Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Simplement magique, 27 mars 2012
Par 
Nicolas - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Six Suites pour violoncelle solo (CD)
Dans cet enregistrement, Peter Wispelwey a marqué un grand coup 10 ans après son professeur Anner Bylsma, mais cette fois d'une facon plus apaisée et paradoxalement encore plus révolutionaire et insolente.

Pour un habitué des versions classiques, cette facon de jouer peut déconcerter et paraitre superficielle, mais elle est pour moi à la fois enivrante et touchante peut-être pour les raisons suivantes:

Les danses de ce thuringien bien ancré dans la réalité (mais qui les utilise aussi dans ses oeuvres religieuses les plus profondes) nous sont restituées comme elles sont écrites. Loin d'être superficielles, elles se révèlent hautement spirituelles et leur rythmes envoutants produisent un effet chamanique qui transcende et apaise.

Wispelwey n'a pas seulement compris les principes de réthorique baroque (cette musique a besoin de groupements de notes distincts entrecoupés de silences et de respirations pour exprimer sa puissance rhéthorique) mais il les exprime de facon naturelle, comme si c'était sa langue maternelle.

L'interprète s'efface complètement devant le discours. Pourtant en jouant de manière extremement baroque et independante, il fait également preuve d'une grande insolence en se distanciant non seulement de la tradition classique du violoncelle, mais aussi de la facon puissante, robuste et un rien rugueuse que son professeur Anner Bylsma à de jouer Bach.

Pour la première fois, une version baroque est enregistrée de facon optimale pour rendre au violoncelle baroque sa pureté sonore avec à la fois ce qu'il faut de réverberation mais aussi une très belle definition. Les bruits de respiration de l'interprète et les bruits de percussions sur l'instrument (probablement dus à un des micros placés trés près) s'intègrent très bien au flux de la musique et parfois contribue au caractère envoutant de ces danses (ce qui n'est pas le cas dans beaucoup d'autres enregistrements).

Ce violoncelle Barak Norman de 1710 a la même capacité que les violes de gambe a exprimer les voix humaines et Wispelwey l'utilisent très bien en ce sens. D'ailleurs, à certains moments, on ne peut s'empêcher de penser à la poésie et l'art envoutant du grand Jordi Savall (lui grand utilisateur des instruments de Barak Norman).

La seconde version de wispelwey est également réussie, mais cette version insolement simple mais extrêmement élaborée et aboutie sur le plan rythmique reste ma préférée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un disque pour Audiophile Mélomane, 29 décembre 2005
Par 
HERVÉ Thierry "Audiophile Mélomane" (France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Six Suites pour violoncelle solo (CD)
En 1990, Pieter Wispelwey alors tout jeune musicien, enregistrait les Suites pour violoncelle sur instrument d’époque et déjà sa vision suscita un vif intérêt. Huit ans plus tard, et sur le même instrument du 17ème siècle, il s’attaque de nouveau à cette œuvre majeure pour tout violoncelliste. On y décèle une évidente maturité confirmée par la richesse et la générosité de son jeu. Des nombreuses versions de qualité disponibles, je considère celle-ci comme la plus profonde et la plus lyrique. La prise de son nous restitue le naturel des timbres de ce superbe instrument ainsi que l'acoustique du lieu dans lequel ces pièces ont été captées. Un disque de chevet vers lequel on revient sans cesse malgré de nombreuses autres références. Un disque prodigieux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Six Suites pour violoncelle solo
Six Suites pour violoncelle solo de Pieter Wispelwey (CD - 2007)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit