c'est une autre histoire...
Il n'y a aucune faiblesse dans cet album, tous les titres sont excellents. Un autre commentateur nous dit qu'il n'écoute que les intros. Et bien, c'est déjà pas mal, car je les considère déjà comme "culte" sans exagération. Chaque morceau est charpenté par un jeu de guitare subtile et solide à la fois: du grand art.
Certains groupes ont rempli les stades, d'autres garnissent les bacs à soldes. Il n'y a pas de justice sur cette terre...
A ranger donc à côté des premiers Led Zep, car il supporte facilement la comparaison.
Ronnie Montrose nous a quitté il y a peu. Sachant son combat contre le crabe perdu d'avance, il s'est brûlé la cervelle..
Devil bless you Guitar man
Petite précision: mon comm. ne concerne que le premier album du groupe. Car il existe un coffret avec la discographie complète (je crois), que je possède également. Mais là c'est la dégringolade: les compositions deviennent médiocres, pour finir par un cinquième album (album solo de R. Montrose) à la limite de l'écoutable...
Donc un seul album brille au firmament, le premier.
A bon entendeur salut...
1010 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2014
Super album ( 1ère apparition de Sammy Hagar sur un album) . Morceaux efficaces, comme la rythmique ! Super parties de guitares ( lead or Rhytmic) de Ronnie Montrose ! . . . Edition CD sobre . . . . L'essentiel est là !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles