undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles20
4,1 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 1 mars 2004
Certes pas aussi indispensable que Blood Sugar (indiscutablament le meilleur disque des Red Hot) One Hot Minute n'en reste pas moins un tres bon album de rock fusionnel avec sur plusieurs titres un coté un peu psyché à la Jane's addiction du à la présence de Dave Navarro a la guitar. C'est surtout un album plus lourd que le precedent mais avec toujours une certaine dose de groove qui donne à l'ensemble une dimenssion tres ecoutable. Au programme de brulantes envolées metals("Warped", "Transcending"), un tube imparable ("Areoplane" tres bizarement absent du greatest hits recemment sorti ), 2 funks super laid back et bien accrocheurs ("Walkabout" et "Falling into grace"), la ballade FM de service("my friends") et une comptine assassine voix/basse ("Pea"). En fait, à part l'insupportable "One big mob" il n'y a que du bon sur One Hot Minute.
Reste à oublier la pochette horrible...
0Commentaire7 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mai 2011
J'adore l'album "One Hot Minute" (1995) des Red Hot Chili Peppers, malheureusement ce disque n'a pas eu le succès qu'il mérite... dommage parce que les 13 titres qui composent l'album sont excellents.
Le guitariste Dave Navarro (Jane's Addiction) qui a remplacé John Frusciante, a changé en profondeur le son des RHCP, c'est vrai que le son est plus "heavy" par moment (on est en pleine période grunge aussi). Le style a évolué depuis "Blood Sugar Sex Magik" en 1991 mais l'esprit RHCP est toujours bien présent comme sur le single Aeroplane.
Cet album est d'une richesse sonore exceptionnel, plusieurs titres dépassent les 5 minutes, plusieurs styles se mélangent : ambiance funky, sonorités aériennes, grosses guitares Hard Rock, Blues, ballade acoustique,...
La section rythmique est particulièrement en forme, Flea et Chad Smith assurent un groove solide sur tous les titres. On constate aussi que le chanteur Anthony Kiedis a progressé techniquement par rapport aux albums précédents.

Cette édition vinyle est de bonne qualité, le son est très bon. Il faut préciser que cette édition comporte 2 disques contrairement à ce qui est écrit dans la description du produit.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 13 décembre 2000
Au risque de décevoir leurs fans période funky, les Red Hot nous délivrent en 1995 un très bon album de Grunge/Hard/Funk sous la baguette du nouveau guitariste Dave Navarro apportant un souffle nouveau au groupe. "One Hot Minute" est innovant dans la mesure où il tranche assez nettement avec tout ce que le groupe avait fait auparavant. Les compos sont plus agressives, les textes plus sérieux, avec toutefois quelques moments de pur délire ("Pea"). A écouter en priorité les "Warped", "Coffee Shop", "Shadow Be Thy Game", et l'incontournable "Aeroplane". Un très bon album, quoique déroutant pour les fans ultimes; mais surtout un moyen d'évoluer sans se répéter.
0Commentaire8 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juillet 2011
L'arrivée de Dave Navarro a vraiment mis un coup de pied au derrière aux Red Hot en amenant son flow de métaleux (bien que Jane's Addiction ne soit pas du tout métal).
Sur cet album on trouve du funk (Aeroplane, Falling Into Grace, Walkabout), des ballades (My Friend, Tearjerker, Pea) et tout le reste c'est du Hard-Funk voir Funk-Métal soit 7 morceaux surtout des bombes comme Warped et Coffee Shop avec des solos de basse époustouflants ou encore les One Big Mob, Deep Kick, One Hot Minute, Shallow Be Thy Game et que dire de Transcending avec sa première partie douce qui s'enchaine avec une fin digne d'un feu d'artifice.
C'est navrant que Navarro se soit fait plus ou moins viré 2 ans plus tard, imaginez ce que l'on aurait pu avoir à la place des Californication et By The Way, bien que je ne renie pas ces albums.
Les Red Hot ont vraiment fait une excellente trilogie avec Mother's Milk, BSSM et celui-ci.
C'est juste dommage voir même préjudiciable au groupe de ne jamais jouer ces morceaux en concert, tout ça car ce n'est pas Frusciante qui les a pondu !
Et Flea s'essaye au chant mais je ne suis pas trop convaincu...
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 avril 2003
One Hot minute est bien sur le meilleur red hot et il est stupide d'y voir un disque de métal. C'est leur disque le plus risqué et original à ce jour, mieux que le répétitif Blood sugar... et le bon mais inégal Californication. Bien que fan de Frusciante, je dois admettre que Navarro fait tres bien son boulot, Chad Smith et Flea étant plus en forme que jamais.
Un classique des années 90
0Commentaire10 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 13 janvier 2016
Au risque de faire hurler les fans du groupe, je considère que cet album est le meilleur des Red Hot. Oui, Dave Navarro remplace John Frusciante et c'est finalement bien mieux comme ça ! Le fait est que Navarro est sur cet album en total mode hendrixien. Sa guitare est chaude et omniprésente, insatiable, rampante et vacharde, allumée. Ce faisant, Navarro emporte le groupe et l'emmène plus loin qu'il n'était jamais allé. Vrai, les Red Hot sonnent ici redoutablement, beaucoup moins bouffons potaches qu'avant, et délivrent un grand disque de rock teinté de p-funk. Mais ici, ce n'est pas juste marrant ou sympa, c'est du lourd. Brillamment mis en son d'ailleurs par un Rick Rubin qui se met au diapason de cet état de fait: il délaisse le son fusion (qui fait que "Blood Sugar Sex Magik" sonne très daté désormais et ce depuis un moment) pour une production plus classique, plus ample, faisant sonner chaque instrument distinctement, pour un rendu de groupe au taquet. La section rythmique est bien sûr, alors et dans ces conditions, encore plus irréprochable et impressionnante tandis que Kiedis est toujours un épouvantable chanteur mais c'est lui qui donne son côté profondément humain au groupe et nous évite de lourdes vocalises par trop alambiquées. Fort de tout cela, le groupe, arpentant son périmètre de prédilection, tire dans tous les coins: excepté le morceau d'ouverture et celui de fin ainsi qu'un "One Hot Minute" un peu plus lourd, trois morceaux très corrects cependant, le reste est confondant de maîtrise. Les Red Hot osent tout, délivrant des morceaux très différents, très travaillés et toujours inspirés, avec de surprenants breaks audacieux mais toujours réussis, qui finissent par camper un album riche mais très cohérent car découlant de la même veine. Très très bon.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 10 février 2012
Difficile de succéder au monumental"blood,sugar,sex,magic"qui révéla les piments à la face du monde...encore plus quand un guitariste aussi génial que john frusciante décide de quitter le groupe,éffrayé par le succés du groupe...ajoutez à ça,les addictions diverses du groupes qui atteignent leurs apogées au sein du groupe,et vous comprendrez mieux que ce"one hot minute"est de trés loin l'album le plus sombre que les californiens onts sortis!!!L'ambiance donc,se veus plus metal que funk/rock par rapport à leurs précédentes productions,épaulé par dave navarro qui se charge à merveille de remplacer frusciante...cet album est remplis de riffs bien lourds,heavy ou tous simplement rock de chez rock,de ci-de là,vous retrouverez quelques ambiances funky"aeroplane",des morceaux électro-accoustiques,comme le sublime"my friends"...qui précéde le terrible"coffe shop"(we can dance like iggy pop!!!),que suit"pea",morceau éxcéllent uniquement joué et chanté par flea,qui enchaine des lyrics tous plus"poétiques"les uns que les autres!!!Voilà pour les morceaux les plus connus du disque,mais le reste(13titres,62minutes de musique),n'est pas en reste,de longues narrations d'anthony en début,ou en milieu de morceaux qui ne sonts pas sans rappeller,celle d'un certain iguane...sonts absoluments prenantes et glauques!!!Pour conclure,je dirais ceci,cet album qui aurait pus marquer une transition dans la carriére de rhcp,est indispensable,musicalement parfait,tant au niveau des musiciens,qu'au niveau de la voie(kiedis n'a jamais crié de cette maniére sur aucun autre album du groupe!!!)...il nous montre la facette la plus noir et heavy du groupe...et il est absolument génial!!!Bravo aussi pour la pochette,que n'aurait pas renié un certain korn!!!Pas un classique,mais culte ça c'est sur!!!16sur20!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juillet 2010
Qui ose dire que cet album est grunge voir metal ? C'est à des années lumières de cela et c'est bien trop réducteur de le résumer comme ceci !
Cet album est plus sombre que les autres, je pense que c'est avant tout une question de circonstance, le groupe traverse une phase difficile (Frusciante toxico, nouveau guitariste et tout ce qui s'en suit...). C'est à partir de cet album que je considère que le groupe commence à murir, en effet, les albums suivants (aux même titres que celui-ci) seront moins délirants et plus travaillés tant dans les paroles que les mélodies.

