undrgrnd Cliquez ici Baby Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles16
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 septembre 2010
Un des plus grands albums de TYA,selon l'aveu même des musiciens,avec le fabuleux "I'd love to change the world".Et un Alvin Lee presque sobre dans son jeu qui révèle tous ses talents de compositeur.
0Commentaire6 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2013
D'aucuns prétendent que la guitare se fait ici plus discrète: non. Mais comme elle est souvent sèche, elle marque moins certains esprits. Ceci dit, le bel Alvin, tire plus que jamais la couverture, faisant jouer la formation en 1+3. C'est d'ailleurs lui qui dissoudra TYA ...pour faire quoi ensuite? Lire la presse à ce sujet suite à son départ vers d'autres cieux (RIP Alvin)
Alors, c'est vrai, ce disque est abouti (parler de rock FM est lui faire injure), les compos tiennent beaucoup mieux la route que précédemment, et la guitare excelle toujours. Mais que de gâchis quand on laisse quasiment sur la touche un clavier de la trempe de Chick. Ce disque est très bon, il eût été excellent si Alvin avait laissé Chick faire autre chose que des nappes d'orgue a minima (One Of The Days), presque rien du tout sauf le coda (Here They Come, Let The Sky Fall), quelques arpèges seulement dans le premier passage instrumental de Over The Hill (un morceau taillé sur mesure pour piano, cordes et guitare, pourtant). Et que dire de Baby, Won’t You Let Me Rock ‘n’ Roll You qui aurait constitué un sommet avec un piano mixé plus en avant et jouant un solo, outre celui de la guitare (Me and My Baby, c'était pas mal, non?)
Quand bien même un ou deux leaders apparaissent indispensables, le public aime d'abord la notion de groupe. Alors là forcément, trop c'est trop. A. Lee a oublié "TYA", "Undead" ou "Stonehenge". Et à avoir voulu ensuite jouer les Mick Jagger ou autres Ray Davies ...il a obtenu en solo les mêmes résultats que ces derniers!
Bref, avec A Space In Time, on est passé à côté d'un joyau.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2010
Cricklewood green était déjà bien réussi mais le groupe en quelque sorte réalise son patronyme, il y évolution et les sources blues, rock sont aussi préservées.
Affaire de gout, les amateurs de performances à la « goin' home - Woodstock exclusivement seront déçus mais si on souhaite un rock alliant énergie et harmonie, simplicité et effort de production, alors certains titres sont de vraies réussites.
« I had love to change the world » ( 1971 : « tax the riches, feed the poors » sans commentaire !) Ou "Over the hill" avec des cordes, proposent aussi de l'acoustique avec arpèges.
Mis à par "Uncle Jam" sympathique coda les trois morceaux précédents, quasi derniers : «Let the sky fall » - « Hard monkeys » et « I've been there too » vont vraiment dans le sens de la dite évolution : bien équilibrés et produits.
Deux ans plus tard, Alvin Lee sans le groupe mais avec Mylon Lefevre et quelques amis célèbres dans « On the road to freedom » ira vers cet équilibre entre énergie, mélodie, harmonie.
A conseiller aussi
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2009
1971 : auréolé des succés précédents,de Woodstock et de "I'm going home",élevé au rang de guitar hero, Alvin Lee leader et lead guitariste du combo jazz-rock-blues Ten Years After amorce le changement...mais pas la rupture!Changement de maison de disques d'abord en quittant Deram(qui a publié tous les albums précédents)pour Chrysalis(label à l'image plus progressive qui est notamment celui de Jethro Tull)et changement d'orientation musicale en devenant plus pop(l'album suivant Rock'n'roll music to the world accentuera la tendance),plus léché sans pour autant se renier.Les quatre lascars s'en tirent bien(écoutez le remarquable One of these days,le jazz d'Uncle Jam ou le rock de Baby won't you let me rock'n'roll you).A (re)découvrir surtout remasterisé.
0Commentaire9 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2010
"Ten years after" est connu aujourd'hui pour avoir été un groupe 70's dont le guitariste était un des plus rapides de l'histoire du rock. Franchement, qu'est-ce qu'on s'en fout ! C'est injuste pour ces musiciens et pour le guitariste en question, qui chante et compose cet album. Et vous savez quoi ? c'était un authentique compositeur ! Ce LP, plus que les autres, en est la preuve définitive.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2006
Des cordes dans le rock c'est possible et bien fait. Le plus bel album de T.Y A. Du classique au jazz tout y passe sans nous lasser bien au contraire .
0Commentaire14 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2007
En 1971, Alvin Lee et sa bande ont déjà signé des albums excellents : le jazz/blues "Stonehenge", le tubesque "Ssshhh" et le très bon "Crickelwood Green". Mais, comme tout groupe de légende, il leur fallait une pierre angulaire et la voilà !!! Dans ce chef-d'oeuvre, si bien nommé "A space in time" les TYA signent un disque complet, miroitant de milles influences. Entre Folk, Blues, Rock quelle claque !!! Et la chair de poule en plus !!! A posséder absolument dans une bonne disco de rock !!! UN MUST !!!
0Commentaire11 sur 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Alvin Lee en pleine forme, voici sans aucun doute le meilleur disque de Ten Years After. Les morceaux sont bien structurés, le son très très bon, et la guitare d'Alvin Lee intervient toujours au bon moment.

Ecoutez le! Vous ne devriez pas être déçu.
0Commentaire10 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 septembre 2001
Voici sans doute le meilleur album de TEN YEARS AFTER, en tous cas le plus abouti. Un son plus "léché", des compositions plus travaillées. Bref, un GRAND disque de Rock.
0Commentaire13 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2016
du vrai tya dans toute sa splendeur ! oublié woodstock et "i'm going home" ,et bonjour "one of these days" (du vrai blues).."i'd love to change the world" ballade magnifique,"baby won't you let me rock'n roll" vrai rock ...bref ,que du bonheur!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,16 €
11,99 €
10,99 €