undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles12
4,6 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:4,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 octobre 2005
Sans contestation possible le meilleur album du combo et de loin, un son qui claque comme un fouet (genre, dans un autre style, le Funkoverload de Maceo Parker), pas encore de concession au "rock FM" où ils finiront par s'enliser ensuite, du pur et dur ZZ Top. Les titres sont les plus travaillés, les plus aboutis qu'ils aient composé avec des arrangements fouillés, des mélodies recherchées mais sans jamais perdre l'âme ZZ Top de Tejas, vraiment un bijou qui vous laisse lessivé tellement cette surdose de speed-groove-blues-rock vous attrappe les tripes dès la première seconde, vous les tord, vous les essore toute la durée de l'album pour finir par vous les renvoyer en pleine poire. Quant à vos oreilles, c'est trop tard, l'hypnose accoustique n'ayant pas de remède connu à ce jour.
0Commentaire19 sur 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
De tous les albums de ZZ Top, c'est celui que je préfère. Pas le plus souvent cité (Tres Hombres et Tejas dominent les sondages), pas le plus archétypique du son du groupe (c'est peut-être pour ça, d'ailleurs...), c'est l'album qui se démarque et sûrement le plus richement doté de toute la carrière de l'infâme trio.

En 1979, ZZ Top revient d'un long break de 90 jours, un break bien mérité après la tournée marathon qui suivit Tejas. C'est donc un groupe ragaillardi qui revient en ses terres texannes et retrouve son proverbial producteur/manageur, Bill Ham. Rien que de très normal en somme et la routine pourrait continuer si les trois larrons n'avaient décidé d'en découdre tous azimuts.

Evidemment, ça reste fondamentalement du ZZ Top soit une musique rock fermement ancrée sur des bases blues, bien ancrée même. Sauf qu'ils ont des envies de rythm'n'blues (les cuivrés She Loves My Automobile et Hi Fi Mama, en plus d'une reprise de Sam & Dave/Isaac Hayes, I Thank You, à la sauce "ZZ") et de bizzareries (Manic Mechanic... on croirait presque, presque j'ai dit, du Frank Zappa ou du Rush, excusez du peu !). Et des blues laidback d'une beauté à pleurer (I Thank You, A Fool for Your Stockings, Esther Be the One) même si pas forcément textuellement très fins (le sous-entendu sexuel reste la marque de fabrique la prose Gibbonsienne). Et ce n'est pas fini ! Parce qu'on sent bien ce petit côté jazzy de l'excellent Cheap Sunglasses. On a même droit à un pur blues électrifié pur sucre avec la reprise du Dust My Broom de Robert Johnson. Finalement, de typiquement ZZ Topien, correspondant à l'image d'Epinal du rock blues à nanas et bagnoles, il n'y a que I'm Bad I'm Nationwide (un classque !) et Lowdown of the Street, et encore !, ça ne déborde que modérément d'électricité.

Ce n'est pas à dire que l'album est molasson, tout le contraire ! Cette variété, cette versatilité instrumentale, cette experstise à instiller sa marque dans tous les genres aussi, participent grandement au dynamisme communicatif de la galette.

Pour la petite histoire, c'est avec cet album que Dusty Hill et Billy Gibbons apparaissent pour la première fois avec leurs longues barbes (qui, avant, restaient relativement discrètes). Frank Beard (barbe en anglais) restera glabre hormis une splendide "'stache qui va bien" (mère nature ne l'avait pas pileusement doté pour imiter ses complices, et imaginez-le se prendre les baguettes dans la barbe !). Et à ceux qui se demanderait ce que cet étrange titre veut dire, allez donc "wikipédier" ! L'important ici est la musique et elle, vraiment !, est rudement bonne !

Essentiel !

1. I Thank You 3:23
2. She Loves My Automobile 2:24
3. I'm Bad, I'm Nationwide 4:46
4. A Fool for Your Stockings 4:15
5. Manic Mechanic 2:37
6. Dust My Broom 3:06
7. Lowdown in the Street 2:49
8. Hi Fi Mama 2:23
9. Cheap Sunglasses 4:48
10. Esther Be the One 3:31

Billy Gibbons - guitar, vocals
Dusty Hill - bass, keyboards, vocals
Frank Beard - drums, percussion
0Commentaire5 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juin 2009
même s'il n'y a pas de rocks mythiques comme dans "tres hombres", "duguello est assurément le meilleur album du groupe par la qualité des titres de l'album dans son ensemble ( alors que dans les autres albums il y a toujours 2-3 morceaux pas terribles") ,et la qualité de l'enregistrement.
Indispensable pour les amoureux du rock texan et de la lespaul.
0Commentaire7 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 novembre 2007
Bon autant vous le dire tout de suite je suis fan de zz top . Aussi mon avis n'est pas du tout ,mais alors pas du tout objectif. Amateur de blues rock achetez ce disque: tout y est: d'excellents titres et des musiciens fabuleux! dernier conseil, si zz top passe prés de chez vous allez les voir et les entendre, vous comprendrez alors pourquoi Clapton est si admiratif de zz top et de Billy le guitariste.
0Commentaire9 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2009
S'il fallait n'en choisir qu'un ce serait celui-là.
Pas une ride, depuis 25 ans que je l'écoute, toujours avec le même plaisir.
La guitare de Billy est fantastique, les arrangements impéccables.
Un groove monstreux sur "Cheap sunglasses" ou "Fool for your stockings", riffs rugueux sur "I'm bad, I'm nationwide", plein d'energie sur "Hi-fi Mama" ou "I thank you". Toujours ce blues qui vous prend aux trippes ...
Bref, rien à jeter, que du "Top".
0Commentaire7 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2010
CHRONIQUE DE BRUNO BLUM MAGAZINE BEST FEVRIER 1980 N° 139 Page 84
6° Album 1979 33T Réf : Warner WB 56701
Il est toujours difficile de garantir la validité d'un groupe vieux de dix ans. Surtout après quatre ans de silence total - toujours inexpliqué. En particulier quand le groupe en question traîne vaguement une image de texan barbu fatigué de faire le zouave du boogie. En 1980? LES ZZ Top pondent un album qui fait excellemment suite à "Tejas", album platine aux US, comme les quatre autres. Dur à dire. Ces vieux cons de sudistes jouent toujours du boogie, d'ailleurs. Ils font même "Dust My Broom" d'Elmore James. Mais comment ! Dix fois plus lent, avec ce riff de slide guitare choquant de présence qui prouve bien que Duane Allman les impressionne encore. "Deguello" ("pas de quartier" en espagnol, fort utilisé aux Texas lors de la guerre d'indépendance contre le Mexique, qui fit rage vers Alamo) est un de ces disques hors du temps qui affirme un talent d'une rare actualité chez des gens de leur sale race que sont les Johnny Rebs. ZZ Top s'écoute comme le reggae, quand on veut beaucoup de basse, d'ambiance et de chaleur. Un disque profond, entrecoupé d'un occasionnel cisaillement de guitare qui fait régulièrement jouir, très simple, très parfait, vous voyez le genre, de ceux dont on redécouvre la simplicité géniale à chaque écoute. Quand je vous dis que c'est actuel, c'est juste comme ça, juste pour réaliser que peu de sudistes sont capables de pondre un album écoutable aujourd'hui. Même ma soeur de seize ans adore ça entre ses deux clash ou Eddie Cochran favoris, que voulez vous. Et puis c'est pas
"écoutable". C'est super. Je crois que le grand mot de ce disque, c'est la classe. Comme le Sylvain Sylvain.
La classe du son, épais, profond, et doux, la classe de la guitare. DES guitares, la classe de chanter avec soul et feeling de Billy Gibbons, cette grosse voix chaude d'Hell's Angel repenti. Et la classe de faire un disque avec une reprise d'Elmore James qui valait tout de même de coup d'être fait. Ils s'en seraient passé s'ils ne l'avaient pas senti du fond de leur tripes rongées par le bourbon et le luxe au soleil, ça c'est moi qui le sens. Il n'y a pas un morceau à jeter. Musique d'ambiance. A vous de découvrir laquelle, c'est une chance de plus.
0Commentaire3 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2013
cet album est certainement un des meilleurs du groupe avant la déferlante qui suivit avec la sortie de l'album "eliminator". je ne suis pas particulièrement fan de ce groupe, mais j"avoue humblement que des chansons comme "thank you", "i'm bad ,i'm nationwide","cheap sunglasses" ne me laisse pas indifférent , et après plusieurs écoutes, on se laisse facilement prendre au jeu de ces trois individus.
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2014
L'album est excellent mais malheureusement trop court: A peine 35 mn. Sans çà, j'aurais mis 5 étoiles. Chaque instant est mémorable et me rend fier d'appartenir à leur génération.
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sixième album de ZZ Top (1979), il a fallu deux ans d'attente pour donner une suite à Tejas. Après ce disque et son harassante tournée de promotion, le groupe avait besoin de s'octroyer un répit récupérateur et de régler des questions de contrat avec Warner pour lequel il vient de s'engager. Ce changement de maison de disques pouvait laisser craindre le pire, mais ZZ Top amorce cette mutation tant bien que mal et les fans tendaient le dos à raison. Degüello rime avec fin du ZZ Top classique. Désormais les barbus entrent dans une phase plus « show-biz ». Adieu le Stetson, rangées les santiags, délaissé le look cow-boy. Dorénavant, Gibbons et Hill portent lunettes de soleil, barbes démesurées et installent des chorégraphies. L'ère du clip achèvera de populariser ce ZZ Top new-look au point qu'ils se verront offrir un pont d'or par Gilette pour raser leurs poils à des fins publicitaires. Personnellement, si Degüello offre quelques bons moments (Cheap Sunglasses, I'm Bad I'm Nationwide, I Thank You, Dust My Broom), il a un son trop proche des années 80 qui me dérange et auquel je n'ai jamais pu m'habituer.
22 commentaires4 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 août 2013
le premier ZZ top que j'ai acheté à sa sortie... et depuis je les ai presque tous ( sauf XXX) Pour moi le meilleur juste devant Eliminator et Tres Hombres. Une tuerie !!!
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles