undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles14
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
11
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Premier album d'un des plus grand groupe de rock (toute catégorie confondue) des USA.
Tout est ici parfait, chevillées autour des deux batteries de Butch Trucks et de JJ Johanssen, les guitares ont la part belle, les glissades du merveilleux Duane Allman et les chorus acidulés de Dickey Betts, l'orgue Hammond et la voix du frangin Gregg, et la rythmique chaloupée du bassiste Berry Oakley ne sont pas en reste.
A mi chemin entre le blues noir de T Bone Walker et Elmore James et la country rock, Allmans Bros fut ce que furent les Bluesbreakers de John Mayall trois ans plus tôt en Angleterre, le révélateur que des blancs (enfin 5 blancs et un noir) pouvaient faire (presque) aussi bien que leurs ainés de couleur.
Contient avec son successeur "Ildewild South" les standards qui feront de l'historique live au Fillmore East le plus grand live jamais enregistré de ce coté de l'Atlantique.
Toujours vivants malgré de nombreux drames, les Allmans Bros sont les grands frères de tous les groupes de Southern Rock.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Groupe américain originaire de Macon en Géorgie, la formation des frères Duane et Gregg Allman compte parmi les pointures du rock sudiste. De bar en bar, les Allman, Betts, Oakley, Trucks et Jay Jay Johanson vont rendre populaires les mélodies et le son de ce genre musical. Le Sud des Etats-Unis est le territoire où ils vont sévir. Avec leurs cheveux longs, leurs baccantes tombantes et leurs tenues cuir et clous, ces hippies sudistes séduisent le milieu des bikers et des Hell's Angels. Sa popularité se faisant croissante, un premier album paraît. Eponyme dans un ton essentiellement blues-rock, apprécié par la presse, mais ignoré par le public. Dreams, et Whipping Post (titre figurant dans la liste des morceaux ayant marqué le rock) posent les jalons de ce que va être ce groupe et deviennent incontournables dans les concerts du groupe. L'album, sorti en 1969, recèle une excellente musique. Il est réédité en 1972 (Beginnings) sous forme de double (album éponyme + Idlewild South). Ce LP s'ouvre par un instrumental, Don't Want You No More de Spencer Davis, une sorte de locomotive qui tracte dans son sillage, avec force, talent et complémentarité (quel line-up que celui-ci) 6 autres wagons-titres solides, accrocheurs, et ce, jusqu'au terme et au sublime Whipping Post. Aucune faille, entretemps. Le train Allman Brothers est sur les rails de la gloire. C'est une révélation. S'il est un reproche que l'on peut faire valoir à propos de cet album, c'est sa longueur. Il est beaucoup trop court pour la beauté de son blues rock et le plaisir, l'émotion qu'il suscite ! Duane Allman, le génial guitariste et légende du rock, est omniprésent. Berry Oakley affiche des grosses qualités à la basse. Les deux potes mourront jeunes et dans les mêmes circonstances, au même endroit, à un an d'intervalle. Il est des légendes qui ne s'inventent pas. Pour moi, cet album est un inévitable classique du rock à posséder. Pourquoi un tel monument du rock est-il passé entre les gouttes du succès ? Difficile à expliquer, si ce n'est le peu d'engouement et de popularité qu'avait, au moment de sa sortie, le blues rock.
22 commentaires|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2012
Comme premier album, je ne peux que saluer les Allman Brothers Band qui est un groupe plus que complet : Tout d'abord l'excellent Gregg Allman qui nous montre à travers les pistes son jeu d'orgue puissant et raffiné ainsi que sa voix exaltante, le prodigieux Duane Allman aussi rapide que la foudre sur de la slide, Dickey Betts qui accompagne merveilleusement Duane et qui nous montre aussi son talent de guitariste, Berry Oakley porte toute la musicalité du groupe ainsi que le rythme sur sa basse lourde et entrainante, Butch Trucks, batteur génial et discret qui mène le tempo et enfin "Jaimoe" qui rend le côté original de l'album grâce à ses percussions et ses congas.
L'album commence sur Don't you want no more qui mène tout de suite l'auditeur dans le battement du pied et dans une séance de air guitar. Cet instrumental est un medley avec la chanson suivante : It's Not My Cross to Bear qui est une petite ballade de blues tranquille. Ensuite, survient Black Hearted Woman, l'energie recommence les congas et les solos se font entendre. Vient un classique du blues , Trouble No more, les solos de Betts et d'Allman à la slide sont merveilleux. Love Hungry Woman est une chanson stylée et energique et une des plus courtes bref on ne se lasse pas de cette chanson. Dreams calme le jeu, et est la seule chanson qui sort du contexte blues. Une des plus connues et un classique de ce groupe. ET ENFIN...Whipping Post...Je ne peux pas décrire cette chanson tellement elle est enchanteresse ! Le ton est tranquille au début la basse mène la danse et ensuite vient un crescendo avec le duo de la voix de Gregg et des solos d'Allman. La voix de Gregg au refrain est un don du ciel, son hurlement "Down to the Whipping post !" est magique et laisse l'auditeur sans voix.
Bref je vous recommande ce petit cd, ainsi que le live "At Filmore East" qui est aussi génial.
Les Allman Brothers, selon moi, n'ont jamais réussi à retrouver l'aura qui sommeille dans cet album.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2003
Ce premier album des ABB allait poser les bases de leur style: deux batteries, deux guitares, une basse, un orgue et un chanteur, qui se fondent dans un style blues rock qui sent bon le sud des USA.
Il s'agit d'un album studio, donc un peu plus structure que le live mythique au Fillmore East, mais qui a garde toute sa fraicheur, sa spontaneite et son entrain
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'avantage lorsqu'on est un peu inculte, voire une buse comme moi, en matière de Southern Rock, c'est que l'on peut encore à un âge avancé faire de belles découvertes: j'avoue misérablement que je n'avais jamais écouté le premier album éponine de l'orchestre des frères allemands! (plus tard, Derek le neveu du batteur, futur membre du groupe, épousera Susan Tedeschi pour rester dans la mouvance teutonne).

Ce disque est une petite merveille, un peu comme le Bluesbreakers de John Mayall avec Clapton, mais vivant. J'ai beaucoup aimé par exemple le "Black Hearted Woman" très hendrixien, période Electric Ladyland. Je n'étendrai pas plus loin mon analyse musicale, d'autres l'on fait avant moi beaucoup moins bien.

Je voudrais plutôt faire passer un message aux nouvelles générations: si vous comptez faire et de la musique et de la moto (c'est pas incompatible, regardez Johnny !), apprenez d'abord à très bien conduire votre bécane, vous aurez tout le reste de la vie pour parfaire vos gammes! Et puis évitez les Harley-Davidson (Je veux une Harley, Tome 1 : La vie est trop courte !), c'est bien pour les labours, mais prendre un virage avec, même si vous êtes un spécialiste de la slide comme Duane, n'y comptez pas trop !

Pour certains , cet album est trop court, pas pour moi car lorsque le temps vous est compté, ça permet d'en écouter plus dans une journée.
22 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2014
Tous les commentaires vont dans le même sens et je suis pleinement convaincue que cet album permet ouvre les portes de la réussite à The Allman Brothers Band.
Ils sont bons, très bons même... La réussite de cette album en est la preuve.
Grace au format cd on peut écouter cet album partout.
Bravo... car tout est merveilleux et rien n'est à jeter dans les divers morceaux de musique.
J'adore et je vous conseille vivement de vous procurer cet opus phénoménal.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2014
pour tous les amoureux du blues revu et corrigé a la manière rock ,c'est ce disque qu'il vous faut. de cette manière de jouer ,sortira deux ans aprés "live at fillmore east" ,et c'est pas peu dire qu'il est à ce jour considéré comme l'un des dix meilleurs albums live jamais sorti ,mais commencez par celui ci ,car se sont les racines de leur musique!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2015
excellent premier album des ABB . Le cd est court, comme l'original, mais la musique est essentielle et intense. Un vrai régal pour ceux qui comme moi aiment les grandes envolées de guitares joyeuses , n'oublions pas le batteur qui fait un travail formidable. L 'ensemble m'a permis de réécouter une musique que j'avais acheté dans les années 70 en vinyles sous forme de "2 original of " ( avec idlewild south ) le deuxième disque des ABB tout aussi excellent sinon meilleur et que je viens aussi de racheter.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Au début des années 70, il n'y avait qu'au Marché aux Puces de St Ouen qu'on trouvait des raretés musicales. J'étais donc dans une échoppe du marché Biron (je crois), je regardais des LP dans un casier et je me suis arrêté sur la photo (qui est celle du CD). Le genre de photos, de types et d'endroit qui branche immédiatement. Des chevelus dans ce qui semblait être une résidence sudiste, c'était plutôt détonnant surtout après Easy Rider.

Je paye le disque à vue, un ATCO, puis une fois rentré, le pose sur la platine. Et là Boum...du blues juteux, un son de guitare exceptionnel, une rythmique blindée. Tout y passe d'un seul tenant. Ca ouvrait directement sur le blues électrique.. Bien sur, on finit toujours par tomber sur Muddy Waters, Elmore James et toute la kyrielle des Pères Fondateurs. Mais là, c'était explosif, puissant, énergique, carré.

Ca n'a pas pris une seule ride. C'était grand, ça le reste. Suivront Idewild (superbe) et l'incontournable "Live at Fillmore East".

Si Duane Allman n'avait pas, stupidement, trouvé la mort à moto dans un virage à la sortie de la ville de Macon (Géorgie)-le bassiste Berry Oakley se tuera au même endroit l'année suivante-il serait, à n'en pas douter, devenu un des Majeurs de la Planète Rock.

Putain de moto.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2016
pour son 1er album l'Allman Bros band frappait un grand coup...de maitre dont ll'onde de choc se fait encore sentir aujourd'hui tant leur musique est toujours aussi actuelle!
Du blues teinté d'une dose de rock fait maison avec une créativité formidable. LE groupe est en osmose totale ,leur son est énorme et Duane vole très haut.
un CD incontournable
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
25,65 €
23,42 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)