C'est vrai quoi, cette rondelle contient de vraies pépites ! Aeroplane pour commencer, la première écoute de ce morceau fut pour moi un vrai bonheur, j'ai un gros coup de coeur pour son couplet délicieusement funky. On peut aussi parler de Friends, qui sonne très pop sans être soupe et dont la mélodie ne laisse pas indifférent. On retiendra aussi le très "smooth" Walkabout, parfait pour se détendre mais également Transcending qui clôt magnifiquement l'album. J'en oublie mais il se fait tard ^^.

Contrairement aux précédents, je pense que cet album est moins accessible et nécessite plusieurs écoutes pour l'apprécier à sa juste valeur (même si j'ai adoré dès le début). Il est différent mais par son côté mystérieux et ses compos ultra léchés, il est pour moi le 2ème meilleur album des Red Hot (derrière Mother's Milk) !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2008
ceux qui ont aimé One Hot Minute, et qui regrettent que la collaboration magique avec Dave Navarro ne se soit pas prolongée, sachez que d'autres titres de ce line-up sont disponibles:

-Melancholy Mechanics (bonus track de One Hot Minute, édition pour le Japon),
-Let's make evil & Stretch (sur le single de My Friends),
-Love Rollercoaster (reprise des Ohio Players, sur la bande originale de Beavis and Butthead, le film)
-I found out (reprise de John Lennon, dispo sur une bande originale, mais je ne sais plus laquelle).

Je considère que les trois compos ("Melancholy Mechanics", "Let's make evil" et "Stretch") auraient méritées leurs places sur l'album, donc je conseille vivement aux fans de traquer ces titres.
Quant aux reprises de Lennon et des Ohio Players, elles sont distrayantes mais dispensables.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2014
Cet album est très bien composé, parfaitement imaginatif et sonne très fort, avec à l'époque un guitariste remplaçant, Dave Navarro, qui loin de faire figure de remplissage, met largement la pilule à un John Frusciante dans la débâcle cocaïnée. Ecoutez "One hot minute", et vous aurez un aperçu de la valeur immense de ce disque sur le paysage musical rock des années 1990! 19/20!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €
6,99 €
9,45 €