Commentaires en ligne


4 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Hank miri..... !, 29 janvier 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sarala (CD)
Bien des musicologues ont étudié la filiation entre le blues ou le jazz et la musique des "djeli", les griots héritiers de l'empire médieval du Mali.
Hank Jones n'est pas le premier à dépasser ces spéculations théoriques, à oser se frotter à cet art presque millénaire: Herbie Hancock s'y était essayé avec moins de bonheur. "Sarala", de 1995, signifie "je me confie à toi" en mandingue, et c'est ainsi que les griots affirment leur sincérité. "Sincérité" est le mot-clef de cet album, qui est de loin à ce jour la rencontre la plus aboutie et émouvante entre le jazz et sa mère Afrique...
Pour Hank Jones, né en 1918, petit-fils d'esclaves du Mississippi, l'Afrique n'est certes pas une terre étrangère... Une osmose miraculeuse se réalise entre le piano virtuose de cet héritier d'Art Tatum, l'orgue du toucouleur (peul sédentarisé) Cheikh Tidiane Seck et le balafon tempéré de Lansiné Kouyaté, ainsi qu'avec la flûte extatique du peul Ali Wagué, les guitares et cordes ancestrales maliennes (harpe "kora", luth "ngoni")... Quant au chant des griots (dont Kassemady Diabaté, génie vocal comparable à Salif Keita) il entraîne le pianiste vers les sommets inexplorés d'un lyrisme qui est à l'évidence la source la plus limpide du jazz...
Un superbe métissage à découvrir....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 AFRO JAZZ MALIEN, 25 août 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sarala (CD)
L'organiste Cheik Tidiane avec une reférence du Jazz en matière de paniste...
Des harmonies douces et mélodieuse, des instruments traditionnels africains, un beat medium, des percussions soft, une basse fretless, la chanteuse magrébinne Amina. Bref un cocktail de musique venant d'horizon différente qui se marit ici avec grand bonheur. J'adore... le CD de chevet idéal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quand le jazz retrouve ses racines..., 8 février 2001
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sarala (CD)
Rencontre entre la musique traditionnelle des griots du Mali et du jazz décidément très "blue" de Monsieur Jones (au piano). Si il n'existait qu'un CD dans ce répertoire, ce serait celui-la!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 un pur regal, 29 mai 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sarala [feat. Cheick Tidiane Seck, The Mandinkas] (Téléchargement MP3)
la rencontre de deux maîtres, et la magnifique conversation qui en a resultée. On est juste très content qu'elle ait été enregistrée...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Sarala
Sarala de Hank Jones (CD - 2003)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit