Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le coup de poing !, 22 septembre 2004
Par 
earthlingonfire - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Elektra (CD)
Solti est ici fidèle à lui-même, tonique jusqu'à une certaine brutalité. La prise de son est typique des enregistrements Decca de l'époque, assez artificielle, individualisant et durcissant les timbres, ce qui accentue encore la direction de Solti. Cette approche débridée, qui emporte le drame (en un acte) d'un tenant, personnages liés les uns aux autres par une trop grande proximité, sert plutôt bien le retour à la violence originelle de la tragédie grecque voulu par Hofmannstahl avant même Strauss. Hormis une Chrysothémis assez indifférente malgré sa compétence et même son engagement (rien de honteux, donc), la distribution ne souffre guère de reproches, dominée par une Clytemnestre (Regina Resnik) hallucinante par sa vérité dramatique faite d'outrance, n'hésitant pas à hacher la ligne (l'écriture vocale du personnage le requiert), et en Électre par une Birgit Nilsson, qui ne s'est jamais autant rapproché d'un vrai soprano hochdramatisch qu'ici, déployant des couleurs variées et une véhémence qu'on n'attendrait pas forcément d'elle. Avec Inge Borkh, Astrid Varnay et Christl Goltz, elle règne sur la discographie du rôle d'Elektra comme ce coffret règne sur celle de l'opéra.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un son de studio clair, une distribution homogène, 17 janvier 2014
Par 
Pèire Cotó (Occitània) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Elektra (CD)
Il s'agit d'une des éditions de l'Elektra de Solti. Sauf erreur, on la retrouvera dans l'édition Universal des opéras de Richard Strauss Richard Strauss - Complete Operas, qui paraîtra le 3 février 2014.

Beaucoup des grandes versions d'Elektra sont des enregistrements publics, souvent anciens et d'un son précaire. Cette version de studio a au moins l'avantage d'une certaine modernité sonore, ce qui contribue à son importance dans la discographie.

Solti, avec sa tendance à la brutalité un peu sommaire, que les options de Decca ne font qu'accentuer, a donc choisi de traiter durement une oeuvre dure en elle-même; c'est juste donc, mais ce peut être aussi un pléonasme. L'alternative me fait hésiter et cette version me convient plus ou moins selon les moments. Pour avoir connu l'œuvre par elle, je sais que cette insistance sur un expressionnisme où même l'orchestre paraît hurler, pas seulement les personnages, ce soin mis à s'approcher de la vulgarité, ne sont peut-être pas la meilleure voie d'accès à cette oeuvre éprouvante, qu'un tel enregistrement rend plus éprouvante encore. En revanche, quand on s'est familiarisé avec Elektra, on appréciera aussi la version Solti, d'autant plus que le studio a permis d'éviter les coupures que la difficulté et la longueur du rôle principal rendent pratiquement nécessaires sur scène. Mais ne commencez pas par elle, à mon avis (avec ces réserves, ma note serait 4,5 étoiles, j'arrondis à 5...).

Parlons de la distribution. Nilsson, la quarantaine très avancée, réussit à avoir presque la voix d'une jeune fille, c'est manifeste dans son premier monologue "Allein ! Weh, ganz allein". Après tout, l'étymologie qu'on donne du nom d'Elektra serait " Celle qui n'a pas connu le lit (conjugal)", la psychiatrie mycénienne écrit ici une ordonnance implicite pour guérir les déséquilibres du personnage, ordonnance qui est demeurée virtuelle, Electre finissant mal ... La jeunesse de la voix, si utile pour Salomé, serait donc aussi un avantage pour Elektra. Nilsson est-elle complétement le personnage pour autant ? Elle n'est guère cette chatte sauvage décrite par la Seconde Servante, d'autres ont été plus émouvantes, d'autant plus qu'il est établi que le studio ne sied guère à Elektra, cet opéra ayant besoin de la continuité dramatique et de la vie du théâtre.

Marie Collier, considérée comme une Chrysothémis plutôt banale, n'est pas insuffisante pour autant et sa joliesse vocale, pour un personnage qui représente une certaine santé mentale face à sa soeur, est un atout. Gerhard Stolze joue le personnage d'Aegisth comme s'il s'agissait de Mime, c'est d'ailleurs son habitude pour d'autres rôles, on a donc un Aegisth caricatural, mais l'option est assumée avec cohérence. Richard Strauss a choisi de présenter le personnage d'Orest dans la gloire et l'or qui annoncent les plus grands dieux ou un Jésus de Passion selon Saint Matthieu; l'honneur est redoutable, mais Tom Krause est tout à fait à la hauteur : il a l'ampleur et la dignité, la vaillance, ceci sans faire oublier les plus grandes incarnations du rôle. Les personnages secondaires sont excellemment interprétés et aucune défaillance individuelle ne vient ternir le tableau que le chef peint avec précision et netteté. Peinture, plus que drame profondément vécu, c'est une manière d'exprimer qu'il nous manque quelque chose dans cette version. Elle accède pourtant à la plénitude sur un point.

En effet, c'est Regina Resnik qui laissera le plus de souvenirs, en Klytämnestra suprême. Elle a tout : l'autorité de la reine, la haine, la ruse, la détresse aussi, la lourdeur sensuelle, le tout dans une ampleur, une sûreté, une hauteur de vue qui rendraient déjà ces disques nécessaires, même s'ils n'avaient pas d'autres mérites. Pour elle, pour elle du moins, rien ne nous manque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xaa2a3c00)

Ce produit

Elektra
Elektra de Sir Georg Solti (CD - 1999)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit