Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 De très bonnes interprétations de deux belles oeuvres concertantes d'Elgar et de Vaughan Williams pour violon, 22 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Concerto pour violon (CD)
Ralph Vaughan Williams est né en 1872 à Down Ampney, Comté de Gloucestershire (Royaume-Uni). A la suite de la mort de son père en 1875, il fut élevé par sa mère, Margaret Susan, l'arrière-petite-fille de l'industriel Josiah Wedgwood, dans la maison familiale de la dynastie Wedgwood ; on peut noter qu'il était également parent de Charles Darwin, son grand-oncle et, qu'en dépit de ses origines sociales, Ralph Vaughan Williams militera toute sa vie en faveur d'un idéal démocratique et égalitaire contre la société établie. Alors qu'il effectuait ses études à la prestigieuse Charterhouse School, il apprit le piano et le violon, puis fréquenta le Royal College of Music de Kensington, où enseignait Charles Villiers Stanford (1852-1924). Il poursuivit des études d'histoire et de musique au Trinity College à Cambridge, où il se lia d'amitié notamment avec les futurs philosophes George Edward Moore et Bertrand Russell, puis finit par revenir au Royal College of Music où il étudia cette fois, en compagnie de son camarade de classe Gustav Holst (1874-1934), sous la houlette de Sir William Parratt (1841-1921) et d'Hubert Parry (1848-1918). En 1897, il visita l'Allemagne où il suivit l'enseignement de Max Bruch (1838-1920). En parallèle, Vaughan Williams découvrit la musique traditionnelle anglaise ; ses efforts pour faire reconnaître cet héritage ont largement contribué à la ré-appréciation de la culture musicale folklorique anglaise, notamment en tant que président de l'English Folk Dance and Song Society. Vaughan Williams était âgé de quarante-et-un ans quand débuta la Grande Guerre ; bien qu'il ait eu la possibilité d'échapper à tout service militaire ou de servir comme gradé, il choisit de s'enrôler comme simple soldat dans le Royal Army Medical Corps. Au sortir de la guerre, il adopta un temps un style musical aux accents mystiques dans sa Symphonie n° 3 (« A Pastoral Symphony ») mais, à partir de 1924, il entama une nouvelle phase musicale, caractérisée avant tout par des accords dissonants et un rôle important de la polyrythmie. A la même époque, il prodigua son enseignement en Amérique et en Angleterre, tout en dirigeant The Bach Choir ; il fut décoré de l'Ordre du Mérite en 1935 lors des cérémonies de l'Anniversaire du Roi, ayant décliné antérieurement le titre de chevalier. Il mourut en 1958 à Londres ; ses funérailles eurent lieu à l'abbaye de Westminster, où ses cendres reposent près de celles d'Henry Purcell. Au nombre de ses aeuvres majeures, on peut noter un « Prélude et fugue » pour orgue, une Sonate pour violon et piano, « Six Studies in English Folk-Song » pour violoncelle et piano, deux Quatuors à cordes, un Quintette avec piano, un « Phantasy Quintet » pour deux violons, deux alto et violoncelle, un Concerto pour piano, un Concerto pour deux pianos, « The Lark Ascending » et un Concerto pour violon et orchestre, une Suite pour alto et orchestre de chambre, un Concerto pour hautbois, un Concerto pou tuba, une « Fantasia on a Theme of Thomas Tallis » et une « Fantasia on Greensleeves », dix Symphonies, six Opéras, dont « The Pilgrim's Progress » et « Riders to the Sea », des musiques de ballet, dont « Job: A Masque for Dancing », des musiques vocales, dont « Five Mystical Songs » pour baryton, chaeur et orchestre, sur un texte de George Herbert, une Messe en sol mineur, l'Oratorio « Hodie », « Dona nobis pacem » sur une texte de Walt Whitman, des Mélodies, dont « Three Poems » sur des textes de Walt Whitman, et « Four Poems » sur des textes de Fredegond Shove, ainsi que plusieurs musiques de film.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xb2e13258)

Ce produit

Concerto pour violon
Concerto pour violon de Nigel Kennedy (CD - 1998)
Cliquez pour plus d'informations
En stock, mais la livraison peut nécessiter jusqu'à 2 jours supplémentaires
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit