undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

35
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
31
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Blood Sugar Sex Magic
Format: CDModifier
Prix:9,98 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

16 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Même s'ils n'ont connu le succès auprès du grand public tardivement avec cet album, sur la foi d'un "Give it Away" brûlant et d'un "Under the Bridge" suave, les RHCP viennent de loin, de la fin des années 80 qui a vu naître ce groupe sur la base d'une basse extatique menée par Flea. A l'heure de sortir 'Blood, Sugar...', le groupe atteint le parfait équilibre entre une rythmique funk et des mélodies qui seront prêtes à être digérées par la radio et le grand public. Dès lors, l'album peut ouvrir les hostilités sur un 'Power of Equality' qui pose le contexte avant que les titres ne s'enchaînent avec une fluidité effrayante d'efficacité. Si les Red Hot sauront faire évoluer leur son par la suite avant de basculer définitivement du côté pop de la chose pour le bonheur de beaucoup, plus jamais ce moment de parfaite harmonie dans laquelle on retrouve toute la quintescence du groupe ne se reproduira. C'est la rencontre de la basse de Flea à son meilleur, assisté par une ligne de batterie qui ne faiblit pas et une guitare virtuose de John Frusciante parfaitement planante pour laisser libre cours à l'inspiration d'Anthony Kiedis. Sans conteste possible un des tous meilleurs albums de rock des années 90.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
15 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le plus extraordinaire dans la la Rock-Music, c'est que chaque génération apporte son lot de talent créatif, de riffs, de lignes de basse, de drumming et de chant hors normes, de coup de poings saturés en décibels, de surprises qui perdurent.
J'ai vécu dans mon adolescence l'explosion des Sixties avec comme point de repère, phares allumés dans les sombres nuées de la Muzak, les Beatles, les Stones, Cream, les Who, le Zeppelin et l'inoubliable, incomparable, incommensurable Astre Noir qu'était Hendrix,
j'ai subi le naufrage du hard-rock métallique répété à l'infini (Black Sabbath et ses clones),
J'ai vu le retour de la Bête (Clash, Sex Pistols...) et le rebourgeonnement qui en a suivi.
J'ai raté les RHCP à leur sortie, à leur sommet (même si Arcadium Stadium est très bien).
Remontant dans la Machine à Revenir en Arrière, j'ai enfin découvert ce joyau dur comme de l'acier, vibrant, cinglant, qui arrache tout. J'ai découvert (moi qui croit aux guitar-heroes) John Frusciante dont le talent est à la mesure du Glorieux"Voodoo Chile".
Je suis à un âge on en a plus derrière soi que devant (honni soit qui mal y pense).
Mais les RHCP, c'est un élixir de jouvence.
Tant que cela durera comme ça...Long Live Rock.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Ce commentaire s'adresse aux croulants qui n'écoutent jamais un album post "made in japan". Ont-ils raison ou tort? C'est vrai qu'on nous a fait passer des messies pour des lanternes quand on nous a annoncé le renouveau du rock avec par exemple, U2 ... Je comprends qu'après certains se soient méfiés!

Donc de temps en temps, je m'offre au hasard un album de jeunots du rockn'roll (post eighties), que je stocke dans un endroit sous atmosphère stérile, on sait jamais avec ces machins-là (j'avais oublié de ranger OK Computer et je l'ai retrouvé tout moisi sur le piano!).

Malgré la pochette très moche, j'ai jeté mon dévolu sur cet album. Bien m'en a pris, j'avais pas entendu un groupe avec un aussi bon bassiste depuis... Les Who?...Yes? (ah, non c'est pas du rock!). Ca groove ,ça pulse, ça catapulte, un bassiste qui ne se prend pas pour un sequencer et qui écoute le batteur, bravo les gars!

Le guitariste est pas trop manchot, des passages assez Hendrixiens par moments. Pas un virtuose au sens classique du terme, mais une approche de l'instrument très intelligente. Au niveau influences ou réminiscences, on trouve un peu tout: rap, Prince, funk, on trouve même des sons de grattes crimson eighties.

La qualité des compositions, sans être transcendante, est assez bonne et surtout très efficace. La voix est dans la bonne moyenne et c'est surtout l'incroyable pulsation rythmique qui m'a scotché sur cet album (par moment on retrouve le groove d'Hendrix période Band of gypsies).

Bon, tout ça pour dire, n'étant pas un spécialiste du groupe, qu'on peut se faire plaisir avec un album de moins de vingt ans! Allez, les croulants, lachez-vous!(à partir de 50 balais, bienvenue au club!).

Maman, tu peux baisser le son, c'est bruyant ce truc, qu'est-ce qui faut pas écouter pour faire djeuns! M'enfin!...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 octobre 2009
Un groupe enorme, même si dorenavant ils font dans la facilité.
Leurs 5 premiers albums sont pour moi du grand art
Cet Opus represente le point CulmiNanT de leur carriere, leur "CheF d'OeuVrE en quelque sorte:
Leur Rock Punk Funk Psychédelick matiné de Hip Hop (Give it Away, Blood Sugar sex Magic ...) Cotoie des ballades désormais incontournables et cultissismes comme "Under the Bridge"...
Avek un bassiste (Flea) qui excelle dans son art et un chanteur (anthony kiedis) charismsatique et déjanté,les Red Hot sont pour moi incontournables.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Aprés un"mother milk"de trés hautes volés(et mon favoris),les red hot',se devaient de faire encore plus fort,pour l'album suivant.Le résultat,sort en 1991(quelle année:guns,metallica,nirvana!!!),et répond au titre"poétique"de:"blood sugar sex magic"!!!Une bombe de fusion rock/funk,qui vous déchireras les tympans à chaque écoute...qui seronts nombreuses,trés nombreuses!!!Un groove incroyable,une énergie dévastatrice de riffs rageurs et mélodiques signé par le virtuose frusciante,le slapping inimitable de flea qui fait ici littérallement office de 2émes guitares,la frappe hyper puissante de smith(le son de la batterie est éxcéllent!!!)et pour couronné le tous,bien évidemment la voie de kiedis,qui ne cesse de s'amélioré,d'albums en albums...bref,ici tout est calibrés pour faire de cet album un pur chef-d'oeuvre,un classique,un indispensable pour tous fans de fusion et de rock en général...je ne fais pas l'éloge des tubes qui fonts partis de cette pépite...je n'ai qu'une chose à dire:achetez le!!!Ce disque est une bombe...si vous ne devez avoir que deux albums des piments rouges,alors c'est celui-ci,et son prédécésseur"mother milk",dont j'ai parlé un peu plus haut,qu'ils vous faut!!!18sur20!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 novembre 2008
Trés bon album certes, dernier grand album même, chef d'oeuvre certainement pour beaucoup. Pour ma part je ne peux pas considérer cet album comme leur meilleur, je le trouve un peu trop lourd niveau production, moins fou que l'énorme "mother's milk", l'album charnière entre leur délire funkpunk et leur rock plus sage et maitrisé et puis, il y a un peu trop de longueur sur certaines chansons. Par ailleurs, mention spéciales aux ballades car aprés, ils ne feront que répéter cette "formule".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
....version virtuose (Smith/Flea/Frusciante ça peut directement se colleter avec Mitchell/Redding/Hendrix ou Clapton/Bruce/Baker).....Smith/Flea ça fixe aussi puissamment que Moon/Entwhistle), agressive, mordante, shootée le tout porté par le métallique Kiedis...Le jus du Diable irrigue les veines de ce CD.......Ca sent la nuit constellée de décibels, le no way, voire le fond de l'impasse sur fond de destruction....

Duu Rock insubmersible dans toute sa Beauté vénéneuse à la Elric le Nécromancien....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 mai 2013
Si l'on devait résumer résumer l'album l'album parfait des Red Hot Chili peppers, ce serait sans la moindre hésitation celui ci ... Fascinant, créatif, profond, spirituel,misthyque, organique, puissant ... Bref "le chef d'œuvre" ultime des californiens représentant à lui seul toute les aspirations du groupe et la"new way of Life " de l'ouest Américain .... Un must de rock absolu qui résume à lui seul l'état d'esprit des ados des années 90, une génération qui avait trouvé la , dans cette galette, des hymnes, une appartenance, presque un guide spirituel dans ces années post 2000 ... Oui Blood Sugar Sex Magic c'était tout ça, chaque morceau est une perle à la croisée entre funk, rock, folk apportant son lot de surprises musicale déroutantes et fascinantes à chaque palier d'écoute ..
On ne saurait tirer tel ou tel morceau du lot car chacun ayant une personnalité et une richesse incroyable qui confére ici une homogénéité évidente dont beaucoup de groupe feraient mieux de s'inspirer aujourd'hui !! Du percutant Power of equality en passant par le magique Breaking the girl, l'impétueux Suck my kiss, le profond I could have
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
LE MEILLEUR DE LA BANDE A ANTHONY KIEDIS BIEN SUR IL Y A LES TUBES UNDER THE BRIDGE ET GIVE ME THE WAY
MAIS IL N' YA PAS QUE CELA TOUT LE RESTE EST UNE BOMBE HARD FUNKY GROOVE ILS ONT TOUS COMPRIS
EN MELANGEANT LES MUSIQUES POUR PLUSIEURS GENERATIONS DE FANS
UN SUPER GROUPE DE ROCK QUI A TOURNE + VERS LE COMMERCIAL PAR LA SUITE QUELQUES BONS ALBUMS
MAIS DOMMAGE CELA NE VAUT PAS CE BIJOU
BONNE ECOUTE
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le 5ème album ( Blood Sugar Sex Magic) des Red Hot Chili Peppers est sorti en 1991 et s’écoute encore aujourd’hui avec le même plaisir. Une fusion parfaitement maîtrisée de funk et de rock avec des accents raps et hip-hop mais pas seulement, certains parlent de hard, de metal et même de punk… et bien j’ajouterai un certain délire zappaien pour ce qui concerne les paroles et le débit vocal « The Power Of Quality » ou « Funky Monk ». En tout cas leur style fait référence, la frappe sèche de Chad Smith, la basse en picking de Flea, le chant expressif d’Anthony Kiedes et les fulgurances guitaristiques de John Frusciante délivrent une musique qui vous oblige à marquer la cadence tant les tempos sont nets et précis. Et puis cette courte et nerveuse reprise de Robert Jonhson « They’re Red Hot » bien loin du blues, pour finir un album mémorable avec ces hits en puissance « Give It Away » et « Under The Bridge ». 17 titres qui s’enchaînent sans temps morts pour 73mn47 d’un des meilleurs albums des RHCP.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Californication
Californication de Red Hot Chili Peppers (CD - 1999)

By the Way
By the Way de Red Hot Chili Peppers (CD - 2002)

One Hot Minute
One Hot Minute de Red Hot Chili Peppers (CD - 1995)