Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5.0 étoiles sur 5 Commentaires sur l'interprétation ?, 13 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mozart - Requiem, K 626 (CD)
L'oeuvre est magistrale, mais ça on le savait. Il fallait nous parler le l'interprétation, de la prise de son !
Comment évaluer un enregistrement que l'on ne connait pas ? Dans le cas présent on évalue le commentaire ou l'enregistrement ?
Je mets 5 étoiles pour le requiem,(C'est parfait ?), mais ce n'ai pas de cela qu'il s'agit ici, puisque je ne connais pas ce CD ! D'où l'absurdité de mon évaluation.
Amazon devrait revoir sa formule, car si on ne clique pas sur le nombre d'étoiles, on ne peux pas soumettre de commentaire.!
Bien cordialement
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Oeuvre magistrale, 29 septembre 2008
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mozart - Requiem, K 626 (CD)
En juillet 1791 Mozart était à Vienne pendant que sa femme Constanze était en cure à Baden. Il travaillait assidûment à la "Flûte enchantée" et il écrit le 2 juillet :

"Dis à cet imbécile de Süssmayr (élève de Mozart) de m'envoyer la partition du premier acte, de l'introduction au finale, pour que je puisse l'orchestrer."

A peu près à la même époque, un mystérieux messager vêtu de gris se présenta à la porte du compositeur. Il annonça que son maître, dont il tut le nom, désirait commander une Messe de Requiem. Mozart était probablement déjà en mauvaise santé à cette époque (il allait mourir 5 mois plus tard), et son esprit surmené se mit à imaginer qu'il s'agissait d'un émissaire de la mort, d'un messager de l'au-delà - d'autant plus que l'homme lui conseille de ne pas chercher à identifier son client.

Une interprétation de cette scène est rendue dans le très beau Amadeus où l'émissaire est Salieri, maître de chapelle, concurrent de Mozart.

Dès l'Introitus, l'auditeur est saisi. Pélerin, à genou !

"Requiem aeternam dona eis, Domine
et lux perpetua luceat eis (...)"

(Seigneur, donnez-leur le repos éternel, et faites luire pour eux la lumière sans déclin)

Le Kyrie qui suit est magnifique. La séquence, avec le passage en basse de "Tuba, mirum spargens sonum per sepulcra judex est venturus, cuncta stricte discussurus!" (La trompette répandant la stupeur parmi les sépulcres, rassemblera tous les hommes devant le trône) est magistrale.

Le Requiem est la dernière oeuvre de Mozart qui sera achevée, après sa mort, par Süssmayr. Il s'agit d'un immense chef d'oeuvre.

Sir Georg Solti, mozartien, puriste, nous livre une version de très grande beauté avec l'orchestre du Wiener Philharmoniker à la faveur du 200° anniversaire de la mort de Mozart.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Mozart - Requiem, K 626
Mozart - Requiem, K 626 de Georg Solti (CD - 1992)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit