Commentaires en ligne


 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


56 internautes sur 59 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 'Abbey Road' : Le meilleur pour la fin (?)
Les meilleures couvertures des disques des Beatles sont aussi les meilleurs albums, étrange non? 'Abbey Road' est le vrai dernier disque des Beatles et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils sont partis en beauté. Soyons honnetes, le maitre d'oeuvre de ce disque est (encore une fois) Mc Cartney. L'idée du Medley de la face B c'est lui. Les...
Publié le 12 octobre 2000 par emma_t

versus
1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 le meilleur album des Beatles
on ne présente plus ce mythique album des Beatles , le dernier enregistré en studio , la réédition est correcte malgré quelques saturations sur les voix de temps en temps
envoi très rapide et emballage haut de gamme
Publié le 11 juillet 2012 par strat777


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Pop Heaven !, 19 mai 2015
Par 
STEFAN (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Abbey Road (Enregistrement original remasterisé) (CD)
Si on devait décrire Abbey Road en un mot ? Immense !
Mais ce n'est pas assez, ce n'est pas rendre justice à l'immense album (le dernier enregistré par les Beatles même si Let It Be le suivra dans les magasins), la palpitante collection, le parfait ensemble que la magnifique équipe, parce qu'il ne faut oublier ni George Martin, plus qu'un producteur, assurément, ni Billy Preston venu glisser son Hammond sur deux titres, et pas des moindres !, le Something de George Harrison et le I Want You (She's So Heavy) de Lennon.
Musicalement, c'est comme un Double Blanc qui aurait trouvé une cohérence, aurait resserré sa tracklist à l'essentiel. Ho, bien sûr, on pourra démettre certaines compositions plus légères que la moyenne (le Maxwell's Silver Hammer de McCartney, l'Octopus Garden de Ringo, aussi compositeur et pianiste sur le coup !) mais, d'une, on a besoin de légèreté, de deux, c'est si bien troussé, si fun et frais qu'on ne peut décemment qu'y prendre un immense plaisir. Une autre supposée faiblesse dans la cuirasse ? Oh! Darling (McCartney encore) et ses flaveurs de rock 50s, mais lui aussi est bon, très bon. A part ça, Abbey Road est une Rolls ! Come Together dont on ne se lasse pas, Something qui fera le bonheur de Sinatra mais jamais autant que celui de George, I Want You (She's So Heavy) où Lennon trippe et hard-rocke à la fois, Here Comes the Sun ou le triomphe ensoleillé de Cool Georgie, un compositeur trop souvent mésestimé. Et la suite !, cette fantastique suite fomentée par McCartney et Martin à la barre des précieux arrangements et savants enchainements... Un paradis pop, ni plus ni moins.
Qu'on ne s'étonne pas, aujourd'hui encore, du persistant succès des Beatles, de Rubber Soul à Sgt. Pepper, du White Album à ce divin Abbey Road, pour ne citer que les plus marquants, les plus historiques, il ont presque tout inventé, ou transcendé ce qu'ils avaient recyclé d'ailleurs (on a le droit de recycler, ça s'appelle avoir des influences). Ha ! Et la version remasterisée, juste l'album dans sa grâce originelle, est parfaite ! Abbey Road ? Si tu ne l'as pas, tu as raté ta vie !

1. Come Together 4:20
2. Something 3:03
3. Maxwell's Silver Hammer 3:27
4. Oh! Darling 3:26
5. Octopus's Garden 2:51
6. I Want You (She's So Heavy) 7:47
7. Here Comes the Sun 3:05
8. Because 2:45
9. You Never Give Me Your Money 4:02
10. Sun King 2:26
11. Mean Mr. Mustard 1:06
12. Polythene Pam 1:12
13. She Came in Through the Bathroom Window 1:57
14. Golden Slumbers 1:31
15. Carry That Weight 1:36
16. The End 2:05
17. Her Majesty 0:23

John Lennon - vocals; acoustic (six and twelve-string) and electric guitars; acoustic and electric pianos; Hammond organ and Moog synthesizer; white noise generator and sound effects; percussion
Paul McCartney - vocals; acoustic, electric and bass guitars; acoustic and electric pianos; Hammond organ and Moog synthesizer; sound effects; handclaps and percussion
George Harrison - vocals; acoustic, electric and bass guitars; Hammond organ, harmonium and Moog synthesizer; handclaps and percussion
Ringo Starr - drums, handclaps and percussion; background vocals; lead vocals and piano (on "Octopus's Garden")
&
George Martin - piano; electric harpsichord, electronic organ, harmonium and percussion
Billy Preston - Hammond organ (on "Something" and "I Want You (She's So Heavy)")
Mal Evans - "anvil" (on "Maxwell's Silver Hammer")
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Beatles, dernière cuvée, 18 septembre 2009
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Abbey Road (Enregistrement original remasterisé) (CD)
Il y a beaucoup de choses à dire au sujet d'Abbey Road. Ce n'est pas le dernier album des Beatles a être sorti (Let It Be, en 1970, possède ce titre), mais c'est, en revanche, le dernier à avoir été enregistré. En effet, Let It Be est un sauvetage, de la part du producteur Phil Spector, des titres enregistrés durant les sessions d'un album qui aurait porté le nom de Get Back. Les sessions, immortalisées par un film méconnu, tourneront vinaigre. Histoire de ne pas se séparer sur un échec, les Beatles enregistrent, dans le mythique studio d'Abbey Road, Londres, qui les a vu démarrer, l'album Abbey Road. Leur chant du cygne. Sur ce disque, bien qu'on sente à tout instant la fin arriver, on sent aussi que le groupe a tout donné, a tenté d'oublier les rancoeurs et les crises pour livrer une musique inoubliable.

Abbey Road, c'est 47 minutes d'une musique intensément rock et pop. Abbey Road, c'est aussi et surtout sa pochette mégaculte, reprises à de maintes occasions (Red Hot Chili Peppers, même McCartney pour son Paul Is Live), photo prise au passage piéton situé en face des studios. Photo remplie d'indices pour alimenter une rumeur aussi amusante que fondamentalement stupide : McCartney serait mort dans un accident de bagnole en 1965 et remplacé, depuis, par un sosie. L'arrêt des concerts des Beatles depuis 1966 s'expliquerait ainsi, selon cette rumeur débile. La pochette, comme celle de Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, fourmille(rait) d'indices. Pour Abbey Road, c'est le pompon : Macca est pieds-nus, comme un mort qu'on enterre selon certaines traditions. Le groupe est en une sorte de procession. Macca tient sa clope de la main droite, lui qui est gaucher, et a les yeux fermés. La voiture, au fond, est immatriculée LMW28IF, ce qui signifierait Living McCartney Would 28 If : si Macca ne serait pas mort, il aurait alors 28 ans. Macca avait en effet 28 ans en 1969. Ou 27. Rhâââ, je ne sais plus. M'embrouillent, avec leurs conneries. Au fait, au sujet de cette voiture, elle ressemblerait à un fourgon funéraire...Ah, ce qu'on rigole, devant tant d'imagination !

Bon, causons peu, mais causons bien, et causons musique. Abbey Road se paie le luxe de démarrer par deux classiques absolus des Beatles, Come Together et Something. La première est un pastiche/plagiat éhonté du You Can't Catch Me de Chuck Berry (que Lennon reprendra en 1975 sur son album solo Rock And Roll), et est portée par une ligne de basse (de Macca) grandiose, et un phrasé tout aussi grandiose de Lennon. Something, elle, est le moment de gloire de George Harrison. Première de ses chansons à bénéficier d'une sortie 45-tours, en face A (quand une de ses chansons sortait en single, c'était en face B, comme The Inner Light). Que dire ? Merveille que Frank Sinatra reprendra, ainsi que Joe Cocker. La plus belle chanson de Harrison avec les Beatles, avec Here Comes The Sun et While My Guitar Gently Weeps. Et You've Got To Hide Your Love Away, aussi, excusez.
Maxwell's Silver Hammer et Oh ! Darling, deux chansons de Macca, suivent. Si la première est assez amusante, mais aussi plutôt moyenne, et parle d'un serial-killer au marteau (bang bang !), la seconde est un blues incroyable sur lequel Macca hurle comme un damné. Puis Octopus's Garden, la plaisanterie écrite et interprétée par Ringo Starr. Quoi, ce n'est pas une plaisanterie ? Mais pourtant, je vous assure que c'est extrêmement difficile de ne pas rigoler comme un énarque en l'écoutant ! Les 'glouglouglou' aquatiques dans le bridge, la voix amusante de Rrrrrrrringo, l'ambiance décontractée du bulbe...Amusant, mais très mineur. Un nanar musical, quoi ! Après ce moment de délire, I Want You (She's So Heavy) de Lennon, plus de 7 minutes infernales dédiées à Yoko Ono (sacrée Grande Prêtresse de l'Ordre des Salopes selon pas mal de fans du groupe), achève la face A. Se terminant brutalement à 7,44 (selon les ordres de Lennon), la chanson possède un riff qui sera repris par Pink Floyd sur In The Flesh ? (1979, The Wall). Et est, accessoirement, la toute dernière chanson enregistrée par le groupe au complet. Historiquement, la carrière des Beatles se termine sur la fin brutale de ce titre hypnotique.

La face A comportait 6 titres, donc. La B, elle, en comporte 11...ou 3, c'est selon. Cette seconde face démarre par le Here Comes The Sun de Harrison, l'alternative aux tranquilisants, une merveille qui redonne du baume au coeur, et que Georgie Boy a composée, un jour de relaxation, dans le jardin de la belle baraque de son pote Eric Clapton. Y à pas à dire, c'est sacrément beau. Puis le Because de Lennon, inoubliable, inspirée par Beethoven (Sonate au clair de lune) jouée à l'envers au piano, par Yoko. Trois voix de Lennon, Macca et Harrison, enregistrées trois fois, ce qui donne...neuf voix sur le morceau. Monumental.

Puis on passe au grand moment de Abbey Road : le medley. Séparé en pistes audio distinctes en CD, le medley démarre avec le You Never Give Me Your Money de Macca, chanson complète et superbe. Puis trois compositions de Lennon, inachevées, Sun King, Mean Mr Mustard et Polythene Pam, qui sont tour à tour relaxantes, énergiques ou tout simplement heavy. Macca, après ces courts titres, reprend le flambeau avec She Came In Through The Bathroom Window, qui possède un titre aussi ridicule que la musique est bluesy (Joe Cocker la reprendra, gage de qualité), puis la belle ballade Golden Slumbers qui donnerait presque envie de s'endormir (sommeils dorés). Puis Carry That Weight, et un The End mythique et portant bien son titre (avec même un mini-solo de batterie de Ringo, exceptionnel car unique dans la carrière des Beatles). And in the end, the love you take is equal to the love you make. Fin de Abbey Road. Fin ? Non. Attendez quelques secondes, et le premier morceau caché de l'histoire de la musique, Her Majesty, 23 secondes acoustiques chantées par Macca, déboule, en guise de sucrerie finale, non créditée sur le vinyle d'époque, mais bénéficiant de crédit et d'une plage audio séparée sur le CD (17 titres en tout, donc).
Chant du cygne des Fab Four, Abbey Road (simplement crédité The Beatles sur la tranche vinyle) est leur album studio le plus vendu, et probablement leur plus connu. Une pure merveille, pop et rock, qui laisse cependant un arrière-goût triste, mélancolique. C'est la fin du plus grand groupe de l'histoire de la musique internationale. Les fans de l'époque auront encore le rescapé Let It Be pour se consoler, mais Let It Be, massacré en partie par les arrangements spectoriens, sera une bien piètre pierre tombale...

Alors Abbey Road, pour l'éternité des siècles, forever and ever.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Best of, 9 août 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Abbey road (CD)
S'il est un groupe dont il est quasiment impossible de citer son album préféré,c'est bien les Beatles, et celui ci pourrait être tout simplement leur premier Best Of. Toute leur carrière est résumée dans cet album, le rock, les mélodies incontournables, les arrangements somptueux ou carrément dépouillés, tout y est. Ils nous ont fait avec ce disque, regretter encore plus amèrement leur dissolution. La magie était toujours présente.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fabulous four !, 5 octobre 2009
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Abbey Road (Enregistrement original remasterisé) (CD)
Pas une ride pour cet excellent album !!
Les Beatles au sommet de leur créativité,avec une qualité "rafraichie" par la remastérisation.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Adios amigos, 28 octobre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Abbey road (CD)
George Martin dit qu'Abbey road est son album préféré...Difficile d'être plus royaliste que l'arrangeur des Beatles ! Une suggestion : écoutez bien le tout dernier titre Her Majesty, c'est nettement plus subtile et plus drôle que la charge des Sex Pistol. Les fab four avaient mis la barre très très haut en tirant leur révérence :-)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 on ne s'en lasse pas!!!, 25 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Abbey Road (Enregistrement original remasterisé) (CD)
trente et quelques années et pas une ride!
excellent antidépresseur à consommer sans modération!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LE MIRACLE..., 18 juin 2011
Par 
XENOPHON - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Abbey Road (Enregistrement original remasterisé) (CD)
C'est que cela ait tenu aussi longtemps, que Lennon/Mc Cartney, deux génies de la composition, se soient rencontrés, qu'Harrisson soit de leur trempe et que Ringo ait su leur donner une assise solide comme du chêne...C'est aussi qu'ils aient changé tout du tout au tout et qu'une fois la révérence tirée, on les retrouve tels quels, nickel, sans ride et ce pour ce qui me concerne près de cinquante plus tard....La vie est parfois miraculeuse...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 S'IL FALLAIT EN CHOISIR UN, 4 mai 2007
Par 
Luc B. - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Abbey road (CD)
Plus j'écoute les Beatles, plus je pense qu'ABBEY ROAD, est leur disque le plus abouti, le plus emblématique, et plus simplement, celui que je préfère. L'exercice est difficile, tant les 4 de Liverpool nous ont livré de chefs d'oeuvre à longueur de galettes. Dans les disques des Beatles, toutes les chansons sont géniales, et puis il y a LE chef d'oeuvre absolu, après lequel la pop musique peut mourir avec le sentiment de devoir accompli ! Dans SERGENT PEPPER, le titre qui enflamme tous nos sens, c'est "A day in Life". Mais dans ABBEY ROAD, il y en a deux : "I want you" et "Something" . "I want you" par sa longueur, son ampleur, son feeling, son groove et son final entêtant... superbe ! Et "Something" le chef d'oeuvre d'Harrisson, tout simplement la plus merveilleuse chanson qui soit, la perfection incarnée. Ces deux titres suffisent à hisser l'album entier vers des cîmes incomparables. Si on ajoutte à cela, piochés au hasard du menu, des plats comme "Come together", "Oh darling", "Octopus's garden" et cette fameuse face B (sur support vinyle c'etait encore plus prennant !) où défilent "Here come's the sun", ou encore "She came in through..." (j'adore cette chanson, je ne sais pas pourquoi !) "Carry that weight", "Because"... je pense qu'on tient la face B du siècle dernier et à venir !

Alors REVOLVER, PEPPER ou ABBEY ROAD ? Ces trois albums sont de toutes façons indispensables, mais ma préférence va au dernier cité. L'album est long (47 minutes) généreux (17 titres), il aborde des genres très différents, les arrangements vont du plus lisible au plus complexe. L'album dégage une palette de couleurs, d'ambiance, de voix, sans doute plus riche que sur d'autres. Et ultime argument, qui n'engage que moi : sur ABBEY ROAD Lennon et Harrisson nous épargnent la chanson indienne inhérente aux précédents albums ! C'est pas gentil ce que je dis, je le confesse, mais... merci à eux !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Superbe, 29 mai 2012
Par 
Stefy - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Abbey Road (Enregistrement original remasterisé) (CD)
Vrai chant du cygne du groupe et beaucoup plus réussi que "Let It Be". Pour moi, c'est le meilleur album du groupe mais dieu que c'est subjectif! J'ai possédé un exemplaire vinyl de cet album et l'ai beaucoup écouté petit, alors forcément... Tout ça pour dire aussi que la remasterisation est très réussi. Sinon, cette deuxième face (à l'époque), avec ces mélodies qui s'enchaînent... Imbattable. Un des plus grands disques pop rock de tous les temps. Superbe et inaltérable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Revolution ... 10, 29 décembre 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : Abbey road (CD)
ABBEY ROAD est sans conteste l'un des trois meilleurs albums des Beatles. Tout y est. En effet, qu'il s'agisse des mélodies (Something, You never give me ..., Sun King), des riffs (Come together, Oh Darling, Polythene Pam), des tonalités (Maxwell Silver Hammer,Octopuss Garden), des couleurs (Here comes the sun, ou encore de la furie (I want you, Golden Slumbers), les Beatles ont réussi là l'un des plus purs chef-d'oeuvres de la musique. Il est impossible de retenir un morceau plus qu'un autre, car tous racontent, à leur façon, l'histoire du groupe le plus innovant qu'il nous ait été donner de connaître. Plus que n'importe quel commentaire, ABBEY ROAD s'écoute, se mange, se déguste et se ressent car plus que n'importe quel autre album, il est un hymne à l'amour de la Musique. MERVEILLEUX.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Abbey road
Abbey road de The Beatles (CD - 1987)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit