undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

38
4,5 sur 5 étoiles
Getz/Gilberto - Digipack
Format: CDModifier
Prix:7,70 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

26 sur 27 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 décembre 2010
En 1958, le pianiste et compositeur Antonio Carlos Jobim inventait la bossa-nova, style musical né du mariage entre la samba et le jazz, le tout nimbé d'une note mélancolique. Cinq ans plus tard, ce mariage se concrétisait par l'association de légende entre le saxophoniste américain Stan Getz et le guitariste et interprète brésilien Joao Gilberto, qui livrait au monde entier cet album qui allait devenir l'un des disques de jazz les plus vendus de toute l'histoire de la musique moderne...

Très célèbre à cause du hit "The Girl from Ipanema" fredonné par Astrud Gilberto, "Getz/Gilberto" peut-être aujourd'hui considéré, sans la moindre hésitation, comme LA référence en matière de bossanova.
Doux, rythmé et délicieusement mélancolique, il s'écoule trop vite et ne souffre d'aucun défaut, porté par les solos de saxophone incroyablement inspirés du géant Stan Getz ! Le final est magnifique et nous renvoi illico réécouter le début !
Notons que les titres ont été composés par Antonio Carlos Jobim en personne, qui joue ici les parties de piano et accompagne les deux vedettes !
Pour l'anecdote, Astrud Gilberto, l'épouse de Joao, se retrouva au micro car elle était la seule personne à pouvoir chanter anglais qui traînait dans le coin ! Du coup, une carrière était lancée pour quelqu'un qui ne s'y attendait pas !

Idéal pour les soirs d'été au calme si l'on veut leur donner un goût exotique...
Si vous chercher d'autres références dans le genre, voici une petite liste d'albums phares (tous datent des années 60, hormis le dernier) :
Cannonball's Bossa Nova
The Astrud Gilberto Album
The Composer Of " Desafinado", Plays
Sinatra/Jobim : The Complete Reprise Recordings
Herb Alpert Presents Sergio Mendes & Brasil 66
Avanço
Solitude On Guitar
Jazz Samba
Wave
Joao Gilberto : Amoroso & Brasil
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
18 sur 21 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 juillet 2002
" Featuring Antonio Carlos Jobim " : Et comment ! Sur huit titres, six sont signés de sa main. LE disque de Bossa Nova de Stan Getz. A commencer par le son énorme du ténor, à la fois détimbré et puissant, un phrasé à tomber par terre sur tous les titres et une impro d' enfer avec un changement de tonalité en prime sur " So Danco Samba ". Stan Getz en état de grâce et qui donne à entendre sans retenue son coup de foudre pour la Bossa. La voix magique de Joao Gilberto chantant comme il parle dans sa langue brésilienne au charme envoûtant, en avant du temps comme personne d' autre ne sait le faire, et son art fabuleux de rythmer ses renversements d' accords à la guitare. Que dire de la présence discrète au piano d' Antonio Carlos Jobim qui laisse s' envoler ici et là les seules notes qu' il faut, sinon qu' elle est essentielle. Astrud Gilberto, un peu intimidée d' avoir été conviée à l' enregistrement par The Sound, apporte quant à elle la fraîcheur de sa voix cristalline. La beauté des célébrissimes " The Girl From Ipanema " et " Desafinado " doit beaucoup au fait qu' ils sont ici joués dans une tonalité plus basse qu' à l' ordinaire. " Doralice ", " P'ra Macuchar Meu Coracao ", " Vivo Sohando ", autant de compositions moins connues mais également superbes. Getz/Gilberto : Un disque dominant de très haut tous les autres de la même veine. Laissons le dernier mot à Tom Jobim. Quand on lui demanda, après la mort de Stan Getz, comment celui-ci avait pu jouer de si belle manière la musique de Rio, Jobim avec son chapeau en arrière et un cigare entre les doigts ne trouva qu' un seul mot à dire, après un long silence. Il répéta plusieurs fois en français, la main posée sur sa poitrine : " Ame... Ame ?... Une âme ! ".
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Celui-ci n'a pas besoin d'être "vendu". Caressant, solaire, intime, chaud... Un délice ! Quand la simplicité, l'évidence rencontrent le divin, en quelque sorte.

Il faut dire, le line-up fait figure de dream team, rétrospectivement. Le son est juste parfait pour accueillir les chaloupes douces, les déhanchements souples de cette musique simplement belle, simplement nécessaire parce qu'elle amène un rayon de soleil un jour gris d'hiver, parce qu'elle réchauffe l'âme avec son blues tropical.

Un peu de douceur dans un monde de brutes... Beaucoup de beauté pour oublier le béton... Parfait vous dis-je.

Personnel:
- Stan Getz: saxophone ténor
- Joao Gilberto: guitare, chant
- Antonio Carlos Jobim: piano
- Tommy Williams: basse
- Astrud Gilberto: chant
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un jazzeux américain de renom, deux jeunes révolutionnaires musicaux brésiliens (oui, deux, car Jobim qui n'a droit qu'à un « featuring » sur la pochette, joue et a écrit l'essentiel des titres), une poignée de standards mondiaux (« Girl from Ipanema », « Desafinado », « Corcovado », ...)
« Getz / Gilberto » est un classique qui déborde largement les cadres du jazz et de la bossa nova, pour créer une musique atemporelle et intemporelle.
Pourtant, si l'on en croit les livres d'Histoire, tout est à peu près accidentel. Getz n'était pas au début très branché par la musique brésilienne. Quand aux inoubliables prestations vocales d'Astrud Gilberto, c'était la seule personne dans le studio sachant parler anglais. Un essai a été fait avec elle sur un couplet de « Girl from Ipanema ». On connaît la suite ...
Précision : je ne suis fan ni de jazz ni de musique brésilienne, mais je recommande volontiers cette excellente rondelle.
88 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
"Getz Gilberto" (1963), le must de la fusion Jazz / Bossa Nova. Un album qui déborde largement les cadres du Jazz et de la Bossa nova, pour créer une musique atmosphérique et intemporelle. Selon la légende, la genèse de ce chef d'oeuvre ne serait qu'un concours de circonstances. Le saxophoniste Stan Getz, à la base n'avait pas de réelle appétence pour la musique brésilienne, l'immense Tom Jobim, à la base auteur de plusieurs standards de l'album, n'est qu'un invité (un Featuring) et Astrud Gilberto était la seule personne dans le studio de production pouvant chanter en anglais : quelques essais tard sur un couplet de "Girl from Ipanema", la machine était lancée. D'un point de vue musical, tous les ingrédients semblaient réunis pour la réussite du projet, Stan Getz au saxophone et star dans le genre, douceur de l'interprétation vocale de João Gilberto et fraîcheur à la guitare, Tom Jobim, sobre et aérien au piano, Milton Banana qui ponctue le tout en toute discrétion, et Astrud Gilberto, magique et inoubliable dans ses interprétations. "Getz Gilberto" est grand album et l'un des best-sellers du Jazz qui a largement contribué à propager l'engouement de la Bossa Nova aux Etats-Unis et dans le reste du monde (bossa-normandie.over-blog).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 novembre 2003
Tout a déjà été dit, pourtant, il faut recommander encore et toujours cet enregistrement magique, notamment à tous ceux qui n'aiment pas le jazz... Fermez les yeux et ouvrez les oreilles : chaque note est un pur bonheur, une invitation au plaisir... Aucun artifice, quelques instruments, deux voix et un saxophoniste particulièrement inspiré... Simple comme seule la musique peut l'être (parfois).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 novembre 2010
A ceux qui aiment les ambiances feutrées, chaleureuses et relaxantes, ce CD doit figurer dans votre collection!

La qualité de l'enregistrement est remarquable, pour une prise de son studio datant de ... 1963 !!
On pourrait dire que dans sa version CD, sans platine ni ampli à tubes, l'enregistrement a conservé la chaleur initiale de la version vinyle ...
Tous les détails sonores sont resté! Jugez en plutôt aux attaques de saxo, qui vous laissent entendre distinctement le "breath" de l'instrument!

Donc n'hésitez pas, vous ne serez pas déçu. Et puis ... achetez-le tant qu'il est encore disponible!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Cet album est tout simplement mythique : on ne trouve dans aucune des productions actuelles tant de sensualité et beauté paisible. C'est bien simple : il suffit d'entendre la voix d'Astrud Gilberto sur "The Girl From Ipanama" pour fondre instantanément tant elle suave. Une perle.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 juillet 2002
Ce disque fait de guitare, de piano et de saxo est un indispensable pour tout amateur de Bossa Nova. Douceur, sensualité, chaleur de ces mélodies ensoleillées aux rythmes suaves vons ferons ré-écouter ce disque à l'infini.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 novembre 2007
duo superbe, mais il est dommage que la qualité du son soit si mauvaise, faute peu être à une mauvaise remastérisation !!!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Jazz Samba
Jazz Samba de Stan Getz (CD - 2001)

Getz/Gilberto - Tirage Limité
Getz/Gilberto - Tirage Limité de Stan Getz & Joao Gilberto (Album vinyle - 2015)

Time Out
Time Out de The Dave Brubeck Quartet (CD - 1997)