Commentaires en ligne 


15 évaluations
5 étoiles:
 (11)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une référence
FLAMING PIE est véritablement devenu une référence dans la (très importante) production discographique de McCartney, au même titre que BAND ON THE RUN ou RAM. D'excellentes compos, une production quasi parfaite.
On sent l'ombre des Beatles planer; Paul ne renie pas son passé et offre une perle pop inspirée.
A...
Publié le 22 janvier 2005 par renardzz

versus
3.0 étoiles sur 5 DU BON PAULO!
Comme toujours sur les albums de McCARTNEY il y a des pépites qu'on ne se lasse pas d'écouter.Au milieu de titres dispensables émergent FLAMING PIE,son riff piano bastringue irrésistible pour une chanson qui évoque l'apparition magique à l'origine du nom des "BEATLES"... CALICO SKIES est une superbe mélodie, un picking tout...
Publié le 10 février 2009 par Walter


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une référence, 22 janvier 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flaming Pie (CD)
FLAMING PIE est véritablement devenu une référence dans la (très importante) production discographique de McCartney, au même titre que BAND ON THE RUN ou RAM. D'excellentes compos, une production quasi parfaite.
On sent l'ombre des Beatles planer; Paul ne renie pas son passé et offre une perle pop inspirée.
A acquérir sans hésiter une seule seconde !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un album qui ne se démodera pas demain matin..., 24 avril 2002
Par 
Dom (Poitiers) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flaming Pie (CD)
A la première écoute, cet album m'a paru dense et assez nostalgique. Heureusement, l'influence bénéfique du génial Jeff Lynne de Electric Light Orchestra (cf son formidable dernier album "Zoom") a apporté du "peps" par moments, ce qui donne qques morceaux pleins d'énergie vitale... J'y ai retrouvé cette faculté magique de Mc Cartney à nous pondre des refrains inoubliables avec 3 fois rien, un peu de piano, un peu de guitare, et le tour est joué, la magie est là... on a parfois l'impression qu'il a enregistré dans un coin de sa cuisine, pourtant le résultat donne davantage d'émotion que bien des superproductions...à écouter pendant de longues années au coin du feu...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent album, 16 octobre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flaming Pie (CD)
Après un album plutôt électrique, McCartney revient ici à un rock plus primitif et plus efficace. L'effet "Anthology", comme on l'a appelé... McCartney renoue avec ses racines et les années 60/70 sur de nombreux morceaux, comme la chanson d'ouverture "The song we were singing" (qui annonce la couleur...), ou le génial "Youg boy", aux airs de "band on the Run"... Paul n'hésite pas à s'entourer de vieux amis comme Ringo Starr, venu jammer sur "Really love you" et faire les choeurs sur la fin de "Beautiful Night" (qui n'est pas sans rappeler la fin très orchestrale du "Carry that Weight" des Beatles), Steve Miller pour le duo bluesy "Used to be bad" qui est sympa, et George Martin à la production, qui apporte un plus indéniable sur les chansons "Somedays" et "Beautiful Night". Et puis il y a "The World Tonight" et "If You Wanna", deux chansons de tout premier ordre dans la discographie de McCartney. A mes yeux, un de ses 3 meilleurs albums depuis la spération des Wings.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du grand Mccartney, 18 février 2002
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flaming Pie (CD)
5 ans d'attente mais quel resultat, quel surprise, Mccartney des ses oeuvres.
Sans contexte 1 reference de plus.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 grâce et beauté, 21 décembre 2002
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flaming Pie (CD)
après un long silence, paul revient avec un album éclatant, totalement hors du temps, le génie de cet artiste est au rendez-vous, les rocks sont fantastiques, et les mélodies puissantes...
bref, un album maintenant devenu légendaire...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Flammekueche !, 18 janvier 2014
Par 
Hervé J. (Savoie,France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flaming Pie (CD)
INGREDIENTS
POUR LA GARNITURE

1 Kg Fromage blanc à 40%
250 gr Crème fraîche épaisse 30%
500 gr Oignons
500 gr Lard fumé en tranches ou lardons
10 gr Sel
1 gr Poivre
0.1 gr Muscade

POUR LA PATE

1 Kg Farine de type 45
10 gr Levure de boulanger fraîche
50 cl Eau
50 gr Beurre extra-fin ou de Baratte
5 gr Sel
REMARQUES

Nombre d'adeptes considèrent qu'il ne doit y avoir que de la crème dans la garniture d'une tarte flambée. A vous de juger de la proportion fromage blanc/crème qui vous convient.
Pour un rendu plus brillant, une astuce consiste à ajouter un jaune d'aeuf par kilo de garniture.
La qualité des produits est primordiale, veillez à vous procurer un lard fumé de grande qualité auprès de votre boucher préféré.

Flammekueche, enfin Flaming Pie plutôt, est aussi un album de Paul McCartney avec une pochette très laide (presque une constante dans sa discographie).

Certains se sont posés la question de la baisse de qualité après 1966 chez Macca. Il n'est peut-être pas inutile de rappeler que l'original est mort la même année dans un accident de la route. Son clone remplaçant fait depuis ce qu'il peut ( pour la petite histoire, j'ai appris récemment l'utilité de la moustache chez Mc Cartney dans les années 66-67: c'était pour cacher une opération de chirurgie esthétique, le clone ayant un bec de lièvre, véridique! ).

Comme souvent (toujours?) à la première écoute d'un album de McCartney, on trouve cela très moyen. Mais persuadés du génie de Sir Paul, on multiplie les écoutes à la recherche du chef-d'oeuvre caché, on finit par en connaître la moindre note et finalement on trouve tout cela pas si mal.

Flaming Pie est à ranger dans le haut du panier. Certains diront qu'on y entend planer l'ombre des Beatles. C'est exact, mais hélas c'en est juste l'ombre...

Les deux premiers morceaux ("The Song We Were Singing", "The World Tonight") sont assez enlevés mais aussi assez ennuyeux. On y trouve bien quelques arpèges tous droit sortis d'Abbey Road, c'est bien joué, bien chanté, bien arrangé, mais c'est un poil indigeste (peut-être la production de Jeff Lynne d'ELO?). "If You Wanna" vaut surtout pour la guitare de Steve Miller.

"Somedays" voit Paul retrouver sa veine mélodique: joli arpège de guitare, une pincée de celtique (harpe), un passage un tantinet "Rondo Venezziano" sur la fin, mais c'est le genre de morceau que j'aime: la voix de Mc Cartney est magnifique et le morceau ne se perd pas en digressions inutiles.

"Young Boy" nous ramène à l'album "Off The Ground" pour un titre semi-acoustique assez dispensable. "Calico Skies" est assez réussi, joli picking de guitare, mais n'ayant pas l'allant d'un "Blackbird" (sera repris en live). "Flaming Pie" rappelle un peu un "Lady Madonna" assoupi, heureusement assez court. "Heaven On A Sunday" ressemble à du Sade chanté par Macca. James McCartney, le fiston, y exécute un solo de guitare électrique assez douloureux proche du grincement de porte.

"Used To Be Bad" est un blues-rock avec Steve Miller qui rappelle Tony Joe White, sympa, ça réveille et ça fait bouger le pied. "Souvenir" est une jolie sucrerie qui pourrait servir à la BO de La Boum III si Sophie Marceau se décide un jour (arpèges de guitare encore sortis de She's So Heavy dans le catalogue d'Abbey Road).

"Little Willow" commence avec les accords du film 37,2° Le Matin. Dans la veine de Mother Nature's Son, en moins bien (synthés et vocoder un peu envahissants). Really Love You avec "The" Ringo aux baguettes essaie de nous refaire le coup de "Coming Up", mais en beaucoup plus plombé.

"Beautiful Night" est la ballade typiquement McCartneysque qui me fera toujours chavirer: accords de piano simples et entraînants dès les premières mesures, chant bien posé, mélodie du refrain imparable. Evidemment il y a beaucoup de sucre pour une tarte flambée, mais quand on aime on ne compte pas les calories (par contre la reprise speedée de la fin est assez dispensable, cette tendance à souvent vouloir en faire trop...).

"Great Day" qui clot l'album, un genre de blues à claquettes ne sera pas une date inoubliable dans l'oeuvre de Sir Paul.

Au final, un album sympa, à déguster à l'apéro avec un bon verre d'Alsace.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 I have a dream..., 5 mars 2007
Par 
E. Zwygart (Suisse) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flaming Pie (CD)
Je me prend à rêver que Mc Cartney sorte un album de cette qualité chaque année. Il a fallu attendre longtemps, mais ça en valait la peine; le plus mignon des Beatles à enfin retrouvé son savoir-faire, son sens de la mélodie qui accroche et des accompagnements denses et harmonieux. Comme si le fait de s'être penché sur les anthologies lui avait rappelé qu'il était capable de composer des morceaux magnifiques, intemporels et que c'était le moment de le rappeler à la face du monde. Il a eu également la bonne idée de ne pas jouer de tous les instruments lui-même évitant du coup l'effet dilettante monotone et plat qui en découle. Jeff Lynne réalise à nouveau un de ses rêves de jeunesse (faire de la musique avec un Beatle); force est de constater que l'exercice lui réussi à nouveau particulièrement bien et son apport (bien que restant cette fois en retrait) est très bénéfique pour le Beatle en question. George Martin est également de la partie et nous concocte quelques arrangements dignes de sa période d'état de grâce. Tous les titres de l'album sont splendides, les mélodies sont suaves et très bien construites avec des changements de tempos subtils dans plusieurs morceaux. Un des tous meilleurs Mc Cartney (toutes périodes confondues). Un cd à se procurer absolument même si on apprécie que très moyennement l'artiste.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Sir Macca, chapeau bas, 16 avril 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flaming Pie (CD)
Gaucher mais pas gauche l'ancien bassiste des scarabées. Ce mélodiste hors paire réussit un album rock intemporel. Entouré de Steve Miller, Richard Starkey (connu sous le sobriquet de Ringo Starr) "Really love you", du 5ème Beatles George martin "Somedays ; Beautiful night" et de Jeff Lynne (Electric Light Orchestra), Flaming Pie est le fruit d'une intarrissable source d'inspiration et d'un talent indémodable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Paul is back!, 20 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flaming Pie (CD)
C'est un plaisir, tout est parfait. L'instrumentation est simple, il n'y a pas de fioritures...
Les mélodies sont là, les thèmes de Paul McCartney aussi (l'amour, un hommage, l'amour,...)

On écoute, et on ré-écoute!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un don inégalé en son genre des décennies après ses débuts., 22 novembre 2011
Par 
Moonlight on the waters "YHAO8" (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flaming Pie (CD)
J'étais plus Lennon que McCartney, les champs (chants) de fraises et autres cou-cou-que-chou m'emmenant plus loin que Penny Lane (excellent en son genre toutefois).
idem pour "A day in the life" plus John que Paul (même s'il avait fait le pont du morceau).
Même George en tant que troisième homme avait pour moi un charme particulier.
De plus comme par exemple Neil Young un artiste produisant beaucoup et souvent sur près de 40, 50 ans maintenant a fatalement des hauts et des bas.
Mais, est ce l'âge, le mien, Paul m'épate et est une exception : il me suffit de songer à nombre d'artistes comparables de cette génération et qui m'ont tant charmé, il ne reste pratiquement que lui pour avoir gardé le don à un tel niveau.
Don BCBG pour lui : Beaucoup de Classe, Beaucoup de Gout : ce talent, cette facilité ( un des morceaux les plus réussis "Somedays" quand Linda était en simple séance photos) pour les mélodies, les arrangements juste ce qu'il faut.
Album produit seul, quelque fois avec George Martin ( on n'y échappe pas et tant mieux - enregistrement par Geoff Emerick, une vieille connaissance "Fab Four") mais surtout avec Jeff Lynne : Amateur des Move (il avait rejoint le groupe de Roy Wood sur la fin) un peu moins des E.L.O. j'apprécie beaucoup ses productions (Entre autres Harrison ou Tom Petty) dignes de Glyn Johns, force du résultat parce que clarté du travail sonore et musical.
Flaming pie (le morceau éponyme n'est pas des plus réussis par contre) est une autre pierre blanche dans l'oeuvre d'un géant de la pop : comme Ram, Band on the run, Tug of war ou Off the ground, certains albums m'ayant échappé : liste non exclusive.
Monsieur Paul McCartney est un miracle !.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Flaming Pie
Flaming Pie de Paul McCartney (CD - 1997)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit