undrgrnd Cliquez ici Baby Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles7
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CDModifier
Prix:11,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Une constante dans la musique de Donny Hathaway : tout est parfaitement à sa place, rien n' est en trop et rien n' y manque. Un feeling permanent, une oeuvre courte ( 3 albums studio, 3 albums live dont un posthume ) mais inégalable car incomparable. ( Autant dire tout de suite, donc, que si vous craquez en écoutant Everything is everything, il est fortement recommandé de vous procurer ses autres disques ! )

Ici, et dès les premiers titres, le coup de coeur est inévitable pour tout amateur de soul soyeuse mêlée de funk, de jazz et de gospel. Poussées vocales délirantes, doigts de fée pour créer des arrangements intelligents et irrésistibles, claviers polychromes et chatoyants... Dès ce premier album paru en 1970, Donny Hathaway fait montre d' un talent hors-norme et multiple. Ajouté à cela un jeu collectif ahurissant de maîtrise ET de plaisir avec des complices de premier choix, et c' est une ribambelle de petits chef-d'oeuvres qui nous est offerte ici : la reprise du "Misty" d' Erroll Garner, gorgée de soul doucement mélancolique, le blues chaloupé de "Tryin' times", le jazz déjanté et festif de "Sugar Lee", ou les grooves imparables de "Voices inside ( Everything is everything )" et de "I Believe to my soul" de Ray charles, portés par des arrangements de cuivres explosifs ( façon STAX des années 70 )...
On peut aussi se régaler du grand classique "The Ghetto" ( qu'il reprendra quelques années plus tard dans son disque Live ) où Donny montre son usage remarquable du Fender Rhodes ( LE clavier phare de l' époque, notamment chez Miles Davis, Herbie Hancock ou Chick Corea ).

L' album aurait pu se cloturer sur la reprise méditative et passionnée de la chanson - culte - de Nina Simone "To be young, gifted and black", mais Rhino/Atlantic a eu la bonne idée d' ajouter en bonus-track la sublime ballade "A dream" - composition d' Hathaway - qui a l' impact émotionnel et la beauté lumineuse d' une chanson traditionnelle.

Au final, ce premier album extrêmement prometteur ( qui délivre une musique impérissable et "old-school" dans le bon sens du terme ) est le premier d' une série de trois chefs-d'oeuvre indispensables, avant l'album éponyme Donny Hathaway qui sortira l' année suivante, et Extension of a Man en 73.
0Commentaire8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2006
Le premier album de Donny est encore une fois une perle. Il y parle de sa foi dans "thank you master" puis reprends Nina Simone

"to be young, gifted & black" dans son affirmation de sa négritude et le standard d'Erroll Garner "misty" et puis le reste est tout aussi magnifique. Son morceau fétiche "the ghetto" est également présent. Encore une fois il faut avoir ce disque chez soi, c'est une nécéssité par ces temps troublés.
0Commentaire6 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2015
Un classique à écouter encore et encore. Mac connu Donny Hataway en a pourtant influencé plus d'un et pas des moindres.A découvrir obligatoirement ou à redécouvrir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2007
Thank You Master For My Soul. Ce titre est, à mon sens, l'un des meilleurs hymnes de la Soul dans ce qu'elle a de plus élevé, en revenant à la source du Pur Gospel, sonnant comme une Preuve. Thank You Master For My Soul, dès la première note, il faut fermer les yeux pour tout comprendre. Transcendant.
Le reste touche au divin.
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2002
Donny est chrétien, et si comme bcp d'artistes talentueux il est mort trop tôt, c'est avec Aretha Franklin et autres Ray Charles un classique à déguster avec d'autant plus d'attention que l'histoire n'a pas vraiment retenu sa prestation... Aujourd'hui, Donny a fait des petits, ex Alicia Keys, Lauryn Hill... Pour un retour aux sources, c'est un disque a avoir, à écouter et à réécouter.
0Commentaire6 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2009
Un excellent album de Mr Hathaway avec un gros son proche de ses live. Particularité de cet opus, c'est qu'il peut à la fois être écouté dans le calme, la lumière tamisée, pour la relaxation, et en poussant un peu le son on retrouve une autre ambiance, et un blues qui déménage. Mais pourquoi ce surprenant bonus, déplacé et anachronique, oeuvre de jeunesse ou gag ???
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2009
C'est grand, c'est énorme, c'est incontournable. Et n'oubliez pas de vous jeter sur les 2 lives de Monsieur Hathaway. Sans aucun doute le plus grand soulman, même si ce n'est pas le plus connu ...
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,83 €
20,33 €