undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

  • Tusk
  • Commentaires client

Commentaires client

15
4,3 sur 5 étoiles
Tusk
Format: CDModifier
Prix:9,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Double album sorti en 1979, qui a eu le malheur de sortir après Rumours, Tusk est peut-être mon préféré du Mac de la période Buckingham/Nicks. Relisez-bien cette courte phrase d'intro, vous ne verrez pas beaucoup de personnes aimant le Mac vous dire ça... Non pas que Tusk soit raté (oh que non), mais ce disque, dont les deux volumes ont été réunis sur un seul CD (alors qu'un second CD propose des bonus tracks) est nettement moins commercial et facile d'accès que les autres disques du groupe californien/anglais.
Composé de 20 titres (10 par vinyle original), l'album ne comporte quasiment aucune longueur. Tout au plus pourrait-on citer What Makes You Think You're The One et Never Make Me Cry de moins réussies que les autres titres...

Dans l'autre sens, on peut dire de titres comme Tusk, Sisters Of The Moon, Sara et Over & Over comme de grandes réussites. Ces quatre titres sont probablement parmi les meilleurs du groupe. Sisters Of The Moon, surtout, où la voix de Stevie Nicks et la guitare de Lindsey Buckingham font des merveilles. Personnellement, mon titre préféré de Fleetwood Mac, loin devant la beauté de Go Your Own Way et Dreams (album Rumours) et Warm Ways (album blanc éponyme). Sur ce titre achevant le disque 1, la guitare du duc de Buckingham (jeu de mots crétin) est en totale osmose avec la voix si fragile, si féminine, de son ex femme Stevie Nicks. Aah, ces giclées de guitare aigüe et stridente, et pourtant jamais énervante... Aah, cette intro planante, typique de Fleetwood Mac... Divin, voilà tout.

Tusk est un grand disque scandaleusement méconnu, et il est rare qu'un fan du groupe le cite en priorité. Il est vrai qu'après deux disques aussi réussis que le disque blanc éponyme de 1975 (avec les tubes Rhiannon et Over My Head) et Rumours, n'importe quel album pourrait sembler fadoche... Dans un sens, avec ces titres courts assez anodins à première vue (Never Make Me Cry, I Know I'm Not Wrong), l'album peut décevoir dans un premier temps. Personnellement, il m'a fallu au moins cinq écoutes complètes (c'est à dire, où je m'enquillais tout le disque d'une traite, alignant les faces du disque comme autant de kilomètres) pour apprécier ce disque.
Un disque dont le titre est aussi celui d'un film de Alejandro Jodorowsky, l'histoire d'une jeune fille et d'un éléphant (prénommé Tusk, forcément...vous savez ce que signifie 'Tusk', en anglais ? - moi, oui...), à l'époque de l'Inde coloniale. Une bien belle histoire d'amitié. Mais je m'égare. Le film date de la même année... on voit des éléphants dans le livret du disque... mais ce n'est pas la bande-son, même partielle, de Tusk (le film).

L'album n'aura que peu de succès à sa sortie, beaucoup lui reprocheront son coté un petit peu trop aventureux. Et il est vrai qu'un titre comme le court The Ledge peut surprendre. Il est intéressant de préciser que les titres signés Buckingham, pour la plupart enregistrés chez lui, sont les plus particuliers. Pas forcément les meilleurs, mais deux titres sont vraiment excellents : The Ledge et Think About Me. Le groupe remerciera d'ailleurs Lindsey Buckingham pour sa si importante participation au disque. Il est vrai que ses chansons sont excellentes, qu'il chante superbement bien (sur The Ledge, vraiment un titre étrange, mais sympa, sa prestation est excellente, sur un rythme syncopé) et que sa guitare, toute en arpèges, est un atout incontestable pour le Mac.
Dire que sa phobie de la scène fera que le Mac ne se produira que peu en live... et le fera quitter le groupe, aussi.

Rythmique toujours aussi impeccable, perfection vocale, rien à dire : Fleetwood Mac, le temps de quelques albums, ont été les maîtres de la pop rock. Ce disque ne démentira pas leur réputation de faiseurs de bonnes ambiances. Tusk est un de ces joyaux méconnus qu'il est bon de (re)découvrir de temps à autre.
En tout cas, vous ne regretterez pas son écoute, vous pouvez me croire. Et si ce n'est pas le plus grand disque du Mac (définitivement : Rumours et Future Games), c'est, du moins, le plus attachant.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
17 sur 20 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 6 octobre 2004
Deux ans après le carton de "Rumours", qui plaça d'un coup le Fleetwood Mac deuxième formule au panthéon du rock californien, nombreux étaient ceux qui pensaient le groupe fini : que les divorces, le succès et à présent la new-wave avaient eu raison de lui ! Ils se trompaient !
Bien sûr, maintenir le niveau ne fut pas simple, et plutôt que de répéter la formule en une sorte de "Rumours II", le groupe, alors guidé par Lindsay Buckingham s'aventura dans une toute autre voie, moins commerciale, mais peut être plus passionnante : déjà, cette pochette où un cabot hargneux montre ses dents ("Tusk" signifie : défense), alors que le grand public aurait certainement préféré voir la jolie Stevie Nicks en tenue légère ; ensuite, le format de l'album, double et donc moins facile à vendre : qu'on ne s'y trompe pourtant pas, "Tusk" regorge de tubes : à commencer par les ballades , plus "soft-rock" que jamais, signées et interprétées par les deux muses du groupe, comme "Over & Over" (Christine McVie) ou "Sara" (Stevie Nicks). Nicks signe aussi avec "Storms" une chanson à la fois délicieusement cool, et à la fois poignante sur l'éternel thème des amours perdus. Mais si Nicks et McVie signent et interprètent exactement la moitié des titres de l'album, l'autre moitié est entièrement dominée par un Lindsay Buckingham au sommet de son art : c'est précisémment là que le tranquille pachyderme à tubes montre ses défenses ("Tusk"), face aux jeunes présomptueux de la new-wave ! Entre des titres en forme de pop songs mélancoliques comme "Save Me A Place" et des rock incisifs, rageurs, stupéfiants de modernité comme "What Makes You Think You're The One" ou "Not That Funny", rien n'est gratuit, et malgré la largeur du propos l'auditeur reste captivé de bout en bout ! Le second CD propose des versions alternatives des chansons du disque qui aident à faire la part des choses, entre la coolitude délicieuse de ces dames, Christine & Stevie, et le travail de quasi-sabotage, aux yeux de la Warner, patiemment mis en place par Buckingham : un sabotage artistiquement ambitieux qui n'est pas sans rappeller le travail (alors inachevé) de Brian Wilson, l'idôle de Lindsay, sur les sessions de "Smile".
Evidemment, "Tusk" ne réitérera pas le succès délirant de son prédécésseur , mais il s'écoulera tout de même à près de 5 millions d'exemplaires et en se classant dans le top ten aux côtés des jeunes pousses de la nouvelle vague !
Cette réédition, riche et soignée (le travail de remastérisation est impressionnant), est absolument superbe.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Lors de sa publication, en 1979, Tusk ne connaîtra pas un grand succès commercial. Il faut dire que l'album précédent n'était autre que Rumours qui a cartonné. Double LP, on ne peut pourtant rien lui reprocher. Fleetwood et McVie (John) assure avec toujours autant d'efficacité et de talent la section rythmique. Vocalement parlant, c'et parfait. Avec des pointures à l'écriture comme Christine McVie, Stevie Nicks et Lindsey Buckingham, on ne peut qu'avoir des morceaux de premier choix. D'ailleurs, Tusk, avec les apports respectifs des trois songwriters, a tout du « trois-en-un ». Dans des registres bien différents, les trois artistes arrivent à faire de ce mélange des genres un moment délicieux. Cet album dégage une ambiance agréable, plaisante tout au long de ses 20 titres (exception faite de Never Make Me Cry, voire de What Makes You Think You're The One). La formation britanno-californienne nous livre par ailleurs des titres qui resteront à jamais parmi les plus grands que la musique ait jamais engendrés : l'hypnotique Sara (Stevie Nicks), Tusk. Ou a un degré moindre, de très bonnes compositions comme Sisters Of The Moon, la belle ballade qu'est Over & Over (qui ouvre le premier vinyle) que les prestations vocale de Nicks et musicale de Buckingham le guitariste illuminent. Pour ce dernier, Tusk est un peu son laboratoire d'expérimentation. Not That Funny, Save Me A Place, That's Enough For Me et surtout le sympathique mais surprenant The Ledge au rythme syncopé, appartiennent à ce champ expérimental. D'autre part, des titres comme Walk A Thin Line, Think About Me, Brown Eyes (au tempo mystérieux), la ballade acoustique Storms, Angel, l'envoûtante berceuse Beautiful Child (tendre et dure), Sisters Of The Moon, plus rock...et j'en passe...portent ce disque parmi les meilleurs du groupe. A un moment où le groupe était au bord de l'implosion, cet album les a soudés. Grâce à cette re-motivation, Fleetwood Mac continuera à nous régaler avec Mirage et Tango In The Night.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
50 PREMIERS REVISEURSle 22 juillet 2012
Pendant trois décennies, des spécialistes autoproclamés nous ont rabâché que Tusk était un disque inférieur dans la discographie du Mac, que Rumours (son prédécesseur) était bien meilleur, etc, etc.
C'est faux.
Tusk est définitivement le TOP du versant pop du groupe et propose une diversité de compositions qui réussissent à être originales, dans un domaine où l'originalité n'est généralement pas facile à atteindre.
Premier album de rock de l'histoire à avoir été intégralement enregistré en numérique, il regorge de hits comme aucune autre galette du quintette.
Et quels hits!
A côté de chansons de Christine Mc Vie formatées pour les charts US (Over & Over, Think About Me, Brown Eyes), on trouve un déluge de rocks primitifs joués par un Lindsey Buckingham cocainé, mais néanmoins très inspiré. Cet album est d'ailleurs sans conteste le chef d'oeuvre du guitariste, comme l'a fort bien dit un autre commentateur. Ses morceaux farfelus et bancals, parfois beuglés, parfois sussurés, sont de vraies démonstrations de guitare redoutablement efficaces à force de simplicité assumée. Jamais Lindsey ne retrouvera le souffle de petites perles entraînantes telles que The Ledge, Save Me a Place ou encore Tusk.
Néanmoins, la véritable héroïne de ce disque somptueux, c'est Stevie Nicks.
La jeune (à l'époque) chanteuse a toujours eu du mal à accoucher de morceaux souvent très beaux (Rhiannon, Dreams) ou très émouvants (Gold Dust Woman).
Cette fois, c'est cinq merveilles absolues qu'elle offre au groupe:
- Sara, une balade songeuse et éthérée.
- Storms, une confession intime, bouleversante de sensibilité.
- Sisters of the Moon, un hymne à la féminité, feulé et vaguement menaçant.
- Angel, une démonstration de savoir-faire.
- Beautiful Child, une réflexion sur l'âge, le temps qui passe et la séduction qui arracherait des larmes à un menhir.
Et si vous n'êtes toujours pas convaincu que vous DEVEZ absolument connaître ce disque - si vous aimez les morceaux sucrés, mais néanmoins intelligents -, j'ajouterai que Tusk bénéficie d'une production proche du sublime et que deux guests prestigieux ont contribué anonymement au succès final: Peter Green et George Harrison.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 novembre 2013
chef d'oeuvre absolu de la musique rock je ne me lasserai jamais d ecouter cet album bien meilleur que rumours a emporter d urgence
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 22 février 2015
Ce que j'apprécie, c'est surtout les voix de Stevie Nicks et Christine Mc Vie qui sont magnifiques...
Les morceaux sont très différents entre eux, ce qui est encore plus intéressant.
Et puis il y a ces chansons magnifiques : sara, storms, sisters of the moon, etc...

Paru en 1979, comme tout bon album qui se respecte, celui-ci n'a pas pris une ride !!
Bonne écoute !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 6 février 2015
Ne serait-ce pas l'album blanc de fleetwood mac. Une charnière ou un "gong" de porte. Il y a beaucoup de chemins surprenant à mon oreille et pour l'époque. J'aurai découvert Tusk début des années 80, j'aurai mis 4 ou 5 étoiles. Cetains sont ont cependant veillis mais il reste de très bonne facture et c'est un bonheur de partir avec eux sur la route.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 25 août 2014
Je l'avais en vinyle , je l'ai racheté en CD pour l'écoute en voiture
Si vous voulez les basses extrèmes sur votre matériel hifi...
mettez le 14ème titre ( never make me cry ) Les basses descendent
au 3ème sous-sol et si vous entendez toute le titre sans que ça vibre
c'est que matériel est excellent .. !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 septembre 2007
Ce disque a de bonnes chances pour apparaitre au moins aussi novateur que London Calling d'ici quelques années. c'est un chef d'oeuvre absolu, par un groupe qui paradoxalement jouit d'un mépris aussi grand que ses ventes de disques. Pourtant les morceaux de Lindsey Buckingham sur cet album comptent parmi les choses les plus stupéfiants et aventureuses jamais enregsitrées: Ou, que deviennent le punk et la new wave lorsqu'on les enregistre avec une production à des millions de dollars, Tout cela porté par une science des gimmicks, des mélodies et des rythmiques tout bonnement incroyable. Quand les fans de Spoon ou d'Animal Collective écouteront enfin ce disque sans les préjugés qui l'entourent ils ne s'en remettront pas.
(Par ailleurs, ajoutons que le reste de l'album, bien que plus conforme à l'image de rock FM qui colle à la peau de Fleetwood Mac, est également splendide.)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 2 juillet 2015
TUSK est un chef-d’œuvre! Une totalement autre manière de la musique comparé avec le devancier „Rumours“. Fleetwood Mac sont des artistes incroyable expérimentateurs.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Rumours
Rumours de Fleetwood Mac (CD - 2013)

Rumours [Sacd Hybrid]
Rumours [Sacd Hybrid] de Fleetwood Mac (CD - 2011)

Fleetwood Mac
Fleetwood Mac de Fleetwood Mac (CD - 2004)