Commentaires en ligne 


14 évaluations
5 étoiles:
 (11)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 My arrows are made of desire...
Un disque pour l'éternité. Avec Voodoo Chile (Slight Return), Jimi inventait les riffs du hard rock. Une reprise d'All Along The Watchtower de Dylan qu'on ne pourra égaler, un morceau (Voodoo Chile) qui dure toute une face de vinyle, transpire le blues et préfigure le Band Of Gipsies. Un disque de légende qui a influencé des...
Publié le 21 avril 2011 par Pascal

versus
6 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Décevant
3è album d'Hendrix est clairement le moins réussi du maitre mais la barre était tellement haute après ses 2 premiers chef d'œuvre. Hendrix ici s'égare dans le psychedelisme et on sombre même dans l'ennui sur certains morceaux à moins d'être sous LSD. Reste toute même une brillante reprise de Dylan et Crosstown Traffic.
Publié le 8 novembre 2008 par B. Sylvain


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sublimissime !!!, 14 juillet 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Electric Ladyland (CD)
Comment certains sur ce site peuvent critiquer un tel chef-d'oeuvre !!! On tient là une des pierres angulaires du rock !!! L'insasiable Hendrix passe du psychédélique, au blues et pose les premiers jalons du hard rock !!! Alors, non messieurs, on ne critique pas, ou alors on s'abstient !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Décevant, 8 novembre 2008
Par 
B. Sylvain (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Electric Ladyland (CD)
3è album d'Hendrix est clairement le moins réussi du maitre mais la barre était tellement haute après ses 2 premiers chef d'œuvre. Hendrix ici s'égare dans le psychedelisme et on sombre même dans l'ennui sur certains morceaux à moins d'être sous LSD. Reste toute même une brillante reprise de Dylan et Crosstown Traffic.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Hendrix dans son monde, 12 mai 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Electric Ladyland (CD)
un double album pour exploser la face du monde, voila ce qu'est "electric ladyland", que l'on pourrait presque réusmer à "voodoo chile", qui, en quinze minutes, dit la messe. AMEN
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 57 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Surestimé, 6 février 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Electric Ladyland (CD)
1. ...And The Gods Made Love
2. Have You Ever Been (To Electric Ladyland)
3. Crosstown Traffic
4. Voodoo Chile
5. Little Miss Strange
6. Lon Hot Summer Night
7. Come On (Let The Good Times Roll)
8. Gypsi Eyes
9. Burning Of The Midnight Lamp
10. Rainy Day Dream Away
11. 1983... (A Merman I Should Turn To Be)
12. Moonturn The Tides... Gently Gently Away
13. Still Raining Still Dreaming
14. House Burning Down
15. All Along The Watchtower
16. Voodoo Child (Slight Return)
Il est de votre devoir d'auditeur d'entendre à tout prix la version d'"All along the watchtower" du génie (en écriture) Bob Dylan et le "Voodoo Child" (son "Loner" à lui). Vous pouvez copieusement enchaîner avec "Burning Of The Midnight Lamp" (biblique ? évangélique ?).
Pour ce qui est du reste, emplissez votre "best of"avec son "Hey Joe" (bien que plus "plombé" que celui de Willy DeVille, si jubilatoire) et "Little Wing", au riff inspiré (au moins autant que sur LE "Layla and other assorted love songs" des sieurs Duane Allmann et Eric "Slowhand" Clapton).
Moralité : Bifurquez, bifurquez, il en restera toujours quelque chose !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Electric Ladyland
Electric Ladyland de Jimi Hendrix (CD - 2009)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit