undrgrnd Cliquez ici Toys Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles8
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:17,91 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Pour son deuxième album studio, sans titre, Donny Hathaway a quitté Chicago pour enregistrer dans le studio new-yorkais d'Atlantic, avec les musiciens du label : Cornell Dupree, Chuck Rainey, Curtis King, et on retrouve bien sûr Cissy Houston ou Myrna Smith dans le choeur. C'est dire la qualité d'exécution et le sens du swing qu'on trouve dans ce disque, qui est une pure merveille. La première face, en particulier, est conçue comme un seul mouvement, sans rupture de ton au long de ses quatre chansons. L'impression est celle d'une longue et magnifique prière, car de tous les chanteurs noirs de sa génération, Donny Hathaway est peut-être celui qui est resté le plus près des racines religieuses de la soul music, et ici plus qu'ailleurs. Au-delà du gospel stricto sensu, dont on trouve peu de traces stylistiques sur ce disque intimiste et lent, c'est un recueillement, quelque chose d'hymnique, une aspiration spirituelle. Giving Up est une immense complainte sur la rupture amoureuse avec solo de King Curtis. A Song for You est carrément un des plus beaux moments de la musique enregistrée, que je vous laisse découvrir. He Ain't Heavy, He's My Brother, Magnificent Sanctuary Band et Put Your Hand In the Hand, sont plus directement religieux. Sans aucun doute le meilleur album studio de Hathaway (et il est bien dommage qu'on ne connaisse souvent que le live de 1972, magnifique il est vrai) et un vrai classique de la soul music.
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dans ce deuxième album studio daté de 1971 ( situé entre Everything is Everything et Extension of a Man ), le talent de Donny Hathaway est visible à chaque instant. Talent de chanteur, bien sur, mais aussi de pianiste et d' arrangeur.

Les deux morceaux d' ouverture donnent tout de suite le ton - généreux et mélancolique - avec pour "Giving up" un condensé de soul raffinée aux accents jazz, et pour " A song for you" un moment doux et magnifique, à mi-chemin entre le blues et le romantisme européen du 19ème siècle.
Un art du mélange et de la rencontre, donc, sans fioritures ni faux-semblants. Car chez Donny Hathaway, de même que les talents sont pluriels, les goûts sont multiples et pèsent du même poids sur la balance. Sa voix éblouissante peut se mêler à des arrangements quasi-Mingusiens comme à un solo de sax gorgé de soul ( King Curtis sur "Giving up" )...

Appuyé par une rythmique ultra-solide ( Cornell Dupree à la guitare, Chuck Rainey - entendu par exemple chez Steely Dan - à la basse, Al Jackson - de Booker T and the MG's - à la batterie... ) et un ensemble king-size à géométrie variable selon les morceaux ( choeur, cordes, et vents ), Hathaway a toutes les clés en main pour donner corps à son génie musical. Avec une majorité de ballades qui en font un album A PRIORI moins percutant que Everything.. ou Extension.., le disque est globalement doux et apaisant, l' idéal après une dure journée ! Encore que... le gospel grand format de "Magnificient sanctuary band" ou "I Believe in music" ( réjouissante profession de foi ) et le bonus track "This Christmas" ont de quoi réveiller - et faire danser - tout un régiment.

Bref, un disque à prescrire aux gens stressés, pour ses superbes mélodies mises en apesanteur par des harmonies subtiles ( voir l' aérien "He ain' t heavy, He' s my brother", ou le très délicat "Take a love song" )...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2011
Inutile de rajouter des louanges à un album qui les collectionne déjà depuis des lustres.
Parlons plutôt de l'artiste. C'est le terme qui convient le mieux à cet homme. Sacré "l'une des Plus belle voix du 20° siècle", Donny Hathaway sortait en 1971 cet album considéré comme son plus beau et y proposait entre autre le classique "A song for you", célébré à travers le temps comme l'une des plus belles chansons de la création...

Elevé dans le gospel dès l'âge de 3 ans, pianiste surdoué depuis l'enfance, le monsieur ne livrera en tout que trois albums studios réalisés au début de sa courte carrière, puisqu'elle ne durera que dix ans, le musicien de se suicider à l'âge de 34 ans (Il réalise également la BO du film "Come Back Charleston Blue" en 1972 et un album en duo avec sa femme Roberta Flack. Depuis, les producteurs sortent régulièrement des compilations avec un ou deux inédits, en public ou en studio...).
Cet album est le second de ses trois pépites. Il est à la fois dans la lignée du précédent et bien différent. C'est un manifeste et une œuvre-somme à lui tout seul, puisqu'il cristallise un style musical qui, si on continue à trouver ce disque dans le rayon "soul", n'appartient finalement à aucun genre en particulier. Tout au plus peut-on lui apposer une étiquette "Black".
En effet, l'œuvre déroule tour à tour des ballades blues ("Giving Up", "A song for you", "Little girl"), des hymnes gospel ("I Believe In Music", "Put Your Hand In The Hand"), des slows orchestrés ("Take a love song") et quelques morceaux plus ou moins inclassables, quelque part entre la pop ("This Christmas") et le... on ne sait pas trop ("Be There" et son passage très "La Croisière s'amuse") ! Mais, comme par magie, le tout sonne comme une pièce unique et harmonieuse qui peut s'écouter en boucle sans lasser l'auditeur. L'intro, avec le très long et très doux "Giving Up", est une expérience poignante et frissonnante qui a raison de moi à chaque écoute ! Quelque chose de mystique !

Mystique, l'album l'est à plus d'un titre puisque l'artiste fait de Dieu un de ses thèmes de prédilection. Mais parlons d'autre chose.
Si Donny Hathaway est aujourd'hui surtout connu pour son album "live" (datant de 1972 et considéré comme l'un des plus beaux enregistrements live de l'histoire !) et son tube "The Ghetto" (présent sur le 1° album et fort différent de ce que vous trouverez ici), C'est pourtant bien ce second album, ainsi que le suivant ("Extension Of A Man"), qui représentent toute l'originalité et la quintessence d'un immense artiste, qui a su dépasser le patrimoine musical dans lequel il a grandi pour transcender son art en le menant là où personne ne l'avait fait et ne le fera d'ailleurs plus jamais après lui.

Attention, génie !
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2006
Un vrai album d'artiste, avec un début, un milieu, une fin - ou des retours gospel -, le tout savamment orchestré avec la grâce la plus trempée de la Soul, j'ai nommé monsieur Donny Hathaway. Si cet Album complet qui apporte une définition étonnament moderne à la Soul est à ce titre indispensable, s'il faut avoir cette oeuvre d'art chez soi pour la VIVRE en fermant les yeux, c'est surtout parce qu'en écoutant "Giving Up", il est plus que probable de ressentir une découverte mystique, bien intérieure, telle une exploration animée par le souffle de Donny. Ici, les tons changent, la voix, le rythme, Hathaway sait s'adapter et compose un véritable bijou humaniste, rempli de Paix, d'Amour, d'Espoir, jamais aussi racé depuis les grands titres de Marvin Gaye ou ceux de Sam Cooke. Le morceau en question est une hallucinante imploration où la musique assure la pointe du voyage : tout est dans l'écoute, et Donny nous accompagne, lui qui ne fait qu'un avec je ne sais quelle divinité. Premier morceau qui rappelera "Have a talk with God" à Stevie Wonder pour ses Clefs de la Vie ; quant au suivant, "A Song for You", le commentaire en-dessous a raison : c'est tout simplement l'un des plus beaux diamants de la musique chantée. Si ces 10 chefs-d'oeuvre musicaux relèvent tous du génie extatique en pleine maîtrise de son âme, il faudra surtout noter que "Put Your Hand in The Hand", "He ain't Heavy, He's my brother", "Magnificent Sanctuary Band" sont des titres qui nous permettent d'affirmer sans un réel risque que leur auteur a été, est et restera, le Soul-Man le plus habité par la Grâce. Parce que cet album est un véritable miracle.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2015
Second album studio, moins réputé et reconnu que l'immense "Live", "Donny Hathaway" (1971) reste bien pourtant l'oeuvre la plus personnel et intimiste du grand musicien-auteur-compositeur et probablement mon album préféré de sa trop courte carrière. Aux confins du jazz, du gospel, du classique et du rythm'n'blues, cet album est une véritable cure de bonheur merveilleusement accompagné du groove, du feeling, de la voix fabuleuse d'Hathaway, ré-haussé de mélodies éternelles ("A song for you") et d'arrangements relativement sobres. Moins rythmé que le précèdent opus, celui-ci se veut plus doux, plus aérien, plus sombre mais chaque titre présent ici, bien que n'étant composé majoritairement que de reprises, confine au sublime ou au grandiose.... une grande palette d'émotions nous est clairement dévoilé dans ce recueil, qui démontre une fois de plus que l'influence bien mal reconnu du grand Donny n'est plus à faire. Rien que l'intro "Giving Up" me donne la chair de poule... la suite n'est pas moins bandant. Fermez les yeux, écoutez!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 septembre 2015
LE TOP CHEZ DONNY SI PAS ARGENT ACHETER SEULEMENT CELUI CI PAS BESOIN D'EN PRENDRE D'AUTRES VOUS AUREZ LE DISQUE SOUL QUI MERITE D'ETRE DANS LES 10 DISQUES ESSENTIEL DE TOUS LES TEMPS
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2012
Ici aussi tout est dit Ce commentaire ne va rien apporter de plus ,mais pour faire simple, s'il ne faut en acheter qu'un , choisir le "live" avec l'incontournable "Ghetto"
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2007
Un vrai album d'artiste, avec un début, un milieu, une fin - ou des retours gospel -, le tout savamment orchestré avec la grâce la plus trempée de la Soul, j'ai nommé monsieur Donny Hathaway. Si cet Album complet qui apporte une définition étonnament moderne à la Soul est à ce titre indispensable, s'il faut avoir cette oeuvre d'art chez soi pour la VIVRE en fermant les yeux, c'est surtout parce qu'en écoutant "Giving Up", il est plus que probable de ressentir une découverte mystique, bien intérieure, telle une exploration animée par le souffle de Donny. Ici, les tons changent, la voix, le rythme, Hathaway sait s'adapter et compose un véritable bijou humaniste, rempli de Paix, d'Amour, d'Espoir, jamais aussi racé depuis les grands titres de Marvin Gaye ou ceux de Sam Cooke. Le morceau en question est une hallucinante imploration où la musique assure la pointe du voyage : tout est dans l'écoute, et Donny nous accompagne, lui qui ne fait qu'un avec je ne sais quelle divinité. Premier morceau qui rappelera "Have a talk with God" à Stevie Wonder pour ses Clefs de la Vie ; quant au suivant, "A Song for You", le commentaire en-dessous a raison : c'est tout simplement l'un des plus beaux diamants de la musique chantée. Si ces 10 chefs-d'oeuvre musicaux relèvent tous du génie extatique en pleine maîtrise de son âme, il faudra surtout noter que "Put Your Hand in The Hand", "He ain't Heavy, He's my brother", "Magnificent Sanctuary Band" sont des titres qui nous permettent d'affirmer sans un réel risque que leur auteur a été, est et restera, le Soul-Man le plus habité par la Grâce. Parce que cet album est un véritable miracle.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)